Face The Music – Love, Hate, Rock-n-Roll- 3 de J.B. Salsbury

J’avais lu le premier tome de cette série qui porte comme son nom l’indique ur un groupe de musique, au sens large du terme comme le prouve ce tome. J’avoue ne pas avoir été tentée par le second tome portant sur un membre du groupe mais j’avais été très intéressée par le frère du héros du premier tome, Ben, pasteur de son état. Tout paraissait relativement simple. dans le premier tome, nous avons droit au couple habituel : le mauvais garçon et la fille bien sous tout rapport, croyante. Elle travaillait auprès de Ben, justement, le pasteur. Elle gardait sa petite fille, Elliot. Ce tome est à front renversé. Ashleigh, l’héroïne est la mauvaise fille et évidemment, ben est l’homme parfait. Non seulement, il vit exactement en suivant les préceptes de sa religion, mais il est empathique, généreux, tolérant et beau. Tout pour plaire. Il a aussi, l’histoire le prouvera, le courage d’échapper aux règles strictes. Mais le grand succès de ce livre est Ash. Il est rare que les héroïnes soient aussi intéressants dans la romance et ici, si Ben ne manque pas d’intérêt, Ash en a beaucoup. Ash fréquente la paroisse de Ben et il n’y est pas…

Lazar de Matthieu Biasotto
A la une , romances contemporaines / 23 janvier 2020

C’est le second livre que je lis de cet auteur de langue française, autopublié qui touche à différents genres dont la romance ici. Le pitch m’intéressait particulièrement. Nous voilà en Russie, dans le monde impitoyable du sport et plus particulièrement du patinage artistique. Lazar est un champion amer, qui a décidé de patiner seul après une expérience peu satisfaisante avec une partenaire. Il en est de même pour Talya, jeune patineuse qui a été blessée grièvement lors d’un accident sur la glace. Elle a chuté sur la tête après un porté et depuis a du mal à revenir au haut niveau et à accepter d’être soulevée ou projetée par son partenaire. Pourtant, ils vont se retrouver à faire équipe pour des compétitions. Le milieu sportif est riche et très utilisé par les auteurs de romance, le patinage a été assez peu exploité jusqu’à aujourd’hui, cela paraissait partir très bien. Ajoutons que l’auteur est expérimenté, a un style nerveux et efficace. Je suis entrée facilement dans cette histoire avec deux héros qui s’estiment peu au départ et qui vont devoir faire équipe et vite découvrir qu’ils se plaisent beaucoup finalement. Classique donc. Ce qui m’a posé plus de problèmes est l’avalanche…

Credence de Penelope Douglas
romances érotiques , vo anglais / 19 janvier 2020

Difficile d’évaluer ce livre que je n’ai pas vraiment aimé mais que j’ai lu tout de même avec plaisir et surtout curiosité car je défie quiconque de savoir où les choses vont aller et ce qui va arriver, avec qui l’héroïne va trouver l’amour ou même si elle va le trouver. En fait, j’ai aimé cette innovation, ce jeu perpétuel avec les limites morales et autres mais beaucoup moins l’histoire elle-même. Penelope Douglas écrit bien et a un réel intérêt pour les héros pas toujours sympathiques, elle aime les tabous et les transgresser dans ses livres. Ici tout est là mais avec un certain manque de subtilité. Peut-être y aurait-il fallu moins et en jouer de façon plus délicate. précision importante, il s’agit d’une romance érotique et si pas mal de clichés des histoires d’amour habituelles disparaissent, ceux de l’érotisme sont bien là. Tiernan est une jeune Californienne. Ss parents viennent de mourir dans des conditions assez terribles pour elle, dans un double suicide que l’on nous explique très vite. Sa mère était actrice, elle a toujours été élevée dans un milieu privilégié et sous les feux des projecteurs et de la presse. On comprend très vite que Tiernan vit…

Come Back for Me – Arrowood Brothers – 1 de Corinne Michaels
romances contemporaines , vo anglais / 16 janvier 2020

