Bridal Boot Camp – Little Bridge Island – 0.5 de Meg Cabot

3 juin 2019

Vous connaissez peut-être Meg Cabot dan un autre genre, celui de la romance YA avec sa série « Journal d’une princesse » mais elle n’a pas commencé par cela, elle écrivait des romances historiques plutôt rigolotes avant et a donc une solide carrière derrière elle. Elle revient là à la romance contemporaine dans une série de comédies romantiques qui s’annonce assez classique mais bien faite.

Je ne dirai pas grand-chose de cette nouvelle qui introduit la série plus qu’elle ne raconte une histoire d’amour. Celle-ci sera certainement terminée dans un tome à venir mais l’idée de base est sympathique. Le cadre est celui d’une île exotique en Floride qui accueille des touristes et notamment de futures mariées qui entrent dans le club de l’héroïne, Roberta, surnommée Rob. Celle-ci a pour but de faire retrouver la ligne ou la forme à de futures mariées surbookées et/ou désespérées. Rob s’occupe surtout d’un cours de yoga et l’on comprend vite qu’elle permet ainsi à ses clientes de trouver un peu de sérénité lors de la préparation de leur mariage. On voit d’ailleurs quelques-unes d’entre elles dans cette nouvelle. Mais le choc pour Rob est de voir débarquer un homme dans son cours, pas n’importe lequel, un flic local hyper séduisant qui semble s’être trompé d’endroit. Il est obligé de travailler sur ses problèmes de colère et on lui a conseillé le yoga. Bien entendu, il n s’attendait pas à débarquer au milieu de futures mariées stressées.

Le ton est donné, c’est enlevé, écrit avec facilité et rigolo. C’est une nouvelle donc un texte court qui ne livre pas tous les éléments et je ne sais pas si la saga vaudra le détour. Elle demeure un peu classique dans son approche. Il y a Rob, Ryan, le beau gosse qui, je vous rassure, n’a rien de violent ni vraiment de coléreux, un petit quiproquo, la bonne copine qui permet des dialogues enlevés entre les deux jeunes femmes… C’est attendu mais efficace.

Je reste un peu sur ma faim, cette nouvelle n’était peut-être pas indispensable mais Meg Cabot est une valeur sûre et je regarderai avec attention le premier tome de la série qui ne aurait tarder.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.