Ashes Falling For The Sky de Nine Gorman et Mathieu Guibé

27 mars 2022

Cette duologie de romances NA a été publiée il y a quelque temps déjà, mais par la grâce des réseaux sociaux, particulièrement Tok-Tok, il a fait un retour en force et je me suis décidée à le lire. Pour mon plus grand plaisir.

Nous sommes dans une atmosphère très classique pour qui aime ce genre : à Bloomington, en fac, où Sky débarque pour la première fois. Nus apprendrons à la connaître, mais elle a un lourd passé à oublier et malgré son jeune âge, de nombreuses pages à tourner. Tourmentée, perturbée et un peu perdue, elle va tomber très vite sur le bad boy/beau gosse du campus. Un dénommé Aah, à la réputation sulfureuse et au charme indéniable. Sky pourrait bien se brûler les ailes, mais les choses font finalement tourner autrement.

Nous allons donc suivre ce couple atypique. Si Sky a un passé lourd, Ash aussi. Qui est-il derrière ses tatouages, sa réputation de Don Juan, ses conquêtes multiples et la revendication assumée qu’il ne cherche aucune relation durable ? Et quel rôle peut-il jouer dans la vie de Sky qui n’a pas vraiment besoin de prendre des coups supplémentaires ?

Le chemin tracé pour les deux héros par notre duo d’auteurs est plus complexe et moins évident qu’il ne pourrait paraître au départ et si l’histoire paraît vue et revue, elle l’est moins que l’on croit. Elle prouve aussi de façon éclatante que bien que tous les ingrédients se sont déjà retrouvés dans bien d’autres livres depuis, la qualité du récit et de ‘l’écriture emporte le lecteur malgré tout.

Parce que c’est très bien fait et très efficace, bien amené. L’évolution de la relation des deux héros est intéressante, très progressive, et l’on comprend pourquoi ces deux-là continuent ensemble, tout en essayant de soigner leurs blessures. Leur lien sentimental s’affirme de page en page.

Je déplorerai peut-être une tendance à ajouter du malheur au malheur. Les deux héros en ont bavé et il leur est tombé sur la tête plus d’une tuile ou des événements hyper traumatisants. Un peu de nuance ‘n’aurait pas rendu leur histoire moins forte ni leurs rauchions moins crédibles. Malgré tout, on s’attache aux personnages, les héros mais aussi tous ceux qui les entourent. Nous allons apprendre à les connaître depuis Elyas, un petit garçon important pour Aah jusqu’à Miss Parks, la propriétaire du diner où bosse Ash.

La fin est surprenante à souhait donc e une seule envie : ouvrir le second tome. Le genre NA bien fait est décidément très efficace.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.