Corinne Michaels est une auteure confirmée qui aborde toujours des sujets poignants et forts. Avec cette nouvelle série, elle reprend des ingrédients qui ont bien fonctionné dans ses sagas précédentes à laquelle elle fait d’ailleurs un clin d’œil. Tout d’abord, il faut présenter les quatre frères Arrowood qui auront bien sûr chacun leur histoire. Nous commençons par le plus jeune, Connor, celui qui a le plus souffert de la situation familiale. Leur mère est décédée jeune, laissant un mari éploré qui a cherché le réconfort dans l’alcool. Il est mort finalement alors que Connor revenait au pays après huit ans passés dans l’armée. Ce père a terrorisé ses fils et les a battus. La ferme de son enfance fait horreur à Connor alors quand il découvre que leur père a exigé dans son testament que ses fils passent six mois au moins dans ces lieux avant de vendre, il n’est pas ravi d’apprendre qu’il est le seul disponible pour résider là. Les frères Arrowood sont très liés, pas forcément proches mais ils se sont soutenus durant leur enfance difficile et ont fait un pacte de ne jamais e marier ni avoir d’enfants. Seulement Connor va tomber sur une jeune femme…

Le Megxit… Digne d’une romance !

Une fois n’est pas coutume, il semblerait que la vie réelle ressemble vraiment à une de nos romances. Je parle bien évidemment du Megxit, ce drama comme seuls nos amis anglais savent en concocter, c’est à dire l’annonce de Meghan et Harry de ne plus jouer leur rôle protocolaire et de vivre une partie de l’année en Amérique du Nord d’où est originaire Meghan. Et de travailler. Vous vous rendez compte, un prince et son épouse qui travaillent ? Il n’y a que dans les romances que l’on croisait des histoires pareilles ! En effet, un des thèmes de la romance est de mettre en scène des princes et princesses. Ce type de héros a longtemps été l’apanage de Harlequin et de sa collection Azur. On inventait des princes de royaumes d’opérette, le plus souvent inspirés par Monaco, parfois des cours scandinaves, bien plus discrètes et simples et plus récemment par la famille britannique. Je pense d’ailleurs que nous devons le renouveau du prince dans la romance au Royaume-Uni et à l’avènement de la génération des enfants de Diana et Charles. Tout le monde se souvient du mariage de conte de fée de William et Kate, celui encore plus conte…

The Guy on the Left – The Underdogs – 2 de Kate Stewart
romances contemporaines , vo anglais / 11 janvier 2020

Le premier tome de cette série portait sur un héros différent, le garçon qu’on ne repère pas, celui qui est obligé de préciser qu’il n’est pas le plus beau et le plus musclé sur la photo. Voilà le tour de celui qui lui fait de l’ombre, le beau gosse de service, footballeur de surcroît, qui avait montré pendant une grande partie du tome un qu’il savait y faire avec les filles. Jusqu’au moment où ses actes prenaient un sens nouveau. C’est justement ce qui va être développé dans ce tome. Il se déroule dans la même temporalité que le premier tome. Troy tombe amoureux en même temps que son coloc. Troy est donc le type même de nos héros de romance. Il est beau, grand, a un succès fou avec les filles et les traite avec la délicatesse habituelle. Mais Troy n’st pas venu vivre en coloc pour rien. Il s’est installé dans la maison voisine de Clarissa et de son fils, Dante. Qui se trouve aussi être son fils. Alors qu’il n’avait que dix-huit ans, il a couché avec Clarissa sans lui signaler sa jeunesse, sous-entendant même qu’il était comme la jeune femme, prof. En fait, il n’était que…

Les clichés de la romance à l’épreuve de notre époque… plus écolo !

Nous le savons tous, la romance est une véritable malle aux trésors aux clichés. Les héros et héroïnes doivent obéir à un certain nombre de critères, du moins c’est ce que l’on pense. Certaines auteures en jouent, d’autres les enchaînent sans sourciller mais il va y avoir quelques changements à faire à l’avenir au risque de voir nos héros devenir très ringards. Imaginons d’abord qu’ils suivent l’air du temps, soient plus adeptes de Greta Thunberg et de Nicolas Hulot que de Donald Trump. Qu’ils soient écologistes mais vraiment. Eh bien quelques clichés vont disparaître. Vous connaissez cette scène fameuse où le richissime milliardaire conduit notre héroïne dans un lieu de rêve dans son jet. Là, ils montent sur un superbe yatch et gagnent des plages paradisiaques dans des hôtels de luxe ou des aménagements somptueux. Je suppose que vous voyez déjà les problèmes… Il y en a au moins trois : – Le jet… aïe, aïe, aïe… Très consommateur de kérosène, rejetant du CO2 dans l’atmosphère, permettant non pas de faire se déplacer de nombreux passagers mais nos deux héros et un équipage restreint. Ils ont tout faux… Un couple aussi populaire que Meghan et Harry souffre de son image…

