0
8.5/10
Movie Star 3 de Alex Cartier

Il était bien difficile de savoir où Alex Cartier allait nous embarquer à la fin de son second tome. Il est bien évident qu’il faut avoir lu les deux premiers pour profiter de celui-ci. Nous avions laissé les héros dans une situation nouvelle et un peu désagréable pour Ophélie, la jeune attachée de presse du livre. Celle-ci a rencontré dans le premier tome, Michael Brown, un acteur américain d’âge mur et de renommée internationale. Cet homme charmant, séducteur, fascinant, elle en est amoureuse depuis toujours et son rêve va soudain devenir réalité quand il va visiblement s’intéresser à elle. Cette romance s’est développée au cours des deux premiers livres, digne des magazines people et de leurs couvertures en papier glacé. Mais voilà, parfois, la réalité est un peu différente et Ophélie est retombée brutalement sur terre. Dans ce troisième opus, nous la retrouvons donc, célibataire, avec son amie Laure, à Los Angeles où elles sont parties travailler. Laure y a rejoint son amoureux et inévitablement, Ophélie s’est rapprochée de la famille Brown car dans la famille, il y a Michael mais aussi Charlie, son frère. Le décor est planté dans le milieu du cinéma américain, dans une Californie flamboyante. Les…

0
8/10
Movie Star – 2 de Alex Cartier
littérature féminine / 1 mai 2016

Alex Cartier avait fait une jolie impression avec le premier épisode de cette trilogie entre romance et chicklit, c’est donc avec empressement que nous ouvrons le deuxième opus. Il faut avoir lu le premier tome pour suivre ce qui se produit ici car, la deuxième partie commence là où s’est arrêté la première et de nombreux personnages ont été présentés auparavant. Rappelons brièvement que nous lisons le journal d’Ophélie, une jeune attachée de presse, amoureuse depuis toujours du beau Michael Brown, un acteur américain bien plus âgé qu’elle, mondialement connu et marié. A la fin du premier opus, Ophélie avait enfin concrétisé son rêve de toujours : séduire celui qu’elle admire et aime de loin. Le rêve peut donc commencer. Ou pas. Nous allons suivre Ophélie essentiellement lors de la seconde partie de l’année 2014. Tout commence comme un rêve éveillé avec croisière de luxe, soleil de la Corse et sexe débridé le tout saupoudré de romantisme un peu convenu mais c’est ce que voulait Ophélie. Cette première partie est vraiment longue à se dessiner. Elle se poursuit sur le mode du tome précédent, surtout la fin. Le changement de ton avait été alors notable. Michael Brown, le bel acteur glamour…

0
10/10
Désolée, je suis attendue de Agnès Martin-Lugand
littérature féminine / 15 avril 2016

Il y a certains livres qui n’ont besoin d’aucun effet particulier, qui s’impose à vous par leur simplicité et leur évidence. Agnès Martin-Lugand sait écrire ce genre de livre. Ce dont elle parle n’est pas loin de nous du tout, elle le fait avec une garde économie de moyens mais elle touche avec une justesse rare le cœur des choses. Le message qu’elle diffuse dans ce roman n’est pas inédit ni révolutionnaire mais il a besoin d’être présenté ainsi. C’est aussi une jolie romance, simple et profonde en même temps. Yaël est une working girl d’aujourd’hui, une battante, une femme entièrement consacrée à sa carrière, accrochée à son téléphone comme à une planche de salut. Mais Yaël n’a pas toujours été comme ça et si elle est entièrement dévouée à son travail, elle a tout un petit monde autour d’elle, une famille aimante, des amis très proches. Ils ont tous joué un grand rôle dans son passé, jusqu’à un moment. Et puis un jour, parce que rien n’est jamais droit et prévisible dans la vie, les choses vont se dérégler et elle va commencer à se poser bien des questions. Il est difficile d’expliquer pourquoi mais en quelques lignes, Agnès…

