Ma folie la plus sage de Charlotte Orcival

28 janvier 2019

Je ressors mitigée de la lecture de ce roman auquel je n’ai rien à reprocher factuellement mais dans lequel je ne suis jamais vraiment rentrée, peut-être parce que même s’il est bien écrit, qu’il aborde un sujet à la mode, il n’apporte pas grand-chose à tout ce qui a été dit sur le sujet.

La première chose à signaler est que Charlotte Orcival écrit bien, bien mieux que la moyenne des auteures de romance qui oublient parfois qu’écrire, c’est aussi travailler sur son style. Et j’ai été ravie dans un premier temps de voir qu’un thème très classique de la romance New Adult, était repris par une auteure qui a un style très identifié et très sûr. Charlotte Orcival prend son temps aussi pour écrire et sait parler de ses personnages avec un grand soin, notamment de ses héros, Lenny et Julia. Nous en saurons beaucoup sur eux. Ils sont issus de familles complexes, rien n’est caricaturé, ni la description de leur amis ou des parents, frères et sœurs et l’on comprend vite qu’ils sont les héritiers d’une longue histoire qui pèse sur leur vie actuelle.

Nous sommes d’ailleurs dans une romance très basique de ce point de vue. Lenny est un jeune acteur anglais qui tourne une série à Vancouver pour Netflix, comme c’est souvent le cas maintenant. Il est en passe de devenir une star et vient rendre une visite, au début du livre, à sa jumelle qui vit à Paris. Elle est très francophile et a une amie, Julia, une étudiante sur qui Lenny va flasher immédiatement. S’ensuit une nuit d’amour qui complique tout : Lenny passe l’essentiel de son temps à l’autre bout du globe et il a surtout une petite amie, actrice comme lui dans la série. Il n’y pas vraiment d’enjeu amoureux entre Lenny et Julia puisqu’ils sont immédiatement très attirés l’un par l’autre. Il faudra « seulement » abattre les obstacles très nombreux qui vont se dresser sur leur chemin, en commençant par la distance, le fait que tous les deux sont aux prises avec des problèmes familiaux, la petite amie de Lenny…

J’ai été un peu déçue par la banalité du scénario. Hormis certaines prises de risques comme le fait que Lenny a une copine et quelques autres éléments plus loin dans l’intrigue, tout est relativement téléphoné et prévisible. Combien de fois a-t-on lu les difficultés d’un couple dont l’un est célèbre ? Les rebondissements liés à cela sont très communs dans ce type de romance. Ces péripéties sont, je le répète très bien écrites, ce qui leur donne un petit coup de frais. L’auteure prend son temps, trouve des formules, c’est vraiment parfait de ce point de vue mais c’est lent et après de nombreuses mises en perspective de tout ce qui se passe, les changements de point de vue, les nuances apportées qui permettent de comprendre les choix de chacun, mon intérêt a parfois décroché. J’ai eu du mal à m’attacher à Julia et Lenny, à me passionner pour ce qui allait arriver. Parfois, une nouveauté, un joli paragraphe m’a saisie à nouveau mais jamais définitivement.

C’est donc une histoire un peu décevante à mon goût. Je pense que le style de l’auteure, son évidente capacité à raconter des histoires m’a fait attendre plus, plus original, une histoire qui aurait vraiment renouvelé le classique NA sur ce thème. Les quelques scènes de sexe m’ont paru de trop, pas forcément utiles. Bref, je n’ai pas adhéré à tout ce que l’auteure a voulu faire, trouvant parfois qu’elle était dans un entredeux un peu délicat : elle ne s’est pas réappropriée la force du NA qui joue beaucoup sur les émotions et elle n’a pu utiliser son style pour le mettre au service d’une romance renouvelée.

J’ai conscience que c’est un avis très personnel et cela ne remet pas du tout en cause le talent d’écriture de l’auteure ni la qualité du livre, mais je n’ai que partiellement apprécié ma lecture.

2 Comments

  • Evenusia 28 janvier 2019 at 18 h 08 min

    Ralala t’es dure là ! Rien que pour son style « so perfect » je me suis laissée convaincre. Après je comprends qu’on en attende plus. Perso il m’a manqué un peu plus de passion dans le couple, mais j’ai totalement adhéré à son histoire.

    • Sylvie Gand 28 janvier 2019 at 22 h 12 min

      Je pense sincèrement qu’elle devrait raconter d’autres histoires. Le scénario est plat alors qu’elle prend beaucoup de temps et de peine à construire ses personnages. Ils sont à l’étroit dans une bluette entre un acteur et une jeune étudiante. Elle a une très belle écriture. Après, je l’ai dit, je ne suis jamais entrée dedans et je sais que c’est un avis très personnel relevant d’un ressenti. Je n’ai pas grand-chose à reprocher à l’écriture et c’est tellement rare dans la romance que je salue cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.