L’embarras du choix de Laure Manel

20 novembre 2019

Je suis les parutions de cette auteure depuis La délicatesse du homard et éprouve toujours un grand plaisir à la lire. ce roman a été auto-édité avant qu’elle ne rejoigne Michel Lafon et il ressort maintenant, retravaillé.

La lecture fut très agréable et peut se rapprocher, dans le thème évoqué du dernier roman de l’auteure qui évoque beaucoup le couple, ses aléas, ses grands et petits moments.

Il se découpe en trois phases distinctes qui explorent le mariage d’un couple qui débute au début du livre. Plus exactement, nous arrivons au moment précis où Emma va répondre oui à la fameuse question. Mais ce simple choix entre oui ou non cache un engagement bien plus profond et grave. C’est ce que la suite va s’attacher à démontrer. Suivent trois moments qui auraient pu (sont?) fatals à ce mariage entre Emma (qui conte ce récit) et Julien. Nous sommes, dans un premier temps, sept après cette union, puis treize et enfin vingt-quatre ans après. Il ne s’agit pas d’un récit suivi mais plutôt d’une version de ce qui aurait pu être la fin de ce mariage à trois périodes différentes, clés pour ce couple. Entre chaque chapitre, plutôt court, nous avons droit à l’avis des invités à la cérémonie, sur le mariage ou une petite ouverture sur leur propre vie. Parce qu’elle continue alors que deux personnes vont s’unir. Cela rend le récit particulièrement tangible et réaliste.

C’est surtout Emma qui s’interroge sur son couple, sur le désamour, le désintérêt, l’ennui qui sommeillent dans beaucoup d’unions et œuvrent à la défaire, à la conclure par un divorce ou à laisser deux personnes ensemble mais dans un simulacre de mariage.

L’interrogation est très intéressante. Emma qui porte bien son nom puisque c’est aussi celui de Madame Bovary (très largement évoquée dans la seconde partie) est celle qui s’interroge beaucoup et voit passer des hommes, différents, dont l’impact est fort mais pas identique dans les trois exemples évoqués. Le questionnement est subtil, délicat mais très finement vu. Faut-il poursuivre une union qui se défait déjà? Quel est l’impact des rencontres, de la routine, du temps… Les questions sont multiples et Laure Manel propose des réponses, sans rien imposer, en nous laissant suivre ses personnages.

C’est intéressant, pousse à la réflexion et se révèle comme une vraie analyse du couple à l’heure actuelle. C’est parfois très prévisible, pas toujours très original, il faut le reconnaître, mais cela a cette douceur, cette délicatesse, cette finesse qui touche au cœur. cela ne peut que parler aux personnes qui ont traversé une ou toutes ces phases. Un joli livre, pas mon favori, je préfère quand elle se penche sur les histoires d’amour que lorsqu’elle évoque le couple comme une entomologiste qui observe les réactions de ces curieux humains qui essaient de vivre ensemble pour la vie !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.