The Edge of Reason – The Edge – 3 de J. Saman

11 novembre 2019

Je ne connaissais pas cette auteure encore assez confidentielle même si elle a une backlist assez conséquente déjà. Ce roman est le troisième d’une série dont nous découvrons de nombreux personnages secondaires d’ailleurs, mais il se lit très bien seul.

Cette découverte ne p’as totalement convaincue mais J. Saman a une jolie plume et mérite d’être découverte. L’histoire met en scène Margot, une jeune infirmière et Drew, un séduisant médecin urgentiste qui travaillent ensemble. Ils sont aussi de très bons amis et ont d nombreuses raisons de bien se connaître dont l’une est que Drew est longtemps sorti avec la meilleure amie de Margot. Elle a depuis trouvé un autre homme mais tout cela est délicat. Alors quand Margot et Drew vont commencer à e poser de questions sur leur longue amitié et se demander s’il n’y aurait pas plus entre eux, ils savent que tout cela peut faire exploser un équilibre assez fragile. Pourtant…

L’histoire est très classique et porte sur ces amis qui finissent par tomber amoureux et à comprendre que l’amour est là depuis longtemps. Tout le monde y compris le lecteur le sait, sauf eux. Et cela fonctionne souvent très bien. L’auteure suit les étapes obligées de ce genre d’histoire, les atermoiements, les hésitations, les pas en avant suivis de deux pas en arrière… Tout cela est bien fait mais un brin longuet.

C’est d’ailleurs un souci récurrent. J.aman gagnerait à condenser un peu plus ses écrits. Elle a une jolie écriture, plutôt rigolote, ses personnages sont attachants mais parfois elle étire à plaisir des scènes ou se répète.

Plus le livre avance plus l’intrigue se modifie un peu et de la romance entre deux ami/amoureux, on bascule dans autre chose qui ne m’a pas super convaincue. L’auteure a recours à une vieille ficelle de la romance qui consiste à faire intervenir de très méchants personnages dont le seul but est de ruiner la relation amoureuse de nos héros…

Le livre est également très sexy, et là aussi, c’est très personnel mais le même dominateur qui se la joue (un peu) Christian Grey, cela date un peu. C’est dommage car Drew est un personnage très réussi, par ailleurs. On se demande pourquoi il a neuf ans de plus que l’héroïne car cela n’est jamais évoqué dans l’intrigue. Quant à Margot, c’est une jeune femme décidée, amusante qui pourtant a un lourd passé qui a laissé des traces que l’auteure va gommer très vite. Dommage là aussi.

En réalité, ce roman a du potentiel, tout comme l’écriture de l’auteure mais il y aurait encore pas mal de travail éditorial pour lui donner un aspect achevé et mieux équilibré. Cela donne envie de voir si J.Saman peut faire mieux, ou si elle a déjà fait mieux. C’est donc plutôt une bonne pioche.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.