0
6.5/10
Sexy Coach de Maude Okyo
littérature féminine / 13 avril 2016

HQN nous a habitués depuis quelques temps à découvrir des comédies romantiques et je suppose que Maude Okyo s’inscrit dans cette catégorie avec son écriture très maîtrisée et ses dialogues qui font carrément dans l’humour. Le résultat devrait être enthousiasmant mais au final, je me suis globalement ennuyée à lire cette histoire car quand on écrit une comédie romantique, il ne faut pas oublier en chemin qu’il faut aussi raconter une histoire. Première remarque et j’aurais aimé le savoir, il s’agit d’un premier tome d’une série donc vous n’aurez pas la conclusion de cette histoire dans ce roman. L’héroïne est donc une coach, elle l’est devenue un peu par hasard et on la voit peu à l’oeuvre de toute façon étant donné que son client n’a guère besoin d’elle. Mila va donc entrer au service d’un homme séduisant et formidable qui va tourner un film. C’est un ancien rugbyman qui va prendre le premier rôle dans un film adapté d’une saga sulfureuse…historique !La première scène qui nous met en présence avec le formidable Soren est assez troublante car il est comparé plusieurs fois à Chabal ( pour la carrure) et il est en train de prendre un cours d’escrime. Imaginer une…

0
7.5/10
On regrettera plus tard d’Agnès Ledig
littérature féminine / 13 mars 2016

Les livres d’Agnès Ledig sont toujours des petites bulles de sensibilité qui nous poussent à la réflexion sur notre place dans le monde, les relations, surtout que nous entretenons avec les autres, sur la vie aussi. Son dernier roman n’échappe pas la règle et nous amène dans un petite village vosgien, un peu perdu, là où l’institutrice, Valentine, va rencontrer Eric, l’homme blessé, papa, d’une petite Anna-Nina. En effet, un soir d’orage, Eric va arriver avec sa fille malade à la porte de Valentine. Cet homme qui a choisi l’itinérance depuis la mort de son épouse, voyage en roulotte avec sa petite fille mais la fièvre de l’enfant et les éléments vont le forcer à chercher de l’aide, à établir un contact avec d’autres humains, ce que quelque part, il évite soigneusement depuis des années. Pour Valentine, c’est sans doute aussi, le moyen d’ouvrir sa porte car elle a ses problèmes à porter, elle aussi. Nous allons suivre ce couple improbable et la petite Anna-Nina au cours des quelques semaines qu’il faudra à Eric de réparer sa roulotte et de pouvoir reprendre à la route. Ces jours seront évidemment fondamentaux pour tout ce petit monde, mais également, pour les proches…

0
7.5/10
Recipes for Melissa de Teresa Driscoll
littérature féminine / 9 janvier 2016

  Voilà un roman tendre et très sensible écrit par une journaliste britannique dont c’est le premier roman édité. Teresa Driscoll nous amène auprès de trois personnages, un père , sa fille et leur femme et mère. Celle-ci est décédée très jeune d’un cancer laissant un mari éploré et une petite fille très triste. Les années ont passé et Melissa, la petite fille a bien grandi. Elle vient d’avoir vingt-et-un ans. A sa grande surprise, un homme de loi va lui donner un carnet/livre écrit par sa mère dans les mois qui ont précédé son décès. Le livre est au cœur du roman et a une valeur toute particulière. C’est sans doute l’idée la plus jolie, tendre et douloureuse du roman. Eleonor, la mère de Melissa veut transmettre beaucoup à sa fille. Elle a vite compris que sa maladie priverait de mère sa fille et elle veut laisser des traces, des conseils car qui sera là pour le faire à sa place ? Alors, elle y met beaucoup de choses, des souvenirs, des explications sur la maladie, des recettes de cuisine ( ce sont elles qui donnent le titre au roman). Cette idée simple et belle va cependant plus loin….