Si tu crois un jour que tu m’aimes… de Charlie Wat
littérature féminine / 17 juin 2018

Voilà un joli roman émouvant et drôle sur lequel je suis tombée un peu par hasard et qui vous emmènera sur un magnifique bateau de croisière dans la traversée de l’Atlantique aux côtés de Manon, une à peine trentenaire que vous apprendrez à connaître. Manon se réveille un beau matin sur une chaloupe d’un magnifique paquebot. Elles le connaît bien, il vient de sortir des chantiers de Saint Nazaire où travaille sa mère. Quant à elle, elle a la gueule de bois et ne se souvient plus très bien ce qu’elle fait là. la situation devient fort compliquée lorsqu’elle réalise que le navire est déjà en mer, en plein croisière inaugurale. Mais que fait Manon ici ? Et qu’a-t-elle bien pu faire de on sac à main ? Cela n’a l’air de rien mais tout est dit dans ces deux questions. Nous allons avoir les réponses que nous attendons au fil du roman, lorsque Manon se décide à sortir de sa chaloupe et à éviter le sort peu enviable de passagère clandestine. Mais l’auteure choisit de nous raconter aussi ce qui s’est passé avant, lorsque Manon n’était pas à bord du paquebot mais accompagnée de son meilleur ami pour la…

La mélancolie du kangourou de Laure Manel
littérature féminine / 8 avril 2018

J’avais beaucoup aimé La délicatesse du Homard de Laure Manel donc, tout naturellement, j’ai foncé sur un autre animal, un kangourou dans cette histoire qui aurait tout pour être triste et un, au contraire, une bouffée d’espoir et de fraîcheur délicate. C’est une histoire d’amour mais également de résilience, de deuil que nous allons suivre depuis le premier jour, et je ne dirais pas le dernier, car il n’est pas sûr qu’il s’arrête un jour. On apprend à vivre à avec le suppose. Antoine va connaître ce qui est sans doute l’une des pires expériences au monde lorsqu’il va perdre son épouse adorée, Raphaëlle, lors de l’accouchement de leur petite fille, Lou. Ce jour-là, ce qui est pour tant d’autres, aujourd’hui, un heureux événement va devenir une catastrophe. Le jour anniversaire de la mort de son épouse va devenir celui de la naissance de son enfant, bouleversant sa vie et ce qui semblait acquis de façon évidente. Lou est un petit être difficile à appréhender, liée pour la vie à une date maudite. Cela ne devait pas se passer comme ça. Antoine va donc tenter de continuer comme avant mais avec tellement de choses différentes qu’on sent bien qu’il se…

La malédiction de la zone de confort de Marianne Levy
littérature féminine / 6 novembre 2017

Voilà un titre attractif qui donne tout à fait envie d’ouvrir le livre et quand en plus, il est mentionné que le roman est un hommage aux comédies romantiques, je ne pouvais que foncer et plonger dans les aventures parisiennes mais néanmoins rocambolesques de Rose et de Ben. Pour résumer très vite la situation, Rose est une actrice dont la carrière va peut-être être sur le point d’exploser puisqu’elle vient de décrocher un rôle dans LA série télé qui va cartonner, dite « à l’américaine » et qui porte justement sur le monde de la télé et en particulier celui du journal télévisé. Quant à ben, sa carrière est au point mort. Écrivain et scénariste, il n’arrive plus à écrire. Il est en train de se replier sur lui et ses cahiers de moleskine. Il erre sans but jusqu’à ce que son pote lui offre un petit boulot de rien du tout. Il est producteur de télé, justement de la dernière série télé à la mode. Vous croyez avoir tout compris ? Sans doute pas, car dans le livre de Marianne Levy, ce qui compte c’est moins la façon dont toute l’intrigue va se dérouler que la façon dont c’est raconté. Chacun…

Loin de Berkley Hall de Coralie Khong-Pascaud
littérature féminine / 27 septembre 2017

