Hold You Close de Corinne Michaels et Melanie Harlow

24 août 2018

Il n’est pas très étonnant que ces deux auteures co-écrivent une romance car elles ont un style assez complémentaire et abordent des thèmes proches : leurs héros sont plus âgés que la moyenne actuelle et elles mêlent à la romance légère de l’émotion parfois très poignante.

C’est le cas ici avec une histoire qui commence de façon dramatique, par la mort d’un couple parents de trois enfants. Sabrina et David sont victimes d’un accident d’avion et au-delà du choc terrible que cela peut être, ils vont bouleverser la vie de Ian et London. Ian est le frère aîné de Sabrina et le premier amour de London qui était sa meilleure amie. Après un début d’histoire alors qu’ils étaient encore très jeunes, ils se sont séparés et depuis sont devenus voisins mais une grande hostilité règne entre eux. London est très centrée sur son travail et organisée. Ian est un homme à femmes qui a créé un club à Las Vegas. Ils mènent des vies très opposées mais se voient toujours car ils ont Sabrina en commun. La mort de la jeune femme va les dévaster bien entendu et surtout laisser trois orphelins que les parents confient à Ian. Cela semble inconcevable étant donné son mode de vie. London est prête à aider, cela veut dire qu’ils vont devoir coopérer et se voir. Pas évident.

L’histoire est cousue de fil blanc et a quelques défauts mais elle est très jolie, surtout par le rôle que prennent les enfants orphelins. Ils sont tous à des âges différents et souffrent chacun à leur manière. Ils vont se trouver coincés entre London et Ian qui les adorent mais n’ont jamais été parents eux-mêmes. Ian a un côté énervant, sûr de lui et un peu brut de décoffrage parfois mais il demeure attachant. London en psychorigide qui cache son grand cœur est très réussie aussi. L’alchimie entre les deux est évidente dès le début et on assiste à une romance pas aussi dramatique que le début le laissait supposer. Oui, il y a du chagrin mais l’atmosphère reste globalement joyeuse et il y a beaucoup d’amour à la fois pour les gens décédés et entre tous ceux qui restent et ont besoin des uns et des autres. Sabrina est très présente malgré tout. On peut s’étonner qu’elle ait autant préparer sa mort en laissant des courriers à tout le monde, quelques autres détails testent notre crédulité mais cela reste mineur à côté des qualités du texte.

Difficile de savoir quel style l’emporte le plus sur l’autre, mais ces deux auteures réussissent leur coup et signent une jolie romance sans surprise, classique dans leur style mais très plaisante et moins simple qu’il n’y paraît au départ.

C’est un livre unique, sans suite prévue, il y a bien quelques allusions à des héros précédents des auteures mais de façon furtive, alors n’hésitez pas !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.