Walk of Shame de Lauren Layne

18 avril 2017

Lauren Layne écrit des romances toujours légères et fraiches qui sont apparemment très faciles et d’une simplicité enfantine. Elle ajoute ici une dimension presque Disney, avec une princesse moderne, une riche jeune femme de la haute société new-yorkaise. C’est mignon comme tout et rigolo à souhait. Un vrai petit bonbon rose mais qui n’est pas trop sucré.

Georgiana  a vingt-six ans et pas un souci dans la vie. Elle est riche, vit dans un confortable appartement et ne travaille pas vraiment. Son seul problème de la journée est de savoir où elle finira la nuit pour aller se coucher au petit matin. C’est à ce moment-là qu’elle croise un habitant de son immeuble qui est son complet opposé. Quand elle rentre dormir, il part travailler. Il s’appelle Andrew et est un avocat spécialisé dans les divorces de personnes célèbres.

L’idée lumineuse et toute simple est que Georgie commence à faire caler son retour à cinq heures avec le départ d’Andrew, ce qui fait qu’ils se croisent fort souvent et échangent des amabilités. Georgie sait qu’elle agace prodigieusement Andrew, ce qui la ravit et la dérange un petit peu. Les échanges pleins de verve dans le hall de leur immeuble aux aurores sont très drôles, très spirituels et tissent la base de leur relation.

Pourtant, il n’y a pas grand chose dans cette histoire et les héros peuvent sembler antipathiques. Il est difficile de s’apitoyer sur Georgie, pauvre petite fille riche qui ne fait rien de ses dix doigts et n’a pour elle que son heureux caractère et sa capacité à se rapprocher de tout le monde. Quant à Andrew, c’est un avocat brillant, un brin coincé, c’est aussi un sur-doué qui a tout le mal du monde à échanger avec les autres. Pourtant, on finit par les trouver très attachants et à souhaiter qu’ils ouvrent enfin les yeux et admettent qu’ils sont fous l’un de l’autre.

L’intrigue est réduite à son minimum, tout repose sur la façon dont cette histoire est racontée, sur les rencontres des deux héros, sur les gags récurrents que l’auteure met en scène. Ça semble simple mais ça ne l’est peut-être pas autant qu’il n’y paraît. Et il est difficile de ne pas succomber au charme de leur histoire d’amour, même si tout est un peu trop simple.

Lauren Layne prouve encore son talent dans le domaine de la comédie romantique. Si celle-ci n’est pas la plus réussie qu’elle ait écrite, on plonge tout de même dans cette histoire qui vous plaque un sourire aux lèvres. Cela fait du bien parfois !

  • 8/10
    - 8,5/10
8/10

Résumé

Pampered heiress Georgianna Watkins has a party-girl image to maintain, but all the shopping and clubbing is starting to feel a little bit hollow—and a whole lot lonely. Though Georgie would never admit it, the highlights of her week are the mornings when she comes home at the same time as her uptight, workaholic neighbor is leaving to hit the gym and put in a long day at the office. Teasing him is the most fun Georgie’s had in years—and the fuel for all her naughtiest daydreams.

Celebrity divorce attorney Andrew Mulroney doesn’t have much time for women, especially spoiled tabloid princesses who spend more time on Page Six than at an actual job. Although Georgie’s drop-dead gorgeous, she’s also everything Andrew resents: the type of girl who inherited her penthouse instead of earning it. But after Andrew caps one of their predawn sparring sessions with a surprise kiss—a kiss that’s caught on camera—all of Manhattan is gossiping about whether they’re a real couple. And nobody’s more surprised than Andrew to find that the answer just might be yes.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.