March – Calendar Girl – 3 de Audrey Carlan

4 décembre 2016

marchQu’il est bon cet épisode de la série si originale de Audrey Carlan ! J’en rappelle rapidement le principe : Mia est une jeune femme qui connaît de grosses difficultés personnelles. Son père est dans le coma après avoir été battu car il doit de l’argent à un homme puissant. Pour essayer de faire face aux énormes dépenses que les spins médicaux de son père entrainent et pour rembourser l’argent dû, Mia  a accepté d’entrer dans une agence d’escort. Elle est ainsi affectée chaque moi à un homme différent. Elle est là pour l’accompagner. le plus n’a lieu que si vraiment il y a affinité et qu’elle le souhaite. Wes, son premier « client » a été extrêmement impressionnant pour elle mais Mia continue son chemin.

Cette série st très intéressante dans son concept. Publié au fil des mois en 2015 aux Etats-Unis, elle arrive bientôt chez nous, sur le même principe. Il y’a  donc douze nouvelles qui nous guideront dans les pas de Mia qui change de client mais également de villes chaque moi. Chicago, ainsi, c’est le mois de mars, là où elle doit accompagné un restaurateur italien. Chaque tome permet donc de rencontrer un personnage masculin différent, d’avoir un petit bout de ce qui arrive à Mia mais il y a un fil directeur dans cette série, celui de la vie de Mia, qui continue à surveiller ce qui arrive à la maison, avec sa sœur, son père. Et puis, il y a Wes, bien sûr, celui qu’elle appelle le réalisateur surfeur et qui a durablement marqué sa vie.

Je ne donnerai que le minimum de détails dans les chroniques concernant cette série pour des raisons évidentes. Mais c’est diablement bien fait, tout particulièrement cet épisode car le client de Mia va lui réserver quelques surprises et de façon très intelligente, la construction des deux premières nouvelles n’apparaît plus dans ce troisième épisode. Cela évolue, ça avance… Le tout se déroule dans une atmosphère très sensuelle car Mia aime le sexe et a décidé de faire de cette année particulière l’objet de nombreuses expériences.

Malgré le thème abordé, il n’y a rien d’ambigü et nous restons dans une atmosphère de romance, avec des émotions. Cet épisode de Chicago qui se passe en mars, avec en fond la St Patrick et la cuisine italienne donne aussi un joli message qu’on découvre avec grand plaisir.

Je continuerai évidemment cette série, que le public français découvrira donc en janvier.

  • 8/10
    - 8,5/10
8/10

Résumé

A fiancée. I’m going to Chicago to pretend to be some Italian Stallion’s future wife. Why a massive hunk, boxer, and rich restaurateur needs a fake bride is beyond me. Then again, I’m not paid to know why. I’m paid $100,000 to be his escort, or in this case, the woman he’s supposedly “going” to marry.

The moment I met Antony “Tony” Fasano, I thought I might have lost my ability to breathe. In my twenty four years of life, I’d not seen anything like him. Clad only in a small towel precariously dangling from his hips–water droplets streaming down every inch of his muscular frame–I knew right then and there, I’d finally seen male perfection in all its raw glory.

What happened next blew me away. It was now abundantly clear why he needed me…a fake fiancée.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.