En fan de la série Downton Abbey, j’ai été forcément intéressée par ce roman, issu d’un concours autour de la série britannique. J’ai replongé dans cette période juste avant la première guerre mondiale pendant laquelle le monde change et met à mal cette noblesse terrienne qui avait fait la gloire de l’Angleterre. L’auteure ayant participé à un concours, nous retrouvons l’ambiance et même quelques personnages ou au moins leur personnalité. Toute la première partie m’a parue un peu longue; C’est celle qui met en place la famille qui vit à Berkley Hall et qui se concentre du maître des lieux, son épouse et leurs trois enfants. L’accent est particulièrement mis sur lady Catherine, la fille aînée de la famille qui détonne un peu dès le début du roman. Elle sera en quelque sorte l’héroïne de cette histoire. Elle partage la vedette avec Lydia, une jeune domestique. En effet, l’un des intérêts de la série Downton Abbey est de confronter la vie des domestiques et celle de leurs maîtres. S’ils partagent les mêmes lieux, vivent sur le même domaine, ce sont deux mondes qui s’ignorent ou plus exactement les maîtres ne savent rien de leurs domestiques qui, eux sont aux premières…

0
10/10
It ends with us de Colleen Hoover
littérature féminine , vo anglais / 7 décembre 2016

Je parlerai assez peu du contenu de ce roman de Colleen Hoover car je pense qu’il vaut mieux l’ouvrir sans trop en connaître le sujet, ni le contenu, ni la construction. Sachez simplement qu’il ne s’agit pas d’une romance classique, construite comme vous en avez l’habitude et peuplée de scènes que vous avez déjà lues quelque part, sans doute en moins bien d’ailleurs, car c’est de Colleen Hoover dont nous parlons ! Le sujet central est la violence conjugale et là non plus je n’en dirai pas plus, sinon que je pense que beaucoup d’hommes ( et je les cite en premier parce qu’ils sont concernés au premier chef ) et de femmes devraient lire ce magnifique récit. Si vous voulez comprendre ce que cette expression signifie, le roman vous aidera. Ce n’est pas un roman pédagogique même s’il nous apprend beaucoup mais une analyse d’une extrême intelligence et sensibilité de ce sujet, abordé à travers l’histoire mêlée de trois personnages principaux, Atlas, Ryle et Lily. Cette jeune femme a été confrontée dès son enfance à la violence conjugale à travers l’exemple de sa propre famille. Elle grandit avec ce poids, ce souci permanent et dans les années si formatrices de l’adolescence,…

0
7/10
Eminent Love de Leddy Harper
littérature féminine , vo anglais / 24 juillet 2016

Voilà encore un de ces romans qui utilisent tous les codes de la romance, sa construction, sans pour autant en être une. Le résumé n’indique pas vraiment où le livre va et je ne le révélerai pas non plus mais il ne s’agit pas d’une romance classique. Tout d’abord, elle est inspirée par une personne qui vraiment existé et qui est incarné ici par Layne, l’héroïne. Tout ou presque est raconté du point de vue de Creed, le héros. Ce jeune homme va rencontrer Layne alors qu’il est encore à l’université. À ce moment, le roman est un classique NA avec une jeune couple séparé par trois années qui va apprendre à se connaître. Layne n’est pas vraiment une jeune fille ordinaire et Creed va apprendre à le découvrir. Layne a aussi une soeur jumelle, Drea, qui joue un rôle fondamental dans l’histoire. Creed va donc nous raconter son histoire qui alterne entre le passé et le présent. Nous apprenons très vite que le couple qu’il formait avec Layne a explosé et que pour des raisons qui paraissent maintenant ridicules à Creed, il l’a laissée partir. Il veut la reconquérir et les passages dans le présent est l’histoire de sa…

0
6.5/10
Mélodie Eternelle de Lyly Ford
littérature féminine / 12 juillet 2016

Lyly Ford signe ici un premier roman intéressant, qui me laisse toutefois un avis mitigé pour diverses raisons ainsi que quelques questions! Tout d’abord, je ne rangerais pas ce livre dans la catégorie de la romance. Il s’étale sur de longues années et va raconter une histoire d’amour en effet, entre une jeune étudiante en médecine et Sebastien, qui est au départ lui aussi, un étudiant. C’est l’héroïne, Elena qui raconte son histoire. Nous la découvrons à deux moments de sa vie alors qu’elle commence ses études et, à de brefs moments, nous la découvrons plus mature, attablée au restaurant. Ces passages semblent parfaitement inutiles mais ont leur fonction qu’on ne découvre qu’à la fin. L’essentiel de l’histoire est une longue chronique des années d’études de médecine d’Elena et de son histoire d’amour avec Sébastien. Le point très positif est que vous avez l’impression que cette histoire aurait pu être la vôtre ou celle d’une amie. Tout sonne juste, la difficulté de ces études, les relations entre amis étudiants, les sorties et les vacances ensemble… L’histoire qui se dessine entre Seb et Elena a également un vrai goût authentique. Cela commence un peu mal entre ces deux-là car Seb est du…

