Queen Move de Kennedy Ryan

Quand je lis Kennedy Ryan, je pense que c’est exactement la romance que j’aime découvrir qui va bien au-delà de l’histoire d’amour, qui tisse une intrigue qui met en valeur la relation sentimentale des héros. Et il se trouve que cette auteure militante, qui parle toujours de mixité, d’égalité des droits, de féminisme, a un écho tout particulier des temps-ci. Ce livre appartient à un série de livre largement indépendants. Par exemple, Kimba, l’héroïne, porte les vêtements d’un héroïne croisée auparavant. Pas la peine de lire cet ouvrage ni ceux qui précèdent, mais si on les connaît, on a un sentiment de familiarité, avec toujours des femmes incroyablement fortes, modernes et exemplaires. Kimba travaille dans le domaine politique et est apparue dans un duo de livres précédents. Elle est maintenant seule et travaille à développer sa carrière dans ce monde éminemment masculin. Elle est aussi une femme de couleur, afro-américaine à Atlanta. Ne vous attendez pas à un discours simpliste sur le racisme ni à un message direct. L’auteure raconte avant tout une histoire mais son choix de personnages, Kimba et Ezra, le héros est tout un symbole. Tous ses héros ont d’origine mixte, au moins l’un des deux. Ici,…

Dans le murmure des feuilles qui dansent de Agnès Ledig

J’aime beaucoup Agnès Ledig et son incroyable sensibilité lorsqu’il s’agit d’aborder les souffrances, les choix que l’on fait, la vie tout court. Elle écrit un peu toujours la même histoire mais y plonger est toujours un voyage plein d’émotions. Cette fois, nous croisons Anaëlle, une jeune femme bien éprouvée par la vie qui entre en contact avec un procureur de la République pour lui demander des détails judiciaires pour le livre qu’elle est en train d’écrire. Un courrier tout simple, qui va ouvrir sur bien autre chose. Mais il y a bien d ‘autres personnages, Thomas, le menuisier, amoureux des arbres et de la nature, au chevet de son petit frère malade ou Jocelyne, la désagréable greffière de Hervé, le procureur. Tous mènent leur vie, se croisent, se voient, s’observent, interagissent. Difficile de dire quel est le sujet du livre à part qu’il y est question de vie, de mort, de choix. Anaëlle, qui a beaucoup perdu à cause d’un accident est un personnage follement attachant, mais ils le sont tous, même les plus anodins, les plus désagréables. Nous suivons Thomas au fil de ses visites à son frère, à qui il amène la forêt, la nature puisqu’il ne peut…