Casual Affair – Timid Souls – 2 de Melanie Munton

30 juillet 2016

casual affairCe second tome d’une série de grosses nouvelles ou de romans courts ( au choix!) avait un descriptif intéressant et l’héroïne s’annonçait atypique. Il est évident que l’histoire se déroule en même temps qu’une autre et qu’une troisième suivra rapidement mais on peut lire ce roman de façon indépendante. Ce n’est pas le principal souci que j’ai rencontré avec l’histoire.

Comme je l’ai dit, l’héroïne s’annonçait un peu différente de ce que l’on trouve habituellement. Elle est grande, sportive, sûre d’elle et elle préfère nettement le sport et les activités habituellement réservées aux hommes. D’ailleurs, du point de vue sentimental, elle se comporte souvent comme eux, du moins comme on suppose que les hommes se comportent dans une romance: elle aime les coups d’un soir, les liaisons sans lendemain. Beatrice a donc tout pour plaire et de ce point de vue, l’auteure tient ses promesses. Bea est bien ce qu’elle prétend être.

Bea va rencontrer le héros, Zane, dans un bar. Ils se plaisent tout de suite et vont décider de passer une nuit unique ensemble. Ils sont totalement d’accord sur le principe. Zane est britannique et n’a plus que quelque mois à passer aux USA. Il n’a donc aucune intention d’entrer dans une liaison sérieuse. La nuit tient toutes se promesses et comme souvent, elle ne suffira pas, remettant en cause les souhaits et les habitudes des héros.

Zane est séduisant, un subtile mélange de mâle alpha et d’intello geek, spécialiste d’informatique. Bea est très intéressante, en effet, assez atypique. Elle tient la dragée haute aux hommes au foot ‘ européen, pas américain, tout de même!). Bref, tout était réuni pour faire un bonne histoire. Sauf que la mayonnaise ne prend jamais vraiment. L’histoire est très plate à cause du style de l’auteure qui utilise peu de dialogues, se contente de décrire de façon assez uniforme ce qui se passe. Les rebondissements sont assez rares et prévisibles. On lit sans déplaisir mais sans enthousiasme non plus.

L’auteure est encore assez débutante, elle utilise les ingrédients classiques mais voilà, il faudrait plus de peps, de dynamisme de passion dans tout cela. Comme Bea travaille avec sa soeur et qu’elle a une très bonne copine, inutile de chercher bien l’oins où se dirigera l’auteure après. Il reste qu’il faudra ajouter un peu de piment à tout cela sinon, malgré des idées visiblement intéressantes, nous resterons encore sur notre faim.

  • 7/10
    - 7/10
7/10

Résumé

It was no secret that Beatrice Paxton was a free spirit. She loved life, she loved having fun, and she loved men. But only temporarily. That was her rule, anyway. No relationships, no love, no commitment. She preferred to enjoy a man’s company, for a limited time, and then cut him loose. If anyone had a problem with that or asked why she preferred it that way, she just told them to go to hell. She didn’t open up to anyone, at least not to a man. Suffice it to say that she’d tried it once and didn’t have the stomach for it.

Which was why she knew that Zane Price would be the perfect candidate for a steamy time. It wasn’t often you found a guy with all three B’s: beautiful, built, and British. Plus, he was moving back to England soon so there was already a built-in timeline for their tryst, which was exactly how she liked it.

But Zane didn’t want to play by her rules. He asked too many questions, pushed too hard, and was getting reactions out of her that she didn’t even know she was still capable of. When she said stop, he said go. She wanted to go up and he demanded to go down. He didn’t allow her to take control of every situation like she was used to. He was making her question everything about herself. But she couldn’t seem to stay away.

She had to, though. Because it was just supposed to be a Casual Affair…

Wrap Up

  • 7/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.