La tresse de Laetitia Colombani
Littérature générale / 11 juillet 2017

Il serait bien étonnant que vous n’ayez pas entendu parler de ce roman qui connaît un joli succès, fort mérité depuis quelques semaines. Sur un sujet profondément féministe, ce livre tout en douceur, présente le destin de trois femmes que rien ne rapproche pourtant mais qu’une sorte de fil invisible va relier brièvement. Il y a Smita, une jeune Indienne qui appartient à la caste des Intouchables et bien loin des images de cartes postales ou des allusions au développement de l’Inde, en montre les faiblesses, les traditions hors d’âge et l’extrême pauvreté. Puis, il y a Giulia, une Sicilienne qui travaille avec son père dans un métier rare et en voie d’extinction sur cette île italienne : la fabrication de coûteuses perruques en vrais cheveux patiemment récoltés. Et enfin, il y a Sarah, avocate d’affaires à Montréal qui a construit une carrière éclair inhabituelle pour une femme et qui ne s’est laissée arrêter par aucun des obstacles classiques. Cela, c’est le point de départ mais chacune d’entre elles va rencontrer un problème, très lié à son pays et sa situation et Laetitia Colombani nous raconte comment elles vont, avec leur moyens, petits ou grands, tenter de trouver une issue,…

0
9/10
Désolée, je suis attendue de Agnès Martin-Lugand
Littérature générale / 31 août 2016

 Yael est débordée. Pas parce qu’elle n’est pas organisée, mais parce que c’est un bourreau de travail qui adore ça. Elle veut être la première et ne comprend pas que les autres ne soit pas comme elle. Pour être optimum elle gère tout, contrôle tout : chaque ligne des dossiers qu’elle traite, les minutes qu’elle exploite, son corps qu’elle soigne comme une mécanique de pointe. Sa famille et ses amis ont une toute petite place dans son planning, c’est à peine s’ils ne finissent pas par la déranger. Mais voilà, un jour la machine s’enraye, son corps la trahit. Elle est priée de prendre des vacances au lieu de se voir confirmer la promotion promise. Agnès Martin legand nous a fait une belle description d’une ambitieuse trentenaire qui est rattrapée juste à temps par son entourage avant LE burn out total. La première partie du roman est un délice. Elle nous fait chausser les escarpins de cette jeune femme qui au premier grand carrefour de sa vie choisit la réussite professionnelle à tout prix, même celui de se transformer en robot d’efficacité. Puis c’est la bascule vers une seconde partie moins dure, moins froide car elle réapprend à regarder les autres…

0
8/10
L’horizon à l’envers de Marc Lévy
Littérature générale / 28 janvier 2016

Le début de l’année est devenu synonyme de la sortie d’un nouveau livre de Marc Lévy. A chaque fois, la question est de savoir dans quel récit, forcément différent du précédent, celui qui est avant tout un formidable inventeur d’histoires, va nous entrainer. Et bien, c’est chose faite, après la lecteur de l’horizon à l’envers, titre accrocheur et intrigant dont on saisit tout le sens en lisant le roman. Cette fois, c’est un trio d’amis que nous allons suivre. Ce n’est pas forcément inhabituel chez Marc Lévy, un des plaisirs de lecture étant de redécouvrir sa patte. Nous allons suivre des étudiants américains, deux garçons et une fille, des grosses têtes puisque tous travaillent dans des domaines de pointe comme le cerveau, la possibilité de collecter toutes les informations de la mémoire d’un humain, l’intelligence artificielle et j’en passe. Le livre est tout d’abord cela : l’histoire d’une amitié et d’un amour aussi entre Josh, Luke et Hope ( quel beau prénom chargé de sens dans cette histoire puisqu’il signifie, espoir). Josh et Hope vont tomber amoureux, Luke ne va pas forcément apprécier énormément cela mais il n’a pas le choix. De longs passages du livre nous montre la beauté…