0
8.5/10
Movie Star 3 de Alex Cartier

Il était bien difficile de savoir où Alex Cartier allait nous embarquer à la fin de son second tome. Il est bien évident qu’il faut avoir lu les deux premiers pour profiter de celui-ci. Nous avions laissé les héros dans une situation nouvelle et un peu désagréable pour Ophélie, la jeune attachée de presse du livre. Celle-ci a rencontré dans le premier tome, Michael Brown, un acteur américain d’âge mur et de renommée internationale. Cet homme charmant, séducteur, fascinant, elle en est amoureuse depuis toujours et son rêve va soudain devenir réalité quand il va visiblement s’intéresser à elle. Cette romance s’est développée au cours des deux premiers livres, digne des magazines people et de leurs couvertures en papier glacé. Mais voilà, parfois, la réalité est un peu différente et Ophélie est retombée brutalement sur terre. Dans ce troisième opus, nous la retrouvons donc, célibataire, avec son amie Laure, à Los Angeles où elles sont parties travailler. Laure y a rejoint son amoureux et inévitablement, Ophélie s’est rapprochée de la famille Brown car dans la famille, il y a Michael mais aussi Charlie, son frère. Le décor est planté dans le milieu du cinéma américain, dans une Californie flamboyante. Les…

0
8/10
Movie Star – 2 de Alex Cartier
littérature féminine / 1 mai 2016

Alex Cartier avait fait une jolie impression avec le premier épisode de cette trilogie entre romance et chicklit, c’est donc avec empressement que nous ouvrons le deuxième opus. Il faut avoir lu le premier tome pour suivre ce qui se produit ici car, la deuxième partie commence là où s’est arrêté la première et de nombreux personnages ont été présentés auparavant. Rappelons brièvement que nous lisons le journal d’Ophélie, une jeune attachée de presse, amoureuse depuis toujours du beau Michael Brown, un acteur américain bien plus âgé qu’elle, mondialement connu et marié. A la fin du premier opus, Ophélie avait enfin concrétisé son rêve de toujours : séduire celui qu’elle admire et aime de loin. Le rêve peut donc commencer. Ou pas. Nous allons suivre Ophélie essentiellement lors de la seconde partie de l’année 2014. Tout commence comme un rêve éveillé avec croisière de luxe, soleil de la Corse et sexe débridé le tout saupoudré de romantisme un peu convenu mais c’est ce que voulait Ophélie. Cette première partie est vraiment longue à se dessiner. Elle se poursuit sur le mode du tome précédent, surtout la fin. Le changement de ton avait été alors notable. Michael Brown, le bel acteur glamour…

0
10/10
Désolée, je suis attendue de Agnès Martin-Lugand
littérature féminine / 15 avril 2016

Il y a certains livres qui n’ont besoin d’aucun effet particulier, qui s’impose à vous par leur simplicité et leur évidence. Agnès Martin-Lugand sait écrire ce genre de livre. Ce dont elle parle n’est pas loin de nous du tout, elle le fait avec une garde économie de moyens mais elle touche avec une justesse rare le cœur des choses. Le message qu’elle diffuse dans ce roman n’est pas inédit ni révolutionnaire mais il a besoin d’être présenté ainsi. C’est aussi une jolie romance, simple et profonde en même temps. Yaël est une working girl d’aujourd’hui, une battante, une femme entièrement consacrée à sa carrière, accrochée à son téléphone comme à une planche de salut. Mais Yaël n’a pas toujours été comme ça et si elle est entièrement dévouée à son travail, elle a tout un petit monde autour d’elle, une famille aimante, des amis très proches. Ils ont tous joué un grand rôle dans son passé, jusqu’à un moment. Et puis un jour, parce que rien n’est jamais droit et prévisible dans la vie, les choses vont se dérégler et elle va commencer à se poser bien des questions. Il est difficile d’expliquer pourquoi mais en quelques lignes, Agnès…