Erik – Arizona Vengeance – 2 de Sawyer Bennett

9 novembre 2018

Sawyer Bennett est ce que l’on appelle une valeur sûre. Si vous voulez lire une romance sportive très classique, vous pouvez y aller sans problème. Elle écrit bien, c’est sans surprise mais toujours bien fait; cette série est un peu le spin off d’une autre qui se déroulait autour des Cold Fury, une équipe de hockey de Caroline du Nord. Cette fois, nous sommes en Arizona, dans la chaude cité de Phoenix. Le schéma est strictement le même, vous allez découvrir des joueurs, leur président, leur entourage et chacun va trouver l’amour. Ce tome est le second de la série et porte sur un défenseur, Erik.

Erik est du genre dragueur, comme souvent le sont les sportifs et quand le roman commence, il a flashé sur une des jeunes hôtesses de l’air qui les accompagnent dans l’avion qui sillonnent les USA pour les compétitions. Blue est pourtant pas très avenante avec lui et le tient à distance avec agressivité. On va vite découvrir pourquoi.

Le reste est prévisible et donne ce qui n’est pas la meilleure romance de l’auteure mais cela fonctionne bien. Blue et Erik vont trouver rapidement que leur attirance est très forte et ils vont dépasser très vite aussi le stade de l’hostilité. Commence alors une charmante romance sensuelle qui ne manque pas d’intérêt. Pour des raisons que je vous laisse découvrir, Blue a une opinion négative d’Erik. Il va galérer pas mal pour lui montrer qu’il n’est pas un sale type. Il est patient, respectueux et l’on sent que l’auteure tient à montrer qu’il est un héros sexy mais moderne, plus comme ceux qu’on croisait avant; Il est à la limite du trop parfait ! Mais cela fonctionne bien avec Blue, les scènes entre eux sont charmantes, la romance mignonne et sexy.

On suit beaucoup ce qui les entoure et j’ai trouvé les personnages secondaires parfois très réussis, presque plus que nos deux héros. Blue a un frère souffrant d’un handicap sévère dont elle s’occupe beaucoup. Les difficultés qu’elle rencontre sont intéressantes et montre la complexité de cas comme celui-ci. Quant à Erik, son père est plus dragueur que lui et c’est un personnage étonnamment sympathique. Mais bien sûr, une large place est laissée aux coéquipiers d’Erik, qui auront leur histoire. On voit beaucoup un dénommé Legend et un autre Tacker. Les bases de la romance de Legend sont déjà posées.

On retrouve aussi l’esprit de famille qui se développe entre des coéquipiers qui deviennent des amis. Viennent s’y ajouter petites amies et épouses. Classique mais efficace et bien fait. La romance entre Erik et Blue est un peu rapide et facile mais l’histoire demeure agréable à lire.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.