The guy on the right – Underdogs – 1 de Kate Stewart

3 janvier 2020

Voilà une auteure que j’aime beaucoup, au style très personnel et qui aborde toujours les histoires apparemment classiques avec de l’originalité. C’est le cas ici dans ce qui semble un NA ordinaire qui se déroule dans le milieu universitaire, au Texas et une équipe de foot américain. Les deux héros y étudient et vont s’y rencontrer.

Theo est sans conteste le plus original des deux. Il justifie complètement le titre du livre. Il est ce garçon, pas le plus remarqué, pas le plus beau ni le plus musclé. Il est celui qu’on ne voit pas en premier lorsqu’on regard une photo. Theo a deux colocs dont le très beau Theo Jenner qui accumule les conquêtes. Cela ne lui pose pas de problème, ni ne cause spécialement de jalousie. Il n’est pas joueur de foot, il n’a pas le physique, pour mais musicien et notamment membre de ces fanfares qui accompagnent toute équipe de foot dans les universités américaines. Laney, l’héroïne ne va pas du tout le repérer comme un copain potentiel. Elle a eu pas mal de conquêtes, sans vraiment avoir de liaison longue. Nous sommes clairement à front renversé dans cette romance et cela fait du bien. Ce n’est pas le beau héros séduisant à qui tout réussit même si Theo est doué pour beaucoup de choses y compris pour le sexe même s’il n’a jamais couché vraiment avec une fille. Il a pourtant eu longtemps une petite amie qui s’est refusée à lui avant de le quitter. Il a du mal à s’en remettre.

Entre Laney et Theo, cela commence surtout comme un coup de foudre amical. Là aussi c’est original. Ni l’un ni l’autre n’a envie d’une relation amoureuse et aucun des deux ne pense que l’autre peut jouer un rôle dans sa vie sentimentale. L’auteure va donc déjà les faire tomber amoureux avant tout autre chose, et en partant de zéro. Cela se fait à coup de scènes drôles, assez inégales il faut le reconnaître. Si l’on rit franchement à certaines, d’autres sont moins amusantes. Laney exerce plusieurs métiers pour subvenir à ses besoins plutôt inhabituels. Le tout se déroule au Texas avec des blagues qui sont sans doute mieux comprises par les locaux que par moi !

L’autre point plus négatif est que le scénario repose sur ce que j’ai dit et guère plus. C’est plutôt bien fait, original donc et semé de très jolies scènes sensuelles mais c’est assez plat. On ne s’ennuie pas du tout, bien au contraire et j’avoue avoir été totalement conquise par ce type de héros différent, qui ne déborde pas de testostérones ni n’obéit à tous les clichés habituels.

Il y a en plus des personnages secondaires très intéressants, dont le total opposé de Theo, Troy, celui que l’on voit justement en premier sur les photos. L’image qui est donnée de lui évolue beaucoup au cours du livre et prépare bien le second tome de la série qui portera sur lui.

C’est une lecture très agréable et Kate Stewart a un talent très sûr qui lui permet d’aborder des thèmes assez simples en les renouvelant. Ses héros masculins sont souvent très réussis donc je me pencherai ur le cas de Troy, très bientôt !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.