Forever Mine – Tormentor Mine – 4 d’Anna Zaires

22 avril 2019

Disons-le tout de suite, ce quatrième opus dans la série d’Anna Zaires ne s’imposait pas et si la lecture est plaisante, elle n’apporte pas grand-chose de plus à l’histoire. Ce roman sort en plus longtemps après trois tomes qui avaient déjà été très espacés… tout est fait pour que le lecteur ne s’y retrouve pas. Pourtant Anna Zaires a beaucoup de talent dans ce genre et elle a la capacité de vous replonger très vite dans son histoire qui est une sorte d’épilogue de ces trois séries, chacune consacrée à un couple.

Le premier est celui constitué par Julian Esguerra et Nora, le second par Lucas Kent et Yulia. le dernier, que nous suivons depuis donc trois tomes est celui de Peter Sokolov et Sara. Tous deux ont connu des moments difficiles qui semblaient terminés à la fin du troisième opus. Mais Peter a commis l’imprudence de laisser en vie un homme qui peut lui nuire. Évidemment, il ne va pas s’en priver. Ce roman permet donc de refermer définitivement toutes les pistes et d’analyser encore une fois la curieuse dynamique qui unit ces couples qui se sont créés en plein chaos et avec la violence de l’un des membres. Il est impossible de profiter de cette histoire sans avoir lu les trois tomes précédents. Peter a enlevé Sara car il a voulu se venger de son mari. Celle-ci est une gynécologue et s’est beaucoup battue pour lui résister. Puis elle a fini par céder, s’interrogeant sur es sentiments pour un homme impitoyable, criminel, dont les valeurs, la morale sont très éloignées des siennes. C’est intéressant et bien fait car Anna Zaires souligne que c’est très difficile et que si les hommes de cette série changent, leurs compagnes aussi. Elle ne trahit pas la psychologie de ses personnages et c’est déjà beaucoup.

Le souci est que dans ce livre, elle reprend des thèmes qu’elle a déjà visités avant, ceux dont je viens de parler et semble se répéter un peu. Elle excelle dans les scènes d’action, à parler d’attaques armées et de guets-apens, un peu moins à démontrer que ses héros, violents et hors-la-loi peuvent d’un seul coup devenir de gentils maris et papas ! Bref, le livre est un peu inégal avec des passages palpitants et d’autres… moins.

Il est intéressant de noter que l’auteure oublie un peu la dark romance depuis plusieurs tomes pour entrer plutôt dans le romantic suspense avec des intrigues solides mettant en scène des criminels de haut-vol, des sortes de soldats/hommes d’affaires qui trafiquent à l’échelle mondiale. C’est souvent hyper rythmé et bien écrit. Leurs compagnes sont souvent arrivés là par des biais inhabituels mais on est loin de l’exploration d’une relation glauque entre deux personnes.

Nous voyons également beaucoup les deux autres couples, alors que tout portait à les voir s’éviter soigneusement. Mais d’autres personnages secondaires sont visiblement appelés à avoir leur histoire. Croisés précédemment, ils graviteront autour des couples que nous connaissons et de ce monde. N’oublions pas non plus, les enfants que chacun aura… ils semblent prometteurs.

Bref, on risque de relire bien des aventures sous la plume d’Anna Zaires. Elle a un grand talent pour ce genre de thriller romantique. J’espère juste que son habitude de découper chaque histoire en trois voire en quatre tomes changera car il faut attendre de longs mois avant d’avoir la suite et c’est parfois un peu frustrant.

2 Comments

  • Juliette 22 avril 2019 at 17 h 08 min

    Tout à fait d accord avec ton point de vu.
    Moi qui attendait ce tome avec impatience, j’avoue avoir été plutôt déçue.
    Comme tu dis, il est toujours agréable de lire Anna Zaires, mais ce tome était peut être de trop ?

    J’ai malgré tout très de découvrir une nouvelle saga !

    • Sylvie Gand 22 avril 2019 at 18 h 41 min

      Oui, moi aussi, j’attends la suite avec impatience mais ce tome n’apporte pas assez à mon goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.