Girl in Luv de Jay Crownover et Rebecca Yarros

29 avril 2019

De plus en plus d’auteures s’associent pour écrire en ce moment et lorsque Rebecca Yarros et Jay Crownover que j’apprécie toutes deux ont décidé de le faire, j’ai sauté de joie. Et je ne suis pas déçue, bien au contraire; L’histoire au scénario apparemment tout simple fonctionne à merveille.

Langley appartient à une famille aisée et vit avec son père, sa belle-mère et sa demi-sœur. C’est un peu Cendrillon, au moins pour la partie famille détestable. Sa demi-sœur a séduit son petit ami et s’apprête à se marier. Langley se retrouve donc dans la situation peu enviable d’assister à la cérémonie qu’elle aurait dû avoir, le tout dans une ambiance détestable. Elle a de très mauvaises relations avec sa belle-mère et sa demi-sœur. Elle décide donc de faire un petit coup d’éclat et de débarquer au mariage, accompagnée, ce qui n’est pas prévu et pas avec n’importe qui, mais un homme qui tranchera dans le monde bourgeois et lissé de sa famille. C’est ainsi qu’elle va finir par tomber sur Iker, un militaire tatoué et qui a besoin d’argent, dans un bar. Il est aux antipodes de son ancien petit ami et va trancher dans la foule du mariage.

Ce scénario classique est très joliment exploité par les deux auteures. En fait, ce sont les deux héros qui transforment cette histoire. Langley est touchante, simplement, sans excès. Elle a perdu sa mère, son père semble aveugle à l’hostilité entre sa fille et sa nouvelle épouse. C’est une situation qui est assez commune et Langley la supporte avec courage parce qu’elle aime son père et pense à lui avant tout. Il n’y a aucun mélo ni aucune faiblesse dans cette situation et cela grandit le personnage de Langley. Face à elle, Iker est parfait. Il est militaire, un peu taciturne et très viril, sans en faire trop non plus. Il est touché par l’histoire de Langley et a envie de l’aider au-delà de l’argent que cela va lui rapporter. Et l’attirance entre eux est très forte, bien entendu. Dans un espace très court de la semaine qui précède la cérémonie, ils vont apprendre à se connaître. Et cette situation, au départ assez invraisemblable, fonctionne totalement. Iker et Langley sont très attachants, leur histoire est crédible et jolie.

La mauvaise nouvelle est que ce roman, un peu court il est vrai mais qui est plus qu’une nouvelle, n’est que la première partie de leur histoire. On le découvre à la fin du livre. Il n’y a pas de cliffhanger déchirant mais on a terriblement envie de savoir ce qu’il adviendra ensuite.

En tous cas, l’association de ces deux auteures fonctionne à merveille. C’est joli, fort, sensuel avec des personnages intelligents et attachants. Un grand plaisir de lecture.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.