Sweet Liar – Dirty Sweet – 1 de Laurelin Paige

6 mars 2019

Laurelin Paige écrit toujours le même genre d’histoires mais cela fonctionne très bien et c’est toujours un plaisir de la lire. Les héros de cette histoire vous sont connus si vous avez lu les deux autres tomes qui portaient sur Donovan et Sabrina. Cette romance brûlante a donné le ton de la série: chaque héros est un homme riche, à la sexualité débridée et parfois un peu particulière. Sabrinaavait une petite sœur, Audrey et un patron anglais, Dylan Locke. Même si ces deux-là n’ont rien en commun, l’alchimie entre eux est très forte et ils vont entamer un petit jeu de séduction surtout menée par Audrey.

L’histoire se déroule pendant celle de Donovan et Sabrina. On les aperçoit car tout est centré sur notre couple. Audrey et beaucoup plus jeune que Dylan. Il a plus de quarante ans, elle en a vingt-trois mais elle est audacieuse, coquine et veut apprendre les jeux de l’amour. Elle n’a jamais eu la chance de tomber sur un garçon de son âge compétent dans le domaine. Elle compte sur l’expérience de Dylan. Lui est au départ médusé. Il ne comprend pas très bien ce qu’elle lui trouve et surtout il voit le potentiel de problèmes que tout cela peut créer : la différence d’âge, le fait qu’il travaille avec Sabrina… Mais voilà, Audrey est assez irrésistible.

Laurelin Paige réussit superbement la montée en puissance de l’attraction entre eux. C’est son point fort. Elle n’hésite pas non plus à jouer sur la différence d’âge. Audrey taquine sans cesse Dylan sur son « grand âge » et sur le fait qu’il pourrait être son père. Rien de graveleux ni d’insupportable mais c’est clairement très sexy. Si les scènes de sexe ne sont pas très nombreuses, il est très souvent question de sexe. Tout est sexuel entre eux, ils sont d’accord là-dessus.

Laurelin Paige ajoute une dimension très intéressante en creusant le passé de Dylan. Il a été marié avec une femme plus âgé que lui et maintenant qu’il est divorcé, il partage avec elle la garde de leur fils qui a treize ans. Cet aspect aurait mérité d’être plus exploité, plus développé. Voir Audrey taquiner Dylan, les observer se chercher encore et encore est sympathique mais Dylan est un personnage qui aurait pu apporter plus de profondeur et Audrey peut être sans doute autre chose qu’une très jolie jeune femme, pétillante et coquine.

Mais il y a un second tome à venir qui permettra peut-être de développer cet aspect. ce premier tome ne manque pas de piment, l’histoire est jolie, relativement courte et cette attraction sexuelle très bien racontée. C’est déjà beaucoup.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.