It Seemed Like a Good Idea at the Time de Kylie Scott

Kylie Scott a sans doute écrit la meilleure série de romances rockstar d’il y a quelques années. Depuis, je trouve qu’elle a du mal à trouver un second souffle et ce roman me semble souffrir des mêmes problèmes que pas mal de ses derniers livres. Pourtant, il a beaucoup d’atouts à mes yeux dont celui de raconter une histoire interdite, comme je les aime. Adele retourne pour la première fois depuis ses dix-huit ans chez son père au moment du remariage de celui-ci. Sept ans auparavant, elle est partie précipitamment après un embarrassant incident avec Pete, le meilleur ami de son père, son collègue de travail, devenue associé depuis. Pete a quinze ans de plus qu’elle et elle s’est ridiculisée en se jetant à sa tête au moment de ses dix-huit ans, persuadé qu’il n’attendait que ce moment pour concrétiser leur amour. Sept ans plus tard, Adele n’a pas vraiment oublié Pete, elle a toujours un gros faible pour lui et elle va devoir résider chez lui dans la maison qu’elle avait imaginé construire avec lui un jour. Cela promet un séjour compliqué. Cela commence très bien. Nous sommes en Australie, dans une région tropicale et ensoleillée que l’auteure connaît…

The Simple Wild de K.A. Tucker

K.A. Tucker est une auteure discrète et qui n’écrit pas toujours le même livre. Et on aurait tort de ne pas la suivre dans ses évolutions. Elle offre un récit bouleversant avec ce très beau livre qui se déroule en Alaska, dans le cadre d’une petite compagnie aérienne. Calla Fletcher est née en Alaska, d’un père pilote local. Sa mère est tombée follement amoureuse, c’était réciproque et le début d’une belle histoire qui a mal tourné. La mère de Calla n’a pas supporté la vie très dure dans cette partie du monde et est partie, toujours amoureuse de son mari. La vie a fait le reste. Calla a perdu de vue son père et sa mère a refait sa vie. Elles vivent à Toronto. Calla est une jeune femme de vingt-six ans plutôt gâtée. Elle vit encore avec sa mère et son beau-père qui l’entourent beaucoup. Elle est heureuse et ne souffre pas vraiment d’avoir perdu son père de vue. Lorsqu’elle reçoit un coup de fil en provenance d’Alaska qui lui apprend que son père est gravement malade, elle hésite à partir. Elle a toutes les raisons d’hésiter : elle n’est pas taillée pour cette vie, pas plus que sa…