The Play – Briar U – 3 d’Elle Kennedy

12 octobre 2019

Les séries NA d’Elle Kennedy sont d’une exceptionnelle qualité et chaque sortie est prometteuse. Si vous la suivez depuis la première série, vous connaissez beaucoup de personnages qui vont intervenir dans cette histoire qui porte sur Hunter, un jeune hockeyeur de l’équipe de Briar, croisé dans les romans précédents et sur une nouvelle venue, la charmante Demi. Cela permet à l’auteure d’élargir le champ des personnages et de faire le lien avec les tomes déjà publiés. Un vrai plaisir.

Hunter, vous le connaissez si vous avez lu le livre précédent.C’est un joueur doué mais qui a connu une mauvaise années. Attirée par la jolie Summer, il a mal vécu qu’elle tombe amoureuse d’un autre et s’est jeté à corps perdu dans des relations sans lendemain, jusqu’à coucher avec une fille en couple. Le résultat a été une agression du copain bafoué qui lui a valu un poignet cassé et une saison ratée pour son équipe. Il s’est donc promis d’être super sérieux et entre autres, d’éviter toute relation sexuelle. Disons-le tout de suite, c’est une décision assez bizarre, une forme de punition qui lui coûte beaucoup. En quoi avoir des relations amoureuses le rendrait moins exemplaire ? Et puis, cela donne lieu à un début de roman où le pauvre Hunter qui est bien mieux que ça, passe son temps à parler de son sexe délaissé. cela tourne en rond et manque clairement de subtilité.

Mais, au bout d’une cinquantaine de pages, les choses s’améliorent enfin, on se met à avancer et le roman devient excellent. Hunter et Demi partagent un cours, ce qui va les rapprocher puisqu’ils vont devoir travailler ensemble sur un projet pédagogique mais également parce qu’ils deviennent très vite très bons amis. Demi est en couple depuis de longues années, elle ne cherche donc personne et Hunter ne veut pas de relation amoureuses ou sexuelles donc rien ne vient se placer entre eux. Puis Hunter, va surprendre le copain de Demi dans une position compromettante et tout va devenir plus compliqué.

Il est beaucoup question de fidélité dans ce livre. Rassurez-vous, particulièrement si vous n’aimez pas que le héros regardent ailleurs, il n’est pas question de cela entre eux. Mais chacun a subi d’une manière directe ou indirecte l’infidélité. Cela a altéré leur façon de penser, laisser des traumatismes. Elle Kennedy exploite ce thème de façon très intéressante.

Et puis, il y a les deux héros, très, très réussis. Demi est une fille comme la romance en offre maintenant, bien loin de la pauvre oie blanche, sauvée par le héros. Elle est intelligente, décidée, sait ce qu’elle veut ou quand elle ne le sait pas, elle cherche et fait ses propres choix. De multiples détails la rendent très vivante et sympathique. Elle est entourée d’amis garçons. Ils forment une petit bande qui joue un rôle important. Quant à Hunter, il est bien plus que le gamin frustré, ne pensant qu’à son sexe qu’on nous présente au départ. Il adore le hockey mais est surtout un héros comme on les aime, pas parfait, mais sincère et respectueux. Leur histoire est jolie, amusante, très bien racontée. Il y a un scène d’anthologie, drôle à souhait, qui s termine dans un poste de police que je recommande particulièrement.

Comme d’habitude, la magie de la plume d’Elle Kennedy opère. C’est drôle, hyper sexy, bien fait, avec des bandes de copains qu’on a l’impression de connaître à force de les croiser. On revoit Garrett et Dean, d’autres également. Une lecture très agréable et si on oublie le début un peu laborieux selon mes critères, c’est quasi parfait. Bref, j’attends déjà le prochain tome, il y a de quoi faire !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.