Broken French de Nathasha Boyd

9 mai 2021

Voilà une jolie romance classique qui n’apporte rien de nouveau mais demeure très agréable à lire. Nathasha Boyd utilise en effet le thème archi-usé de la nanny qui tombe amoureux du papa de l’enfant qu’elle garde mais elle a un très jolie plume et sait parfaitement exploiter ce thème.

Tout commence à Charleston où Josephine Marin travaille comme architecte. Une de ses colocataires dirige une société qui s’occupe de trouver des nounous pour une clientèle exclusive. Elle est à la recherche d’une jeune fille qui pourrait la sortir d’une situation difficile. l’employée qu’elle avait trouvée pour s’occuper de a fille d’un milliardaire français vient de la laisser tomber. Alors quand Josephine démissionne impulsivement de son emploi et voit s’étaler devant elle un avenir plutôt vide, elle saute sur l’occasion et accepte de passer quelques semaines sur un yacht en Méditerranée avec Xavier Pascale et sa fille Dauphine.

Tout ceci est cousu de fil blanc mais l’habileté de l’auteure est de le reconnaître bien volontiers. Au premier regard, Josephine sait qu’elle va avoir des problèmes avec son patron, trop beau, trop froid, trop impressionnant et qui la fait craquer. Mais voilà que faire ? D »autant plus que sa petite fille est adorable et qu’il flotte autour d’eux le voile du deuil. La mère de Dauphine et épouse de Xavier est décédée deux ans auparavant et ils semblent tous les deux en souffrir encore.

Pas le peine de développer sur l’histoire, elle suit tous les éléments classiques de ce thème, mais elle le fait très bien. Le premier point positif est que l’auteure connaît le milieu français et les endroits que visitent le yacht, elle les connaît. Nous voilà à Saint Tropez, Antibes, Calvi… C’est un très belle croisière qui sonne juste. Même le vocabulaire français qui parsème le texte est globalement maîtrisé. Il reste les prénoms un peu inusités en France comme Dauphine ou Arriette (le prénom de la mère de Dauphine), mais sinon le contexte français est réussi, ce qui est assez rare. Dans la romance, beaucoup d’auteures pensent que leur évocation de lieux exotiques ne valent que par leur exotisme justement et très peu pas leur exactitude. Dommage.

L’autre point très positif est que l’on croit à cette histoire, qui prend son temps. Le livre est long, l’auteure prend la peine de faire monter la tension sexuelle entre les deux héros. Chacun est honnête avec l’autre et les sujets qui fâchent ne sont pas évités comme le fait que séduire une employée n’est pas vraiment anodin. On parle de consentement, mais également un peu d’écologie. Eh oui, un gros bateau polluant en pleine mer… c’est peut-être hyper confortable mais pas forcément bon pour la planète ! Bon, c’est peu artificiel tout ça, mais sans doute les prémices de changements à venir dans les romances.

On se laisse bercer par cette belle croisière, par la séduction du beau Français, par la sincérité touchante de l’héroïne. Dauphine est également charmante, les nombreux personnages secondaires, tous employés par le héros sont très réussis aussi. C’est un bon livre, bien écrit, avec quelques passages un peu longs mais sinon, il atteint parfaitement son but.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.