Long Live The beautiful Hearts – Beautiful Hearts – 2 d’Emma Scott

27 octobre 2018

Ce second tome est tout aussi remarquable que le premier. Il vaut mieux commencer par le premier ouvrage pour profiter de celui-ci. Je vais m’efforcer de ne pas trop spoiler mes lecteurs donc je ne donnerai pas tellement d’indications sur ce qui se dit dans ce roman.

Le premier portait sur la rencontre d’une jeune femme, Autumn avec deux amis très proches, Connor et Weston. Les deux jeunes hommes étaient complémentaires. Connor était le plus facile à aborder, celui qui se livrait le plus alors que Weston, plus pauvre, avec une enfance plus compliquée était sombre et réservé. Autumn avait craqué d’abord pour Connor, pour ce qu’elle prenait pour ses magnifiques déclarations, des lettres et des poèmes. Nous savions dès le départ que le poète était en réalité Weston et qui lui aussi avait craqué pour Autumn sans que personne ne le sache.

Le premier livre porte surtout sur ce triangle amoureux subtile et intelligent, sur le pouvoir des mots, sur l’amitié de deux hommes aussi. Le second a un thème central différent, profondément émouvant. Sans trop en dire, disons que la vie de Weston va radicalement changer et que tout va être remis en question pour lui. Pour Connor et Autumn aussi, car leurs vies à tous les trois sont incroyablement mêlées. Mais rien n’est simple et tout est à reconstruire. Il reste les même éléments : deux personnes, Autumn et Weston qui vont devoir essayer de se trouver au milieu de tout cela et une amitié à reconstruire, celle qui unit Weston et Connor.

Le récit est très poignant à plus d’un titre et d’une grande intelligence et sensibilité. Dans le premier tome, nous avions senti tout le pouvoir des mots, le fait qu’on peut tomber amoureux d’une personne simplement parce qu’elle peut parler à votre âme. C’était le talent de Weston. Même ça lui st retiré au départ et le voir se débattre, totalement démuni de ce qui le constituait est très poignant. Connor n’est plus là, Weston était doué avec les mots et un athlète. Il n’est plus tout cela. Pourtant, Emma Scott réussit à nous faire croire à la possibilité du bonheur à travers tout cela. Elle expose pourtant la situation de Weston sans l’enjoliver, elle touche sans utiliser de gros ficelles larmoyantes, et pourtant ce serait sans doute tentant. Le texte est d’une justesse incroyable. Autumn est elle aussi à la recherche d’un sens à sa vie. Cette jeune femme issue d’une ferme du fin fond du Nebraska veut aider les autres, être utile et tomber amoureuse bien sûr.

Nous sommes dans un NA mais très loin des approches habituelles. Oui, ils souffrent mais ils se battent différemment pour s’en sortir. L’amour surtout est abordé de façon originale. Pour un fois, le sexe n’est pas le point de départ, mais cela vient du cœur et de l’âme, moins des gestes et de l’action que des mots. cela est donc crédible et fort. Le style est beau, tout est pesé et très intelligent, d’une émotion très puissante.

Emma Scott a une plume unique qui s’affirme de livre en livre. Elle m’a totalement conquise lorsqu’elle a écrit un premier duo incroyablement fort. Celui-ci l’est, différemment. Sans doute que son histoire personnelle, le fait que sa petite fille ait suggéré l’un des problèmes que rencontre Weston et qu’elle soit décédée alors qu’Emma avait terminé son premier livre et pas encore écrit le second joue beaucoup. Emma Scott l’exprime dans une très jolie postface.

Une nouvelle viendra compléter ce duo dans quelques semaines, elle concernera Connor.  Je la lirai évidemment comme son prochain ouvrage ou sa prochaine série. C’est une auteure incontournable de la romance actuelle.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.