The First Taste – Slip of the Tongue – 2 de Jessica Hawkins

6 août 2016

Pageflex Persona [document: PRS0000038_00071]Voilà une auteure que je lirai certainement à nouveau parce qu’elle a beaucoup de talent et s’intéresse à un aspect de la romance contemporaine un peu moins à la mode, ces temps-ci. Elle A aussi envie de fouiller son sujet à fond et prend son temps, ce qui donne des personnages fouillés et d’une grande richesse, particulièrement sympathiques. Ce livre est le second d’une série de romans qui se lisent de façon indépendante. Le premier porte sur la soeur du héros que nous découvrons ici, et si vous ne voulez pas du tout être spoilés, il vaut mieux commencer par le premier opus, mais sinon, cela ne pose aucun problème.

Andrew est un mécanicien qui possède son propre garde et vit dans le New-Jersey. C’est un père célibataire de trente-cinq ans, qui  mène une tranquille et heureuse pares des débuts difficiles. Sa compagne et la mère de sa petite fille, Bell, les a quittés quelques années auparavant, sans explication et il en a beaucoup souffert ainsi que sa fille. Il a bien du mal à se séparer régulièrement de la petite fille mais il accepte exceptionnellement de la laisser à sa soeur et c’est à cette occasion qu’il va croiser la patronne de celle-ci, Amelia. Elle dirige sa petite entreprise qu’elle a montée complètement seule d’une main ferme mais traverse un moment difficile puisqu’elle est en plein divorce. Celui-ci s’éternise et elle cache bien la douleur que ça a pu provoquer pour elle. Amelia ne veut plus rien avoir à faire avec un homme et Andrew n’a jamais eu de petite amie depuis le départ de la mère de Bell. C’est leur seul point commun, le refuse de toute relation poussée, car sinon tous les sépare, le milieu social, les choix de vie, les enfants…

Ce point de départ est relativement classique. C’est à la fois le récit de deux personnes qui vont sortir d’un passé traumatique en s’aidant mutuellement malgré toutes leurs différences, et elles sont profondes et importantes. Pas grand chose ne les rapproche au départ, à part le sexe, bien-sûr. Sur cette base, Jessica Hawkins va conter une très belle histoire qui prend toute sa dimension grâce à la précision psychologique qu’elle donne au récit et à ses personnages. Les scènes entre eux sont longues et entre dialogues intelligents et descriptions très évocatrices, c’est tout un monde, celui qui entoure les héros que l’on voit se dessiner: l’amour qu’Andrew porte à son métier et à sa petite fille, et aux enfants en général; la rivalité entre Manhattan et la banlieue qu’est le New-Jersey, l’intensité qu’Amelia met dans son travail et son divorce… Ce qui est très réussi également, c’est l’évolution des personnages et notamment d’Amelia. Arrogante, stressée, trop blonde et trop cassante, elle est assez peu sympathique au départ. Puis, elle va apparaître de plus en plus vulnérable et fragile, elle gagne en profondeur et se remet en question. Quant à Andrew, il est réussi dès le départ. C’est un faux bad boy, grande gueule mais sur qui on peut toujours compter. Quant à la relation qu’il a avec sa petite fille, c’est un plus de ce roman. Elle n’est pas parfaite, c’est un bon père mais il a ses fragilités aussi. Bell est positivement adorable, mature et intelligente, un peu trop, elle apporte beaucoup à cette histoire.

C’est de l’excellente romance contemporaine. Le seul défaut est que parfois, l’auteure aurait pu aller un peu plus vite dans des scènes qui sont, certes, bien écrites et très riches mais qui étirent le roman sans apporter tellement en définitive. Mais on peut aussi se régaler de ce temps pris pour enrichir chaque situation et personnage. C’est un belle histoire, assez prévisible mais qui emporte à cause de toutes ces qualités dont nous avons parlé. cela donne envie de se pencher sur les autres livres de cette auteure, notamment le premier tome de cette série car le potentiel de Jessica Hawkins est impressionnant.

  • 9/10
    - 9/10
9/10

Résumé

Andrew Beckwith has already devoted his life to one girl—and as far as he’s concerned, she’s all he needs. The rough-around-the-edges bad boy left his reckless ways behind six years ago when his daughter Bell was born. To the female population’s dismay, he’s unapologetically single. When Bell’s mother walked out on them years ago, he vowed never to let another woman close enough to hurt them again.

Amelia Van Ecken isn’t just another woman. She’s an independent, smart, and savvy businesswoman who doesn’t have time for sex, much less love. In the midst of a drawn-out, bitter divorce, all she wants is to bury herself in work. But when sharp-tongued Amelia and stubborn Andrew cross paths, sparks fly—and burn. Two things are obvious in an instant: they want each other, and they’re from different worlds. It’s the perfect formula for an off-the-charts one-night stand. After all, it’s not as if opposites ever attract.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.