Mister Tonight de Kendall Ryan

Si vous cherchez des romances simples et sans prise de tête, n’hésitez pas à prendre un Kendall Ryan. Elle publie des histoires distrayantes qui cochent tous les critères de la romance la plus classique mais c’et très bien fait. Mister Tonight c’est Hunter un séduisant trentenaire que l’héroïne, Kate, va rencontrer dans un bar. Elle est à la recherche d’une fin de soirée agréable alors qu’elle fête son anniversaire, il est follement séduisant et disponible. Kate et Hunter passent donc une nuit ensemble ou plus exactement un début de soirée car Hunter élève seul sa fille et va avoir al désagréable surprise de la retrouver au bout du lit alors que Kate et lui sont en pleine action. La scène est amusante et permet de découvrir la petite Maddie, quatre ans, à la langue bien pendue et un brin trop futée pour son âge mais peu importe, elle veille sur son papa et c’est très mignon. Hunter est donc papa et seul pour élever la petite. Nous n’entendrons jamais parler de la maman et Kendall Ryan reprend ainsi un thème très à la mode dans la romance aujourd’hui. Le papa dévoué qui se débrouille comme il peut pour s’occuper de…

Le métier d’éditeur

Je ne le fais que rarement mais je vais mélanger mes deux casquettes, celle d’éditrice et celle de blogueuse. Je lis sur les réseaux sociaux ou j’entends de telles énormités sur ce métier que je me sesn un peu obligée d’en donner ma version. J’ai fait une intervention aussi auprès d’élèves à ce sujet et il me semble qu’ils étaient bien plus réceptifs que beaucoup d’auteurs que je côtoie sur ce que je fais !  Avant de commencer, je préciserai que ce que je vais décrire est MA façon de travailler, que je ne sais pas si cela se passe ainsi ailleurs, ni si c’est bien ou pas. Mais cela me convient. Premier point, ce métier comme quelques autres, donne cette impression que contrairement à un neuro-chirugien ou un spécialiste de physique nucléaire, il est accessible à tout le monde et que derrière son écran, il est très facile de penser qu’on peut le faire et bien mieux que beaucoup. Je suppose que les étudiants qui passent des masters d’édition et tous les gens qui exercent ce métier depuis longtemps sourient en coin et seront d’accord avec moi pour dire que, non, cela ne s’improvise pas et que les avis…