0
8.5/10
F*ck Love de Tarryn Fisher
romances contemporaines , vo anglais / 2 janvier 2017

Tarryn Fisher a été encore peu publiée en France. Ce n’est pas vraiment une auteure comme les autres. Son style, les sujets qu’elle aborde peuvent déranger, voire provoquer et certaines lectrices doivent se demander d’où vient son succès. sans doute, justement, de cette approche atypique et également de son écriture impeccable. Cette qualité, elle lapartage avec son amie et collègue, Colleen Hoover, avec qui elle a déjà écrit. Mais elle a son univers bien à elle qui n’a rien à voir avec celui de Colleen Hoover. F*ck Love illustre parfaitement tout ce que je viens de dire et vous emmène dans un drôle de voyage, malin et dérangeant. Helena est une jeune femme de vingt-trois ans qui vit en Floride et n’a pas un souci à l’horizon. Elle a un copain, une meilleure amie, Della et pas vraiment de grandes interrogations philosophiques sur la vie. Une nuit, elle va faire un rêve, que si j’osais, je qualifierais « d’étrange et pénétrant » ( Merci, Verlaine…) où sa vie est profondément différente de ce qu’elle pense être et qui elle pense aimer. Sans trop en dire, disons qu’elle se voit en couple avec le copain de sa meilleure amie. Kit fait partie de son…

4
9.5/10
Vicious – Sinners of Saint – 1 de L.J. Shen

J’ai une sympathie toute relative pour les sales types, les connards dans la romance car si ce type de héros est brillant, il faut un auteur au style impeccable, inspiré pour sauver le personnage, pour lui apporter tellement de nuances qu’on tombe amoureuse, comme l’héroïne, d’un homme qui n’est pas le prince charmant, loin de là. Il est tellement blessé et traumatisé qu’il ne sera jamais totalement un homme comme les autres. C’est le cas de Baron Spencer Junior, surnommé fort justement Vicious voire Vic. Une petite nouvelle a déjà été publiée pour présenter la bande de quatre ado, quatre garçons pratiquement tous issus de couches aisées de la population d’une petite ville de Californie du sud. Vicious est l’un d’entre eux. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu la nouvelle pour découvrir ce roman ; elle s’attarde toutefois sur l’histoire de l’un des garçons avec une prof de ce lycée.  Nous reviendrons, grâce à des flashbacks sur la vie des adolescents et sur ce qui s’est passé alors entre Vicious et celle qu’il surnomme Help ( on pourrait peut-être dire La Bonniche étant donné qu’elle est la fille des employés de la maison de ses parents). Help s’appelle en réalité Emilia….

0
5/10
Reining Her In de Dani Wyatt
romans érotiques , vo anglais / 30 décembre 2016

C’était prometteur, cela commençait bien mais le livre ne tient pas la distance et n’exploite pas vraiment l’histoire passionnante qui aurait pu sortir de cette bonne entrée en matière. On connaît les histoires qui se déroulent entre un prof et son élève. L’auteure ici adapte le concept et au départ c’est très intéressant, avec un entraîneur d’équitation et une cavalière. Elle ajoute en plus des détails très pertinents comme une blessure ancienne qui a éloigné Reed, l’entraîneur, des concours. Il est resté grièvement blessé et entraîne simplement maintenant se concentrant, autre bonne idée, sur les personnes accidentées, comme lui et qui ont parfois du mal à regagner le confiance nécessaire pour monter. Toute la première partie du roman va jouer avec ces thèmes sans totalement les aborder. Dommage. Reed va lors d’un concours hippique découvrir la jolie Constance. C’est une très jeune  cavalière de dix-neuf ans au profil prometteur. Elle a pour entraîneur l’ex ami de Reed. Ils se sont éloignés lorsque Reed a découvert que Travis sortait avec sa copine de l’époque, quelques temps à peine après le grave accident qui l’a privé de sa carrière hippique et laissé légèrement handicapé. Encore une fois, tout cela est très prometteur mais…

0
8/10
Beware – Beware – 1 de Shanora Williams
Dark erotica/ Dark romance , vo anglais / 29 décembre 2016

