La romance : vers une surproduction ?

Je lis beaucoup en anglais, la version originale pour beaucoup de romances. Vous ne le savez peut-être pas mais la majorité des sorties se fait le mardi donc je passe toujours un temps le week-end pour repérer ce qui m’intéresserait éventuellement, sur des blogs américains que je suis depuis plusieurs années pour la plupart. Je viens de le faire et mardi, sur l’un d’entre eux, aestas.bookblog.com, une seule parution est annoncée et une unique autre pour le reste de la semaine… Ce n’est pas un fait isolé, seulement un peu plus prononcé que d’habitude. Mardi dernier, il y en avait cinq. À titre de comparaison, toujours sur le même blog, il y a dix-huit mois (j’ai encore mes notes manuscrites avec les titres relevés), il y en avait une quinzaine chaque mardi et quelques autres pour le reste de la semaine. Peut-on en déduire que la romance est en train de diminuer la fréquence de ses parutions ? Pas du tout. Si on compte le nombre de sorties, on doit être sur le marché en anglais à une centaine de titres par semaine. Ce chiffre est le résultat de mon évaluation personnelle donc n’a rien de scientifique mais je peux…

A Five-Minute Life d’Emma Scott

Je ne sais pas comment Emma Scott fait mais à chaque fois je plonge dans ses livres et elle réussit à me bouleverser avec une histoire qui me surprend là où je m’y attends le moins. J’ai lu beaucoup de romances où l’un des protagonistes souffre d’amnésie mais jamais comme ici. L’histoire est belle et poignante, porteuse d’un message plein de sensibilité et d’empathie. Thea est une jeune femme prometteuse, pleine de joie de vivre lorsque tout bascule pour elle lors d’un accident de voiture. Elle va perdre ses deux parents et être très grièvement blessée. Elle souffre surtout d’une forme très particulière d’amnésie : elle ne se souvient pas de qui elle est ni de ce qu’il s’est passé mais surtout elle ne parvient plus à garder la mémoire. Toutes les cinq ou dix minutes, son cerveau se « reset » c’est à dire qu’il efface tout et semble redémarrer. Tout ce qu’elle a réussi à apprendre durant ce court laps de temps disparaît aussitôt. Elle semble inconsciente heureusement et deux ans après l’accident, elle est dans une maison de repos qui s’occupe des personnes souffrant de graves problèmes cérébraux. Jimmy va débarquer dans cet endroit. Il n’est pas lui-même très…

Things We Never Said – Hart’s Boardwalk – 3 de Samantha Young

Samantha Young a commencé il y a quelque temps une série qui se déroule dans le Delaware, au bord de l’océan atlantique directement, puisque les protagonistes habitent ou travaillent sur la jetée face à la mer. C’est donc une plongée dans une petite communauté que nous découvrons au fur et à mesure et c’est toujours un plaisir de faire la connaissance de tout un univers de cette façon. Ce tome est le troisième de la série et se suffit à lui-même, mais attention aux spoilers si vous voulez lire les premiers opus.Cette fois, nous allons découvrir l’histoire complexe de Dahlia McGuire. Elle possède une boutique de bijoux artisanaux qu’elle fabrique elle-même et est l’amie de Jessica ou Bailey qui ont été les héroïnes précédentes. Dahlia a une histoire complexe et tourmentée. Elle a rencontré Michael, un jeune homme, à Boston, sa ville natale alors qu’elle sortait avec son meilleur ami. En fait, entre Michael et Dahlia, c’est une histoire de timing : ils vont se croiser ainsi pendant quelque temps, mais jamais ce ne sera le bon moment pour diverses raisons. Et puis, il faut que Dahlia travaille sur ses énormes problèmes familiaux. Elle a, suite au décès de sa…

Sept bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) de Cécile Chomin
littérature féminine / 11 mai 2019

