Superfan- Brooklyn – 3 de Sarina Bowen

2 juillet 2019

Je suis toujours avec grand plaisir les sorties de Sarina Bowen être particulièrement cette série portant sur les hockeyeurs de Brooklyn. C’est une série spin-off de la précédente, déjà sur des hockeyeurs et c’est très plaisant. On ne peut pas dire que les deux héros sont surprenants puisque nous les connaissons depuis le tome précédent. C’est d’ailleurs un peu le problème : on sait déjà ce qui va arriver, au moins au début du livre.

Le héros est le gardien de l’équipe : Silas. Pendant le tome précédent, tous ses coéquipiers se moquaient de lui et de son goût pour les chansons d’une jeune interprète pop, Delilah Spark. Il avait même clairement un faible pour elle qui amusait prodigieusement tout le monde. Ce tome va donc revenir sur ces deux-là qui avaient commencé à flirter par tweets interposés.

Le livre est agréable et j’ai beaucoup apprécié Silas, qui est un héros masculin particulièrement réussi dans son genre. Loin des habituelles démonstrations de virilité, Silas est un garçon gentil qui a galère pour devenir le sportif qu’il est maintenant. Son histoire avec Delilah remonte à quelques années en arrière au moment où tous deux cherchaient leur voie, lui dans le sport, elle dans la musique. C’é »tait le mauvais moment pour une rencontre, lui se pensait dans une impasse dans le sport, elle cherchaient frénétiquement un producteur. Il s’est présenté en la personne de Brett, un camarade de classe de Silas, fort désagréable.

L’histoire oscille donc entre le passé et le présent, entre ce moment où ils se sont rencontrés mais ont cru tous deux que rien n’était possible et quelques années plus tard. C’est agréable à lire mais il y a tout de même quelques points qui posent problème. le premier est que tout ce qui se déroule au départ, nous le savions, on revient juste sur quelques explications.Il y a très peu d’enjeu entre Silas et Delilah car tout repart trois ans après comme s’ils ne s’étaient pas quitté. Leur attirance est forte et ils vont juste consolider une relation qui fonctionne vite très bien. Leurs interactions sont sympathiques, on voit pas mal les autres couples y compris ceux de la série précédente, mais voilà, tout cela est un peu convenu et facile.

De plus l’intrigue générale est un peu pauvre. On parle presque pas de hockey et peu de musique. Tout repose sur les soucis de Delilah avec Brett et la façon dont elle va se sortir de l’impasse où il l’a mise du point de vue de sa carrière.

C’est une lecture agréable mais qui est un en-dessous des autres textes. Si Silas est adorable, cela ne compense pas les failles du roman. Ce n’est pas un échec mais pas le meilleur roman de l’auteure.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.