Regretting You de Colleen Hoover

13 septembre 2020

Colleen Hoover est une auteure hors-norme qui écrit très régulièrement, aborde des genres qui la sortent de sa zone de confort avec toujours le même brio. Difficile de classer ce roman qui raconte à deux voix, un moment bien particulier d’une femme et sa fille. Il se rapproche sans doute de la littérature dite féminine avec de nombreux thèmes abordés dont certains sont très fréquents chez l’auteure.

Morgan est tombée enceinte encore adolescente et a donné naissance à une petite fille, Clara. Nous allons suivre Morgan et Clara alors que la jeune fille arrive à l’âge où sa mère l’a conçue. Morgan a épousé le père de sa fille Chris et mène une vie tranquille de femme au foyer. Cela commence d’ailleurs à lui peser, elle a la sensation de passer un peu à côté de sa vie sans trop savoir quoi faire pour la changer. C’est également l’avis de fille qui observe cette mère fade à ses yeux, avec qui elle n’a pas une relation très proche. Non, elle préfère se confier à sa tante, soeur de Morgan, Jenny. Elle est d’ailleurs à un moment-clé de sa vie. Elle va devoir choisir son orientation pour ses études et est très attirée par un jeune homme de son âge, Miller, qui ne plaira sans doute pas à ses parents. Elle le sait. Et puis, il y a Jonah, le compagnon de sa tante et leur bébé, Elijah. Une famille bien ordinaire. Qui va voler en éclats après une tragédie comme la vie en réserve parfois. Tout va alors changer.

Je n’en dirai pas plus car il faut laisser Colleen Hoover vous emmener là où elle le souhaite. Elle se focalise ici tout particulièrement sur Clara et Morgan qui vont devoir apprendre à partager, analyser leur relation mère/fille, suite à tout ce qui change dans leur vie. On retrouve aussi des thèmes chers à l’auteure comme les apparences parfois trompeuses, les drames qui obligent à se réinventer, la famille qui parfois vous laisse tomber mais qu’on peut toujours reconstruire, presque mieux. Différente en tous cas. Et cela fonctionne comme tout ce qui se passe entre Miller et Clara ou dans la vie sentimentale de Morgan. Nous écoutons ces deux voix et l’on assiste à leur transformation. C’est beau, profond, drôle aussi, comme toujours. Malgré la gravité du sujet, son côté vraiment sombre parfois, il y a toujours de la fantaisie, de l’humour, une pointe de distance ironique profondément sympathique.

Les personnages secondaires, pas tant que ça d’ailleurs, car ils ont un rôle essentiel, notamment Jonah et Miller sont parfaits chacun à leur manière. Et même le grand-père de Miller avec qui il aune relation très particulière est amusant et passionnant. Quant à Morgan et Clara, ce sont des héroïnes comme seule Colleen Hoover sait en créer.

C’est aussi une belle leçon de vie et un beau message de tolérance et de choix, comme toujours. Colleen Hoover a décidément beaucoup de talent et enchaîne les titres avec succès, parlant d’amour et de mort, de violence et de paix avec une grande aisance. une fois de plus, son livre m’a touchée et fait réfléchir. Si ce n’est pas mon préféré, parce qu’elle a déjà mis la barre très haut auparavant, j’ai beaucoup aimé ce roman, à la double voix féminine et qui montre que la relation mère/fille n’est pas toujours facile mais essentielle.

4

Résumé

jjj

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.