Cécile Chomin fait partie des premières auteures à avoir publié de la romance francophone et se tourne résolument depuis quelques livres vers la comédie romantique et le feel good, courant dans lequel on peut sans doute classer ce roman. Pas la peine de faire durer le suspense, je n’ai pas été totalement convaincu par ce roman qui a pas mal d’ambitions et qui ne les atteint pas tous. Tout démarre avec une groupe de sept copines, l’une d’entre elles doit se marier et la très bonne idée est d’emmener tout le monde entrrer sa vie de jeune fille à Côme, sur le lac. J’avoue que cette entrée en matière est très séduisante : le lieu est magnifique, sept filles en goguette, cela promet de bonnes parties de rigolade. Mais si l’intention est vraiment là, l’exécution est moins réussie. Premier problème, quand vous avez sept personnages, il va falloir les caractériser suffisamment pour marquer les esprits. Et là, lorsque je suis arrivée à la cinquième jeune femme, je confondais un peu tout le monde. J’ai mis pas mal de temps à les différencier, à repérer qui est qui. Cela détourne de l’intrigue qui n’est pas très compliquée il est vrai mais…

Boyfriend Bargain d’Ilsa Madden-Mills
romances NA , vo anglais / 9 mai 2019

Ilsa Madden-Mills est l’auteure vers laquelle je me tourne lorsque je veux lire une romance NA classique. Elle surprend rarement choisissant souvent de montrer des héros très typiques de ce genre. Nous ne sommes pas déçus ici, bien au contraire, si l’on croise un beau sportif et que l’on baigne dans le milieu universitaire, tout cela est très bien fait et assez captivant. Cela commençait mal pourtant avec cette héroïne au prénom qui ressemble plus à un sobriquet, Sugar. Mais elle n’a rien d’une jolie fille sans cervelle. Elle se bat avec une grande énergie pour entrer dans la prestigieuse université de Vanderbilt pour sa fin d’étude. Elle a ses raisons pour cela. Elle a été élevée par sa mère et est mène une vie modeste. Elle n’a donc pas du tout les moyens financiers d’entrer dans cet établissement sauf à se voir accorder une bourse. Pour cela, elle se dit qu’elle peut marquer des points si elle arrive au bras d’un champion de hockey, sport favori du responsable des études. C’est un peu tiré par les cheveux mais c’est la raison pour laquelle elle va aborder Zack Morgan, qui est un des attaquants vedette de l’équipe de hockey de…

Under the Northern Lights de S.C. Stephens

Vous connaissez certainement cette auteure qui a écrit un des grands livres de la première vague de New Adult qui a commencé il y a déjà quelques années, Indécise. Elle poursuit depuis une carrière peut-être plus discrète que certaines autres qui ont débuté comme elle et elle revient ici avec un livre très différent à bien des points de vue. Comme d’autres, par exemple K.A. Tucker, S.C. Stephens nous emmène dans le grand nord, en Alaska, à la suite de son héroïne, Mallory, photographe animalière qui se rend annuellement au moins dans ces contrées sauvages pour chasser avec son appareil photo les animaux. Seulement, Mallory va rencontrer un problème cette fois. Elle pilote elle-même le petit avion qui lui permet de se rendre dans cette région difficile d’accès et une panne ainsi qu’une tempête vont provoquer son crash. Mallory, après un atterrissage miraculeux se retrouve seule, à l’automne, dans une immensité sauvage vide d’hommes. Ou presque. Cela sent le roman d’aventures et en effet, la première partie du roman est vraiment pleine d’action et n’embellit pas la situation de notre héroïne, en bien mauvaise posture. Elle est blessée, très exposée aux animaux sauvages qu’elle connaît bien mais préfère observer derrière…

Sweet Thing de JA Huss

Si vous avez envie d’une romance érotique qui joue avec quelques tabous, voilà sans doute un livre qui vous plaira. Je regrette un peu que le thème n’ait pas été plus travaillé, comme souvent et que tout soit terriblement prévisible mais l’auteure ne sombre jamais dans le glauque ni le malsain, ce qui n’était pas évident et son histoire garde une fraîcheur et authenticité qui apportent beaucoup. JA Huss aime aborder les thèmes assez sombres ou tabous. Ici, elle met en scène un couple à la forte différence d’âge et elle n’esquivera pas les questions que cela pose. Ryker a trente-cinq ans et un goût affirmé pour les très jeunes femmes. Il ne sait pas pourquoi ni n’en tire de gloire particulière ( à la Yann Moix !). Cela l’inquiète même un peu mais quand il se sent séduit par la très jolie Aria, qui a à peine dix-huit ans lors de leur première rencontre, il est lui-même choqué. Mais et c’est un peu une déception, il va vite céder à ses impulsions. Si vous attendez de longues hésitations et une lente montée de la tension sexuelle, vous en serez pour vos frais. C’est dommage parce que ces relations interdites…