Every Last Secret de A. R. Torre

1 décembre 2020

Alessandra a un double casquette, elle écrit de la romance et des thrillers psychologiques. Ce roman fait partie de la seconde catégorie et malgré ses très nombreuses imperfections sur lesquelles je reviendrai, il se lit avec plaisir.

Cat est très heureusement mariée à William. Elle a une vie parfaite ou presque. Installée à Palo Alto avec son mari, un hommes d’affaires, elle a une superbe maison, de nombreux amis, une vie sociale active. La seule ombre au tableau, est qu’elle n’aura probablement pas d’enfants car elle a un souci de santé qui complique beaucoup une grossesse. Cat voit débarquer de nouveaux voisins, Neena et son époux, Matt. Neena est aussi la nouvelle employée de son mari, recrutée pour s’occuper un peu des liens entre William et son personnel. Elle est très ambitieuse, adore s’installer dans ce quartier huppé où elle a à peine les moyens de vivre. Elle flashe aussi sur le beau William qui contraste avec Matt, moins flamboyant. On sent vite que les deux femmes vont développer une relation complexe car Cat repère tout cela très vite et n’a aucune intention de devenir amie et de se laisser manipuler par l’ambitieuse Neena.

Alessandra Torre a réuni tous les éléments du grand thriller psychologique d’aujourd’hui : la société américaine aisée et ses mesquineries, jalousies, ses soucis de riches. Deux femmes qui entrent en compétition à plus d’un titre, chacune ayant soigneusement travaillé à arriver là où elle en est ; des hommes bien moins malins, très naïfs comme le montrera l’intrigue.

Le livre est construit de telle façon qu’on suit ces deux couples et leurs nombreuses interactions sur quelques mois, un été qui va tout changer. De brefs chapitres nous ramènent parfois à l’automne, le « présent » du livre, où on peut deviner au fur et à mesure ce qu’il est advenu. Ces passages permettent de globalement deviner ce qu’il va se passer, ce qui est un peu dommage. Mais la plus grande faiblesse est sans doute les nombreuses failles psychologiques du livre. Après avoir refermé le roman, difficile de savoir ce que voulait exactement Neena, ou William ou même Matt. On comprend mieux Cat, le personnage le plus abouti. De nombreux rebondissements sont difficiles à comprendre, à placer dans la suite de décisions d’un même protagoniste, tellement ils semblent contradictoires. Malgré tout, on veut savoir, comprendre, vérifier si on a bien compris.

Les scènes assez simples, apparemment banales apportent des éléments faisant avancer l’intrigue. Ce roman n’est pas totalement abouti mais vous pourrez l’apprécier si, emporté par la prose habile de l’auteure, vous oubliez de vous étonner de certains éléments. J’ai eu du mal pour ma part à le faire, mon avis et donc nuancé mais Alessandra Torre a du talent et elle a un esprit délicieusement tordu qui convient parfaitement à ce type de thriller.

2 Comments

  • Evenusia 3 décembre 2020 at 8 h 48 min

    Rien qu’en lisant ton avis je sais déjà que ce roman va m’agacer vu que je suis toujours en train de chercher les incohérences quand il s’agit d’un thriller. J’adore cette auteure mais dans tous ses romans il y a toujours un petit quelque chose qui me fait grincer des dents.

    • Sylvie Gand 3 décembre 2020 at 13 h 15 min

      Oui, c’est ça. Ca se lit très facilement, tu veux savoir mais il manque un vrai approfondissement des personnages et cela manque de cohérence psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.