Décidément Shanora Williams a beaucoup de talent et les quelques défauts de ce roman sont sans doute qu’il est un de ses premiers et qu’il date de 2014 et que depuis, beaucoup de livres ont repris les thèmes de cette auteure mais on sent sa patte, son goût pour un certain type de rebondissements et surtout son talent exceptionnel à montrer des couples d’exception. Notez également que ce livre est le premier d’un duo et qu’il se termine sur une scène bien particulière qui vous donnera sans doute envie d’ouvrir vite le suivant. Il est déjà paru d’ailleurs, ce qui est une bonne nouvelle ! Nous allons suivre London, un jeune Américaine alors qu’elle vient d’obtenir son diplôme. son frère est venue assister à la cérémonie, ils sont tous deux très proches car ils ont perdu leurs parents mais London ne reconnaît pas très bien son frère, visiblement plus riche et exerçant un mystérieux métier. Il est aussi accompagné d’un ami, Ace. London comprend vite qu’il ne s’agit probablement pas d’une activité bien honnête qui a réuni les deux hommes et elle en aura malheureusement vite la confirmation quand son frère sera exécuté sous ses yeux. Et sous ceux de…

Professor de Flora Ferrari
romances contemporaines , vo anglais / 28 décembre 2016

Il n’y a pas grand chose à dire sur cette courte nouvelle, sans intérêt. L’auteure prévient, et j’aurais dû lire cela avant de me lancer dans la lecture, que tout arrive très vite dans cette histoire et c’est un euphémisme. En réalité, cette nouvelle est une sorte d’épilogue d’une histoire plus longue qui n’a pas été écrite. Dans la romance, le plaisir de lecture vient souvent des difficultés rencontrées par les héros pour vivre leur amour, ici, c’est l’inverse. Ryker est donc super beau, super intelligent, super plus vieux que l’héroïne, Aria. Ryker a rencontré la jeune femme quelques années auparavant car il connaît ses parents. Il est tombé amoureux d’elle et réciproquement au point que Ryker qui est un pilote de l’armée a suscité une vocation chez Aria. Ils doivent, au début de l’histoire se retrouver dans une sorte de séminaire, loin de chez eux et tous deux, sans en parler, ont décidé de jouer leur carte et de commencer une liaison. Pas besoin de se convaincre que l’autre est celui qui convient, c’est le principe de départ, déjà acquis. Voilà donc nos deux amoureux ensemble… et c’est tout. Il ne se passera rien du tout sauf des scènes…

Turbulence – Epilogue – 1.5 de Whitney G.
romances contemporaines , vo anglais / 26 décembre 2016

Comme son nom l’indique, il ne s’agit que de quelques pages supplémentaires au délicieux roman de cette auteure qui nous replonge dans la vie du pilote, Jake et sa compagne, maintenant, qui est aussi auteure à succès depuis qu’elle a publié le contenue de son blog. Ce roman est une pure merveille avec un héros un peu compliqué au caractère volcanique. L’auteure conserve son mode narratif c’est à dire que nous avons droit à quelques rencontres supplémentaires dans des avions, à un extrait du blog de l’héroïne et des échanges de SMS. C’est toujours aussi tendre et adorable et cela répond, selon ce que dit l’auteure elle-même à travers son personnage féminin, une façon de finir un peu moins abruptement le roman principal. Cela se lit en quelques dizaines de minutes et c’est une jolie replongée dans l’atmosphère du roman. Cela donne envie de lire d’autres livres de cette auteure à l’univers bien à elle. Il faut évidemment avoir lu le premier tome sinon c’est bien trop court !

0
9/10
Beneath these chains – Beneath – 3 de Meghan March
romances contemporaines , vo anglais / 25 décembre 2016

Meghan March a vraiment construit une série intéressante, avec des romans indépendants qui se déroulent à La Nouvelle Orléans; elle joue beaucoup sur les différences sociales et revient dans ce troisième opus sur un schéma qu’elle avait déjà utilisé, celui de la rencontre entre un homme issu d’un milieu assez pauvre et qui a connu un dur passé et une héroïne bien plus riche à la base. Nous connaissons Lord, il est le frère de Con, un héros précédent. C’est un ancien militaire, qui a connu la rue et gère pour son frère, un magasin où l’on vend des antiquités et où on peut venir déposer des objets dont on ne veut plus ou pour gagner de l’argent. Elle, l’héroïne, n’a pas besoin de travailler. Elle est issue d’une famille aisée mais Lord va la trouver à sa porte un beau jour et elle va insister lourdement pour travailler pour lui. Lord finira par comprendre la raison de ce choix. Elle a déjà fait quelques apparitions dans l’histoire précédente mais nous allons la découvrir vraiment ici. Car sous ses dehors sûre d’elle, Elle cache une grosse fragilité et une histoire familiale chaotique. On plonge très vite dans cette histoire qui joue…

