La romance peut-elle se passer d’une fin heureuse?

Peu à peu, les codes de la romance sautent. Il n’en reste plus guère, sauf peut-être le HEA, Happily Ever After en anglais, c’est à dire la fin heureuse ou le « tout est bien qui finit bien ». Et encore… Plusieurs romances sont sorties ou ont défrayé la chronique ces derniers temps, ouvrant la porte à d’autres, qui ne respectent pas ce principe apparemment intangible. C’est le cas de plusieurs romans adaptés au cinéma ces dernières années, par exemple. Ils se terminent par la mort d’un des protagonistes. Car, en effet, si la romance dévie de cette règle bien établie, ce n’est pas pour voir l’histoire d’amour finir par une infidélité ou de la routine quotidienne, mais bien à cause de la mort de l’un, voire des deux personnages. Seule la mort les sépare, et encore, ce qui reste un grand classique des histoires sentimentales qui ont émaillé la littérature depuis longtemps. En effet, jusqu’il y a peu, il n’y avait guère de doute que les histoires d’amour finissaient mal en général (comme le dit si bien la chanson). Regardez du côté de Roméo et Juliette, Héloïse et Abélard, Tristan et Iseult… À part dans les contes de fée … Lire la suite de La romance peut-elle se passer d’une fin heureuse?