Destiny Mine – Tormentor Mine – 3 d’Anna Zaires

4 juillet 2018

J’attendais avec impatience la troisième partie de cette romance qui s’inscrit dans la dark romance mais qui évolue vers le romantic suspense.

Pour mémoire, cette auteure tisse autour d’un groupe d’hommes des histoires qui constituent plusieurs sagas, toutes des trilogies. Ces hommes ont en commun un passé de violence et des méthodes que la morale réprouve. Si le premier tome de cette dernière série se rapproche vraiment de la dark romance, les deux autres livres sont plutôt des romantic suspenses et des romances psychologiques dont le but est d’étudier l’évolution d’un couple commencé dans des conditions très spéciales. Franchement Anna Zaires est l’un des meilleures dans ce domaine et pourtant c’est complexe.

Dans le premier opus, nous avions découvert Peter, un ancien des forces spéciales russes. Après la perte de sa femme et de son fils dans des conditions abominables, il s’est lancé dans un autre métier : assassiner des gens importants contre de l’argent; Il poursuit aussi sa vengeance personnelle qui consiste à retrouver toutes les personnes responsables de la mort de sa famille. C’est ainsi qu’il est entré en contact avec Sara, une jeune gynécologue. Peter en a surtout après son mari mais Sara est sur son chemin. Depuis, il l’a enlevé et leur histoire a connu bien des péripéties.

Dans ce troisième tome, l’histoire démarre là où le second s’est arrêté. Il est donc inutile de commencer par celui-ci. Sara et Peter en sont arrivés à un point de leur relation où leurs sentiments ne peuvent plus être remis en question. Peter l’a admis depuis un moment, Sara a encore bien du mal à imaginer et intégrer ce qu’elle éprouve. Comment peut-elle ressentir quoi que ce soit pour une homme violent, amoral, qui a bouleversé sa vie. C’est une réaction très normale ! Et c’est sans conteste, ce qui est le meilleur. L’auteure boucle sa saga. Elle répond justement à cette question : est-il possible de s’amender quand on est un homme comme Peter, de changer ? A-t-il droit à l’amour ? En est-il capable ? Que deviendra-t-il ? Sara peut-elle composer avec ses remords, ses doutes à propos de cet homme qui l’attire mais la révulse aussi ? Tout cela sonne juste et donnerait presque un côté réaliste à ces histoires qui en manque souvent.

Il y a également beaucoup d’action. Il y a de nombreuses pistes à refermer à propos du dangereux métier de Peter qui a un puissant ennemi en la personne de Julian, héros de la première saga dans cet univers.

Anna Zaires a beaucoup de talent et son style dans ce genre si particulier évolue remarquablement. Son intrigue est limpide malgré sa complexité, son analyse psychologique très solide. On s’attache à ces deux personnages qui sont riches, égaux aussi malgré leur différence au départ. Sara, médecin, n’est pas une jeune oie blanche dépassée par les évènements, loin de là. La voir évoluer est fascinant car c’est elle qui a  le plus de chemin à faire. Elle se réinvente et se redécouvre.

Il y aura un autre tome dans cette série même si ce troisième opus apporte une forme de conclusion. Il pourrait bien revenir aussi sur les couples précédent ainsi que des personnages secondaires de ce livre.

J’attends avec impatience la prochaine publication de l’auteure. Le seul reproche que je lui adresse c’est le fait qu’elle écrive des trilogies ou même des séries plus longue comme celle-ci dont il faut attendre longtemps les livres. Mais cela vaut le coup.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.