Secret défense d’aimer – 2 d’Axelle Auclair

20 février 2019

Il fallait absolument que je lise la suite des aventures de Condor et de sa petite femme, Sabine au plu vite après avoir terminé le premier tome. Et la fin de ce second opus ne me donne qu’une envie : me précipiter sur la suite !

Il est fortement déconseillé de commencer cette histoire par ce second livre et si vous n’avez pas lu le premier, foncez vite dessus ! Pour résumer rapidement la situation, nous sommes plongés au cœur du ministère de la défense autour de quelques agents très spéciaux, des membres de l’armée française, ceux qui interviennent sur le terrain en dehors en grand secret; Ils sont trois portant des noms de code et la cagoule, toujours en mode combat même quand ils ont à la maison. Nous avons appris à les connaître ainsi que leur archiviste, Sabine. Elle est l’administrative de ces soldats très opérationnels, le yang de leur yin, la rigolote au bon sens inébranlable face à leur effrayante capacité à se transformer en machine de guerre. Sabine est tombée amoureuse de Condor, le chef, un de ces trois agents. Ils s’aiment, se sont mariés, l’histoire semblait close. mais pas du tout ! Les voilà repartis dan une histoire délicieusement hilarante qui se poursuit dans la continuité de la première, tout en faisant avancer l’intrigue.

Je ne peux que répéter à quel point l’auteure a eu une idée géniale en mélangeant un contexte militaire globalement très réaliste puisqu’elle ait très bien de quoi elle parle avec une histoire un peu déjantée. Les situations demeurent ultra-drôles, basées sur un contraste savoureux entre l’inadaptation quasi totale de nos agents à une vie civile normale. Le pompom revient à Condor qui apprend tout doucement grâce à sa chère et tendre ce qu’est la vie, l’amour, la tendresse, après avoir appris le sexe, l’émoi et quelques petites choses. Condor n’a pas une once de romantisme en lui, mais il est profondément sincère et cela passe souvent par une volonté de protéger son épouse à tout prix. Il va clairement trop loin mais cette relation apparemment déséquilibrée entre une jeune femme et son supérieur au boulot, doublée d’une relation entre un homme dominateur et sa femme plus vulnérable est curieusement harmonieuse et très égale en réalité. Condor recule un peu, Sabine s’impose, le tout sur un ton de bonne humeur avec des moments d’anthologie. Je vous recommande particulièrement une scène impliquant des bandes de cire froide ou un voyage en Transall. C’est drôle, fin enlevé, intelligent et malgré l’indécrottable esprit militaire de Condor, c’est aussi romantique.

Le couple est donc superbe dans ce second roman, poursuivant une relation qui devient de plus en plus intéressante mais n’oublions pas qu’il y a deux autre agents qui viennent former un quatuor avec Condor et Sabine. C’est très original, bien vu. Lynx et cobra sont deux agents redoutables mais apportent un peu de légèreté. Il y a également l’amie de Sabine, Sylvie, que l’on voit un peu plus.

Chaque chapitre est une nouvelle scène, soit dans le contexte militaire, soit en mission (elles sont un peu plus présentes ici.), soit dans le foyer qu’ils construisent peu à peu. L’intrigue devient aussi un peu plus complexe et introduit des rebondissements, de nouveaux personnages.

L’auteure maîtrise à fond ce style, rare en France entre humour, romance et action. Le contexte militaire est très bien exploité avec juste ce qu’il faut de réalisme pour vous faire croire à tout cela. D’ailleurs, je trouve très intéressant que le groupe se développe dans cette atmosphère de groupe, de chambrée parfois, qui montre que les liens entre compagnons d’armes sont très forts. J’arrête là, pour aller lire la suite. Comme moi, il faut sera sans doute impossible de vous arrêter après la dernière page de ce second tome. Bref, c’est du travail très, très bien fait. Mission accomplie, dirait Condor !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.