0
8/10
Dancer – The Good Guys – 1 de Jamie Schlosser
romances NA , vo anglais / 22 décembre 2016

Si vous voulez un petite histoire toute simple, très agréable et qui définit ce qu’est un gentil héros dans la romance, foncez sur ce très joli titre d’une auteure peu connue mais qui, à défaut de briller par son originalité sait trouver des angles intéressants. C’est le second roman d’une série de livres indépendants et nous allons suivre l’histoire de Brielle et Colton. Nous les découvrons à l’âge de 6 ou 7 ans. Ils sont voisins et les meilleurs amis du monde. Ils ont dû mal à se séparer et passent le plus de temps ensemble. Mais Colton va perdre sa maman et son père va l’emmener dans une autre ville où il souhaite refaire sa vie. C’est un drame dans la vie des deux petits enfants. Ils veulent garder des liens mais voilà, à cet âge, ce n’est pas évident. Et ils se perdront très vite de vue. Nous les retrouvons alors qu’ils ont vingt-deux ans tous les deux et une vie d’adulte, déjà assez lourde pour Brielle. Elle a été  mère à l’adolescence et elle reprend ses études maintenant que sa petite fille a presque quatre ans. Ne revenons pas sur le fait qu’aux Etats-Unis, il n’y a même pas de…

0
8/10
The Pawn – Endgame – 1 de Skye Warren
Dark erotica/ Dark romance , vo anglais / 19 décembre 2016

Skye Warren écrit beaucoup, des romans souvent irréguliers en qualité, qui sont tous en général au bord de la dark romance. Ce premier opus d’une série introduit les deux héros, Gabriel et Avery, dans un histoire qui semble d’un grand classicisme. Avery est une très jeune femme qui va, à l’aube de son entrée à l’université, tout perdre. Issue d’une riche famille, elle va, à la suite de la faillite de son père, se retrouver dans une situation très inconfortable. Sans argent, chargée de régler les affaires courantes dont la gestion d’une immense propriété, seul souvenir de sa mère décédée, et censée s’occuper de son père gravement blessé, elle est totalement démunie et abandonnée. La seule solution semble alors de vendre ce qu’il lui reste de plus précieux, au moins aux yeux de certains hommes, sa virginité. Là voilà, qui va se rapprocher d’hommes puissants et dangereux, qui évoluent aux limites de la légalité. Parmi eux, il y a Gabriel Miller qui ne cache pas qu’il est largement responsable de la situation du père d’Avery et qu’elle l’intéresse. Cela ressemble à de nombreuses histoires maintes fois exploitées de pauvres petites oies blanches jetées en pâture à de vilains messieurs à…

5
8/10
Naughty Boss de Whitney G.
romances contemporaines , vo anglais / 18 décembre 2016

Cette auteure sait comme personne mettre en scène des personnages masculins captivants et elle signe ici un court roman, un peu plus qu’une nouvelle qui reprend le thème hyper éculé du patron et de son employé. Ce sera surtout une petite comédie romantique sexy. C’est malheureusement un peu court pour totalement séduire et surtout pas follement original mais cela fonctionne. Tout repose surtout sur la maladresse de Mya. Employée par le dirigeant d’une maison d’édition, elle va tomber sur un beau spécimen dans le genre. Riche, arrogant, Michael en traite pas très bien for personnel et notamment son assistante qu’il surcharge de travail et ignore le reste du temps. Mya se confie là-dessus, souvent, très souvent à a meilleure amie en utilisant son ordinateur du boulot. le reste, vous le devinez, un beau jour, un de ses mails incendiaires va tomber sous les yeux du patron en question. Ce qui fonctionne très bien est que nous avons l’alternance des points de vue de Michael et Mya et bien évidemment, quelques échnatillons des nombreux mails. c’est drôle, hyper vif et très vite, on constate qu’ils sont tous les deux à peu près à égalité. Michael veut Mya mais ne mélange pas…