The Wives de Tarryn Fisher

Tarryn Fischer est une grande amie de Colleen Hoover avec qui elle a écrit Never Never. Son écriture est sensiblement différente de Colleen Hoover quoique… Si vous lisez Verity, vous verrez qu’elles ont la même fascination pour les histoires un peu tordue, pour les héros très tordus et les twists. Ce roman l’illustre vraiment très bien. Si je n’ai pas adhéré à tout, ce thriller psychologique est assez vertigineux et je vais essayer d’en dire le moins possible. Thursday est mariée avec Seth et elle partage avec lui une relation passionnée mais un peu (beaucoup) particulière. Seth est polygame et a deux autres femmes dans sa vie, pas des épouses car ce n’est pas autorisé légalement aux États-Unis. Thursday le sait et l’a accepté. Seth est un homme formidable qui est tout à elle un nuit par semaine, parfois deux. Thursday ne sait rien des deux autres femmes et s’en accommode fort bien jusqu’au jour où un petit bout de papier avec un nom va réveiller quelque chose chez elle, une sorte de prise de conscience qu’elle n’est peut-être pas aussi heureuse qu’elle pensait l’être. Alors, elle va se renseigner, creuser, creuser encore. Le souci est que la vérité de…

The guy on the right – Underdogs – 1 de Kate Stewart
romances NA , vo anglais / 3 janvier 2020

Voilà une auteure que j’aime beaucoup, au style très personnel et qui aborde toujours les histoires apparemment classiques avec de l’originalité. C’est le cas ici dans ce qui semble un NA ordinaire qui se déroule dans le milieu universitaire, au Texas et une équipe de foot américain. Les deux héros y étudient et vont s’y rencontrer. Theo est sans conteste le plus original des deux. Il justifie complètement le titre du livre. Il est ce garçon, pas le plus remarqué, pas le plus beau ni le plus musclé. Il est celui qu’on ne voit pas en premier lorsqu’on regard une photo. Theo a deux colocs dont le très beau Theo Jenner qui accumule les conquêtes. Cela ne lui pose pas de problème, ni ne cause spécialement de jalousie. Il n’est pas joueur de foot, il n’a pas le physique, pour mais musicien et notamment membre de ces fanfares qui accompagnent toute équipe de foot dans les universités américaines. Laney, l’héroïne ne va pas du tout le repérer comme un copain potentiel. Elle a eu pas mal de conquêtes, sans vraiment avoir de liaison longue. Nous sommes clairement à front renversé dans cette romance et cela fait du bien. Ce n’est…

Mais que se passe-t-il à la RWA ?

La romance, ton univers impitoyable… suite ! Pour comprendre le titre énigmatique de cet article, expliquons déjà ce qu’est la RWA. Il s’agit de la Romance Writers of America. Cette vénérable institution, créée en 1980, réunit les auteures de romance aux États-Unis et organise chaque année une convention fameuse, au mois de juillet où interviennent les écrivaines les plus côtées du genre et au cours de laquelle sont remis les prestigieux RITA Awards, qu’on pourrait appeler les oscars de la romance. Il y a une dizaine de catégories et pendant des années, adhérer à cette association, participer aux conventions (elles sont ouvertes aussi aux lectrices et à qui veut s’y rendre) était l’évènement annuel autour de la romance outre-atlantique. Mais depuis plusieurs années déjà, l’institution a manqué quelques importants coches comme celui de l’auto-édition, de la romance MM, ou celui de ne pas donner un award chaque année à Nora Roberts… Tout doucement, les limites étaient en train de bouger jusqu’à il y a quelques semaines et un scandale qui ne finit pas d’avoir des conséquences. Courtney Milan, une auteure de romances historiques que vous connaissez peut-être car elle a été brièvement publiée en France par Milady, a jeté un…