Click&Love de Cyril Massarotto

28 décembre 2018

Click&Love est le nom d’une application de rencontres qui va être au centre de cette petite comédie romantique très mignonne mais qui manque de profondeur. Pourtant le début et l’idée sont prometteurs mais la seconde partie est peut-être un peu alambiquée et peu convaincante.

Imaginez une application qui sélectionnerait les meilleurs profils pour vous en fonction de vos goûts communs et vous permettrait d’entrer en contact avec la personne qui a les caractéristiques qui vous plaisent le plus. C’est ce que Click&Love promet. Les deux héros, Paul et Julie ne sont pas a priori intéressés par de nouvelles rencontres. Paul est un chirurgien cardiaque de quarante ans, veuf et qui ne s’est toujours pas remis de la mort traumatique de son épouse adorée. Leur rencontre avait été un coup de foudre, inutile de dire que les liaisons 2.0 issues d’un algorithme, ne sont pas sa tasse de thé. Julie, elle aussi a eu des déboires amoureux. Elle a quitté l’homme qu’elle pensait être l’amour de sa vie quelques années auparavant en se disant que tout cela n’est peut-être pas pour elle.

Mais Paul et Julie ont chacun des amis qui les poussent à s’inscrire sur l’application et ils vont vite voir que leur compatibilité est exceptionnelle. Commence alors une relation par messages interposés, comme le veut Click&Love.

Le début est très amusant, d’un grande fraîcheur malgré la lourdeur du passé des protagonistes notamment de Paul. Nous découvrons les deux héros, leur amis respectifs. Jonas est le meilleur copain de Paul ; quant à Julie, elle peut compter sur Ornella. Julie est femme de ménage dans l’entreprise du mari de la jeune femme, un monde les sépare mais elles s’entendent très bien. Outre les échanges très piquants de Paul et Julie, on se passionne pour leur passé. Apprendre à les connaître est très intéressant, ils prennent ainsi de la profondeur et on s’attache à eux tout comme à Jonas et Ornella.

Le ton primesautier, l’écriture au présent, la légèreté sont un vrai plaisir.

J’ai toutefois été un pu déçue par la seconde partie du livre. Certes, on s’interroge beaucoup sur ce qu’il se passe et je n’en dirai rien pour ne pas révéler ce que Cyril Massarotto a imaginé, mais c’est un peu tiré par les cheveux et cela nous détourne de ce qui avait été si réussi au départ : apprendre à connaître Julie et Paul et voir se développer leur idylle virtuelle.

Cela reste une lecture plaisante, parfaitement de saison car tout se déroule entre novembre et décembre et il y a un petit goût de conte de Noël dans cette histoire même si ce n’est pas du tout le but de l’auteur. Il aurait fallu peut-être jouer plus sur l’émotion pour parfaire ce charmant récit. La plume légère et imaginative de l’auteur l’aurait certainement utilisée au mieux. .

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.