Packaged Husband – Trophy Husbands – 3 – de Noelle Adams

18 janvier 2019

Noelle Adams est une auteure presque entièrement auto-éditée qui écrit de la romance loin des critères habituels. Elle emprunte souvent des thèmes très anciens et pas forcément à la mode aujourd’hui. Cette série de trois livres racontent comment trois sœurs vont contracter chacune un mariage arrangé à une époque où cela est relativement rare. Dans cet opus, qui est le troisième et dernier tome, nous suivons la plus jeune sœur, Chelsea. le roman n’est pas parfait mais il a tout de même de très jolis moments et présentent des héros atypiques.

Chelsea n’a que vingt-quatre ans mais elle appartient à une famille très traditionnelle où le mariage est la seule façon pour une femme de s’accomplir. Si ses sœurs ont su prendre leur distance par rapport à cela, Chelsea a peu de chance d’échapper à son sort. Elle ne travaille pas, n’a pas fait d’études et passe pour le moineau à tête vide dans sa propre famille. Le seul talent qu’elle se reconnaît est celui d’avoir un excellent goût. Elle put peut-être utiliser cela pour trouver un travail. Quand elle entend qu’Owen, un ami de l’un de ses beau-frères dirige sa petite entreprise mais peine à la faire décoller car il n’est pas très moderne ni dans sa mise ni dans ses approches, elle se dit qu’elle peut-être se marier avec lui, elle apportera son son du style, il lui permettra de sortir du carcan familial. Et puis ses sœurs ont déjà suivi ce chemin.

C’est clairement le point faible du roman car Chelsea engage sa vie pendant quelques mois avec un homme alors que clairement rien ne l’y oblige vraiment mais le reste est plus cohérent et intéressant. Nous suivons l’intrigue assez classique de ce type de roman qui fonctionne bien avec les thèmes préférés de l’auteure. Noelle Adams adore montrer l’anti-coup de foudre, l’amour qui naît alors que rien ne l’annonçait. Chelsea et Owen n’ont rien en commun, il est plus âgé qu’elle, ont deux caractères opposés et pourtant à force de se fréquenter, de se croiser, l’amour et l’attraction vont naître et se développer.

Ce qui m’a encore plus plu, c’est le caractère atypique des deux héros. Owen est timide, a plus de quarante ans et est très loin d’avoir une personnalité extraordinaire. Quant à Chelsea, elle se reconnaît elle-même peu cultivée, petite fille riche sans grand intérêt. On peut difficilement montrer deux personnages plus éloignés des critères à la mode actuellement. Pourtant le terne Owen commence à briller au fil de l’intrigue et la godiche de Chelsea commence à montrer intelligence et répondant. Je doute que cela fonctionne avec tout le monde mais la romance est très mignonne, plus fine qu’il n’y paraît et sort ainsi des sentiers battus. Un bon moment en somme.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.