Come Back for Me – Arrowood Brothers – 1 de Corinne Michaels

16 janvier 2020

Corinne Michaels est une auteure confirmée qui aborde toujours des sujets poignants et forts. Avec cette nouvelle série, elle reprend des ingrédients qui ont bien fonctionné dans ses sagas précédentes à laquelle elle fait d’ailleurs un clin d’œil.

Tout d’abord, il faut présenter les quatre frères Arrowood qui auront bien sûr chacun leur histoire. Nous commençons par le plus jeune, Connor, celui qui a le plus souffert de la situation familiale. Leur mère est décédée jeune, laissant un mari éploré qui a cherché le réconfort dans l’alcool. Il est mort finalement alors que Connor revenait au pays après huit ans passés dans l’armée. Ce père a terrorisé ses fils et les a battus. La ferme de son enfance fait horreur à Connor alors quand il découvre que leur père a exigé dans son testament que ses fils passent six mois au moins dans ces lieux avant de vendre, il n’est pas ravi d’apprendre qu’il est le seul disponible pour résider là. Les frères Arrowood sont très liés, pas forcément proches mais ils se sont soutenus durant leur enfance difficile et ont fait un pacte de ne jamais e marier ni avoir d’enfants. Seulement Connor va tomber sur une jeune femme qui a durablement marqué la période qui a précédé son départ à l’armée. Ellie vit dans la ferme voisine avec sa petite fille. Ils ont passé une seule nuit ensemble, passionnée, sans se donner leur nom mais Connor n’a jamais oublié et Ellie non plus. Celle-ci est mariée avec un homme violent et l’arrivée de Connor va tout bouleverser.

La première partie du livre est dure. Elle se penche sur la situation d’Ellie, terrorisée par son mari, qui tente de survivre et de protéger leur petite fille. L’auteure montre les filets dans lesquels est prise la jeune femme, sa peur et tout cela est assez glaçant et sonne très juste. On comprend pourquoi une femme hésite à partir et comme c’est difficile d’échapper à de telles situations. Le livre vous prend alors aux tripes. J’ai moins aimé la seconde partie qui gomme un peu la situation de départ pour faire intervenir un twist que l’on sent venir de très loin. Corinne Michaels adore ce genre de twist mais elle a fait mieux dans d’autres livres.

Un autre élément m’a gênée, c’est le ton parfois un peu larmoyant, mélodramatique du livre. Il est vrai que Connor doit régler les problèmes de son enfance et qu’Ellie a fort à faire aussi. Mais justement, pas la peine d’en faire trop ni de multiplier les problèmes, comme ce fameux twist, leur histoire est assez difficile comme ça.

On sent aussi l’effort pour implanter une nouvelle série. Corinne Michaels est une auteure qui aime le contexte rural. Nous sommes vraiment au fin fond de États-Unis, dans des fermes, loin des villes et du glamour que l’on lit parfois. C’est intéressant et les personnages sont simples et sincères. Déjà un des frères de Connor a un début d’histoire, on devine laquelle.

C’est une lecture agréable qui avait un gros potentiel. L’aspect mélo m’a un peu refroidie, tout comme l’accumulation de malheurs ou de situations tordues qui n’était pas forcément nécessaires. Je me pencherai sur la suite toutefois.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.