Repeat de Kylie Scott

10 avril 2019

J’ai toujours beaucoup aimé les livres de Kylie Scott et sa série autour d’un groupe de musiciens il y a quelques années avaient été une pure réussite. Depuis, je la trouve bien moins efficace, et ce livre ne fait pas exception. Si la lecture est agréable, ce n’est pas la romance du siècle et si le résumé est intéressant, l’histoire manque d’envergure.

Le livre s’ouvre un peu brutalement sur un moment très important dans la vie des héros, Clementine et Ed. La jeune femme a été victime d’une agression quelque temps plus tôt qui l’a laissée amnésique. Un peu perdue, elle a identifié sur son corps un tatouage et elle ait qui l’a réalisé. Elle se rend donc dans le studio où travaille Ed et à sa grande surprise, elle va découvrir qu’il s’agit de son ex. Cette scène est à l’image des faiblesses du roman. Elle manque de peps. Cela aurait dû être une scène tragi-comique, c’est juste sympathique. Et puis, il est fort étonnant que personne autour de Clem, notamment sa sœur ait omis de l’avertir de qui est exactement Ed… Il y a ainsi beaucoup de facilités de scénario, de petites incohérences qui rendent la lecture moins agréable.

Il n’en reste pas moins que tout est très agréable. Le roman repose à la fois sur le rapprochement de Clem et Ed. Elle ne sait pas ce qui a conduit à leur séparation, dont elle est pourtant responsable. Elle a du mal à imaginer qu’elle ait rompu avec un homme aussi parfait. Il semble lui en vouloir beaucoup et garde ses distances. Que s’est-il passé ? Et son agression est-elle l’acte d’un voleur qui en voulait à ses biens ou plutôt d’une personne qui lui veut du mal ? Ce mini-suspense va soutenir l’intrigue. Rien de palpitant mais c’est agréable. Le tout est saupoudré de ce qui fait la marque de fabrique de l’auteure, de l’humour, un petit ton faussement léger qui est toujours frais même avec ce sujet. Tout est raconté du point de vue de Clem et elle a un petit côté amusant et décalé, renforcé par le fait que son traumatisme crânien a un peu modifié ses réactions. On comprend moins bien Ed qui ne parle pas de ce qui est arrivé avec Clem. On n’a du mal à suivre pourquoi soudain, il semble lui pardonner.

Le tout se déroule comme souvent avec Kylie Scott au milieu d’une bande de copains composée du frère d’Ed et du personnel de son studio de tatouage. C’est très sympathique aussi.

C’est une histoire agréable à lire, rigolote, avec une pointe de suspense bienvenue mais qui semble bien trop facile à oublier. C’est un peu dommage mais l’écriture de Kylie Scott fonctionne tout de même bien. Les fans la retrouveront, les autres auront droit à une charmante romance très légère.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.