L’homme préhistorique est aussi une femme de Marylène Patou-Mathis

15 octobre 2020

Le titre de cet ouvrage est assez clair me semble-t-il pour comprendre de quoi il s’agit. Marylène Patou-Mathis est une éminente préhistorienne qui a écrit de nombreux romans et s’intéresse aujourd’hui à la place de la femme dans la préhistoire. Vaste débat qui revient aussi à se poser la question de la naissance du patriarcat. A-t-il toujours existé comme la plupart des préhistoriens l’ont affirmé à ce jour ? Et la femme a-t-elle eu vraiment la place qu’ils lui ont attribué ? Pour faire simple, est-ce que l’homme, fort et viril, courait la campagne pour chasser pendant que les femmes étaient installées dans des grottes à s’occuper des enfants et à faire à manger ?

Il n’y a pas de réponse définitive, tout simplement parce que ce sont des périodes très reculées où les sources archéologiques sont peu nombreuses et éparses mais Marylène Patou-Mathis suggère une autre approche, moins systématique, qui revient aussi à parler de l’invisibilité des femmes.

On peut diviser cet essai en trois parties : la première revient sur la période où la préhistoire est née et l’image que l’on avait de la femme et de sa place dans la société. La seconde partie fait le point sur les informations dont on dispose et sur les interprétations qui en ont été faites depuis longtemps. Rien ne prouve que les femmes ne chassaient pas par exemple. Les périodes sont longues et variées. C’est totalement passionnant et d’une approche très sérieuse et scientifique. Il n’y a évidemment pas de conclusion rapide et définitive mais des remises en cause prudentes et intelligentes. La troisième partie revient sur l’invisibilité des femmes pendant toute la période historique qui a suivi, sans oublier les préhistoriennes et les historiennes dont le rôle n’est apparu que récemment. En effet, ce métier, préhistorien est né dans une période où les femmes n’avaient aucune chance de parvenir à ces fonctions et où le patriarcat est ultra-dominant.

Bref, c’est un livre passionnant, documenté par une femme qui connaît parfaitement son sujet mais le met à notre portée. Il faut resituer ce livre dans les progrès actuelles de la préhistoire. Grâce à des nouvelles techniques, on remet en cause de nombreux schémas qui semblaient acquis, ou la chronologie de ces périodes lointaines.

Sans répondre à la question de la naissance du patriarcat (parce que c’est compliqué et qu’elle n’extrapole pas) on voit bien à quel point tout a conspiré à mettre en place une société dominée par les hommes ; et quand ils ne savaient pas, les hommes plaquaient leurs schémas de vie sur celles de peuples très anciens. Cela a au moins contribué à perpétuer ce modèle.

Un livre passionnant donc, qui fait le point sur les recherches récentes mais pose la question du patriarcat de façon très intelligente. Mon seul bémol est l’absence d’illustrations qui oblige à avoir une imagination fertile (ou Internet) pour visualiser les statuettes de femmes ou les grottes ornées !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.