Perfect Distraction d’Allison Ashley

15 avril 2020

J’ai choisi ce roman parce qu’il se déroule dans le monde médical et qu’il va mettre en scène un patient et une soignante. Le contexte n’est pas du tout une toile de fond. On sent que l’auteure connaît son sujet et qu’elle l’utilise au mieux.

Andrew Bishop est un jeune étudiant en droit, en fin d’étude, lorsqu’il apprend qu’il souffre d’une leucémie au pronostic plutôt optimiste mais qui doit être bien évidemment soignée rapidement. Il va rencontrer de façon inopinée, Lauren, sans avoir qui elle est. Quelque temps plus tard, il va la retrouver, à l’hôpital. Lauren est pharmacienne en milieu hospitalier, donc s’occupe des médicaments des patients. Elle est en passe de quitter le service, ses études terminées, mais va commencer à traiter Andrew. Ce détail fait que sa relation avec le jeune homme est au départ impossible parce qu’il est interdit que patient et soignant entretiennent une relation amoureuse, bien entendu.

Le décor est planté. Le romance est très joliment écrite, très réaliste dans les détails médicaux comme je l’ai déjà dit. On comprend bien la difficulté, la souffrance qui traînent dans les couloirs de ce service d’oncologie. Même si Andrew a bon espoir, il va devoir endurer un traitement brutal avec tout ce que cela implique. Il n’st pas seul non plus dans ce service. Le choix de l’auteure est de mettre en place ce que l’on appelle un slow burn, une romance qui évolue lentement, compliquée par la maladie et les interdits. C’est réaliste. Commencer une relation amoureuse alors qu’on est malade est complexe, soulève des questions. Le souci c’est qu’Allison Ashley a choisi de montrer aussi un coup de foudre donc ce sera long avant d’arriver à la fin en tenant deux personnes très attirées loin l’une de l’autre. C’est le souci majeur du slow burn mais ce n’est pas toujours bien fait ici avec une lenteur parfois incompréhensible et un certain manque de passion. Le récit est un peu linéaire, manque de rebondissements ou des péripéties trop attendues.

Mais c’est tout de même une très jolie histoire avec deux héros très attachants, qui apprennent à se connaître. Les dialogues jouent un grand rôle et sont bons, pleins d’esprit et de douceur.

Le message du livre est plutôt optimiste tout en restant réaliste. L’histoire d’amour, très tendre et jolie. C’est un premier livre prometteur.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.