Fugitive – 2 d’Axelle Auclair

5 décembre 2020

En premier lieu, si vous n’avez pas lu le premier tome de cette duologie, ne lisez pas ce second opus. Pas plus que cette chronique qui vous spoilerair et ce serait fort dommage.

Si le premier tome avaient conduit nos héros sur une frégate, le second, nous plonge en pleine opération Barkane au Mali et je reste encore ébahie de la facilité qu’Axelle Auclair a, à nous embarquer où elle veut pour une histoire qui fonctionne totalement et qui pourtant pouvait se heurter à de nombreux obstacles. Nous y reviendrons.

Rappelons tout d’abord que nous avons fait la connaissance de Gaël et Léthé (qui est devenue Julie, maintenant que sa véritable identité a été révélée) sur la frégate du jeune commando marine. Léthé y avait été littéralement larguée et cachée pour des raisons que nous apprenons au cours du premier tome et qui vont, bien entendu, être explorées dans le second opus. Cachée, privée de fonctions, elle avait fini par y trouver sa place. C’est une Julie bien différente que nous allons découvrir. Elle est toujours bien cachée, mais je n’en dis pas plus. Gaël, quant à lui, vient d’arriver sur les lieux et va apprendre à travailler dans un espace qu’il connaît bien moins et c’est lui qui va nous introduire dans son monde. Comme dans le premier tome, il est le narrateur principal, même si Julie a droit à quelques chapitres de son point de vue. Et c’est là une des premiers qualités dece livre. On plonge, en immersion, dans un monde que la plupart des lectrices, je le suppose, ignore totalement. Je suis fan de military romance, mais je n’ai que très rarement lu une romance, une vraie, se déroulant dans un contexte aussi bien développé et exploité. Nous sommes très loin du prétexte. Tout le talent d’Axelle Auclair est de rendre ça limpide, malgré un fonctionnement bien spécifique, un jargon qui l’est tout autant (heureusement qu’il y a des notes !). On comprend tout, on voit tout. C’est très visuel et pour tout dire, ça ferait une jolie série ! Je dis ça…

La prouesse est de construire une romance qui tienne la route dans ce contexte. Entre la chaleur, les missions, pas sans danger, l’intrigue ( que risque Julie et comment va-t-elle s’en sortir ?), nous voyons se développer une romance charmante qui bénéficie de la sympathique complicité des amis des protagonistes. C’est très mignon et une vraie respiration entre les moments d’action, nombreux et fouillés. Ajoutez la camaraderie de ces soldats qui aiment vivre en communauté, évacuent les tension en rigolant de tout et de rien, et l’intrigue à plusieurs étages (cela remonte jusqu’aux ministres en France) et vous avez une romance mais pas que. C’est un roman qui rend un bel hommage aux militaires, notamment ceux qui sont en mission loin d’ici, les rapproche de nous et qui offre une intrigue que j’aurais aimé encore plus complexe et plus tendue. Mais le livre est déjà très complet.

Bref, si vous ne connaissez pas Axelle Auclair, il est temps de la découvrir. Il y a un concentré du talent de l’auteure dans ce roman. C’est rythmé, rigolo, tendu et romantique. Cela va bien au-delà de la romance, pour faire de l’auteure une romancière qui sait raconter formidablement une histoire. Que demander de plus ?

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.