Down too deep de J. Daniels

22 octobre 2019

Si vous aimez les romances très sucrées, présentant des situations très classiques, ce livre vous plaira peut-être ans doute. Si chaque scène est ciselée et bien écrite, je n’ai pas toujours trouvé tout très convaincant.

Ce livre est le quatrième d’une série de romans indépendants. On connaît donc déjà certains protagonistes car nous avons suivi les histoires des frère ou sœur de nos héros. Tout commence ur les chapeaux de roue avec Nathan, dit Nate. Il gère un bar mais depuis deux ans, il est en deuil ; il a perdu sa femme, qui s’est suicidée lui laissant un bébé, une petit fille, Marley qui a aussitôt confiée à ses parents. Ceux-ci ont décidé qu’il était temps que le père reprenne son rôle et voilà le très occupé Nate avec une petite fille de deux ans à gérer. Il la connaît à peine et et bien embarrassée alors quand une de ses connaissances, Jenna, elle-même mère de deux enfants, des jumeaux, lui propose de garder la petite le temps qu’il s’organise, il accepte avec empressement.

On sait ce qui va arriver et J. Daniels n’est pas là pour vous inventer une intrigue très compliquée. Tout se devine très vite, rien ne surprend, tout est facile, presque trop. Le papa en deuil qui n’avait pas vraiment tissé de liens avec son enfant, réussit à tout changer en quelques scènes. Tout le monde s’adore et réagit très bien à ce qui commence à ressembler à une famille recomposée. C’est la force du livre. Ce qui va réunir Nate et Jenna, ce sont leurs enfants, qui s’entendent très bien et qui voient vite dans ce nouvel arrivant un parent potentiel. Les scènes sont délicieuses, c’est adorable très souvent. L’auteure a un style très évocateur, fort et charmant qui fait que vous avez l’impression de connaître tout ce petit monde, de les voir manger des glaces. Marley est à croquer… On passe un bon moment mais tous les sujets qui fâchent sont soigneusement évités, notamment la mort de Sadie, l’épouse de Nate. Or ce n’est pas rien, cela pèse lourd et ce qui a provoqué ce geste, une dépression post-natale est presque passé sous silence.

Il demeure une très jolie histoire, familiale où tout le monde tombe amoureux, les parents, les enfants… Nate et Jenna sont presque combustibles quand ils sont ensemble, cela donne de belles scènes sensuelles très détaillées. C’est donc chaud, ensoleillé et sucré. Une petite gourmandise qui peut se déguster si on veut oublier les facilités du scénario.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.