La romance historique, déclin ou début de renouveau ?

Il fut un temps où la romance historique triomphait de tous les autres genres et où les plus grands noms du roman d’amour en écrivaient une. Les premières stars de la romance étaient d’ailleurs des auteures d’historiques. On peut citer Kathleen Woodiwiss, Georgette Heyer ou Barbara Cartland et si l’on veut rester en français, rappeler que Anne Golon et son époux en créant Angélique et la longue série qui en a découlé était bien une auteure de romance. Il a existé aussi de grandes sagas entre romance et roman historique sous la plume de Colette Davenat ou de Juliette Benzoni, pour ne citer qu’elles. La romance historique a très vite acquis un style bien à elle, explorant l’histoire mais mettant une histoire d’amour au cœur de l’intrigue comme le veut la définition du genre. Les éléments purement historiques avaient tendance à être un peu laissés de côté, si l’on veut être tout à fait honnête. La lectrice de romances historiques se moquaient globalement de l’exactitude de l’époque évoquée. Bref, cela fonctionnait très bien et jusque il y a cinq ou six ans, c’était le genre le plus en vogue, même si quelques auteures s’exprimaient dans la romance contemporaine aussi (Lisa…

The Naked Truth de Vi Keeland
romances contemporaines , vo anglais / 29 juillet 2018

Vi Keeland est souvent au programme de mes lectures, tout d’abord parce qu’elle publie beaucoup et que j’aime son style. Même si, à force, je retrouve des similitudes et des thèmes récurrents qui font qu’on est rarement surpris, même par les twists de l’histoire, il faut lui reconnaître une remarquable efficacité. Cela fonctionne très bien. Cette fois, nous sommes plongés dans le milieu d’une firme d’avocats à New York, métier que connaît bien l’auteure qui a été assistante du procureur dans cet état. L’héroïne, Layla est avocate, elle sort d’une période difficile puisqu’elle a eu quelques soucis professionnels. Elle est prête à repartir lorsqu’elle découvre que son nouveau client n’est autre qu’un ex. Attention, cela semble couru d’avance mais ils ne formaient pas un couple très banal, leur rencontre ayant eu lieu dans des circonstances bien particulières. Leurs retrouvailles ne le sont pas davantage. Une fois de plus, leur histoire commence bien, on attend un peu pour voir l’histoire trouver son équilibre, et son second souffle et une fois qu’on est embarqués dans l’histoire, on tourne les pages pour savoir quelles nouveaux rebondissements vont intervenir. Comme souvent avec cette auteure, ce sont les dialogues, l’intelligence de l’analyse psychologique qui fonctionnent…

Break de Cassia Leo
romances contemporaines , vo anglais / 28 juillet 2018

Le thème des retrouvailles après une séparation est séduisant mais repose souvent sur un terrible malentendu et une absence de communication entre les héros. Il faut bien soigner cette idée si on veut réussir son coup et globalement Cassia Leo s’en sort très bien. elle met en scène deux héros attachants. Ben est un jeune chanteur et acteur, qui a percé à un très jeune âge. Il a fait donc partie des stars du style Justin Bieber et compagnie. Il connaissait déjà alors la femme de sa vie, Charley. Ils étaient voisins et ont vite craqué l’un pour l’autre, commençant une très jolie idylle, connue du public mais très brusquement interrompu par une rupture spectaculaire et cruelle puisque Ben a choisi de le faire sur Instagram. Trois ans ont passé et voilà Ben de retour dans leur petite ville alors que Charley a décidé de l’oublier, chose difficile. Elle est photographe et a plus ou moins un homme dans sa vie. Le retour de Ben s’avère compliqué car personne n’a compris son attitude de l’époque. C’est là que le bats blesse d’ailleurs car cette rupture incompréhensible n’a pas suscité chez Charley l’envie d’en savoir plus et on pourrait disserter longtemps…

Playing Hurt – Aces Hockey- 6 de Kelly Jamieson
romances contemporaines , vo anglais / 24 juillet 2018

Voilà typiquement le genre de romance qui n’invente rien mais exploite avec talent ce qui se fait de mieux en ce moment. Kelly Jamieson est spécialiste de ce genre de romances qui reprennent des éléments connus et les reprend avec une certaine fraîcheur. Nous sommes ici dans une série sportive portant sur une équipe de hockey de Chicago. Là, joue Chase, un jeune joueur plutôt brillant mais peut-être pas autant qu’il le devrait ou le voudrait.Il a flash sur une jeune chanteuse très à la mode, Jordyn et ils vont commencer une relation assez amusante sur les réseaux sociaux, surtout Twitter. Jordan est fan de hockey et est originaire elle-même de cette ville, même si elle vit pour des raisons professionnelles à Los Angeles. Passionnée de hockey, elle commente les matchs sur son Twitter er un beau jour, Chase va commencer à lui répondre. Sous les yeux du public ravi, commence un flirt rigolo entre les deux jeunes gens. Ils vont finir par se prendre au piège tous seuls et commencer à éprouver une vraie envie de se rencontrer. Tout cela commence sur cette base simplissime et tout repose sur l’empathie qu’on éprouve pour ces deux-là.Ils sont tous les deux…

Les RITA ou les oscars de la romance en 2018

Les RITA sont les oscars de la romance. Ils sont décernés chaque année lors d’une conférence de quelques jours qui a lieu l’été dans une ville américaine par la RWA (Romance Writers of America). Cette année c’était à Denver le 19 juillet.Contrairement à d’autres récompenses, les RITA sont  le résultat du vote de professionnels de la romance, des éditeurs, des auteurs… Le public n’y participe pas. C’est l’opposé de Goodreads, un site répertoriant les avis de lecteurs. Eux aussi décernent des récompenses, mais dans de nombreux genres et après un vote des lecteurs. Les RITA, c’est une vénérable institution créée au tout début des années 80 à Houston. Il y a eu à l’époque, prise de conscience que la romance n’avait aucune représentation. Le genre qui est alors en pleine explosion sous la forme que l’on connaît aujourd’hui, souffre d’une absence de reconnaissance et de mise en avant. C’est également purement américain. Chaque état dispose d’une antenne locale de la RWA. Cela permet d’organiser des rencontres avec le public très régulièrement, des conférences et hormis le fait qu’il y a une cérémonie pour distribuer les récompenses, de nombreuses auteures interviennent lors de conférences souvent passionnantes sur la romance, sur un…

Paris est tout petit de Maïté Bernard
romans YA / 22 juillet 2018

Oh quelle belle histoire que celle-ci, entre romance YA et YA tout court. Il s’agit en fait d’un roman initiatique, l’entrée dans la vie d’Ines, une jeune femme, formidablement attachante, dans un Paris très présent et avec des références à la culture française. Le titre du livre en est un signe puisqu’il s’agit d’un vers d’un poème de Prévert. Nous sommes en septembre 2015 et Ines, un jeune femme d’origine algérienne qui vit en banlieue, commence son année de Terminale. Elle est inscrite à un programme spécial préparant des élèves doués mais issus de milieu modeste au concours d’entrée à Sciences Po. Ines est une excellente élève, qui vit dans un cité et qui pour arrondit ses fins de mois dégotte un petit boulot de femme de ménage, quelques heures à effectuer au domicile d’un prof que connaît sa mère. Vous devez déjà vous dire que vous allez débarquer dans un nid de clichés, avec la jeune beurette issue de sa cité, qui va se trouver confrontée à de riches bobos parisiens. Oui, il y a de ça mais traité de façon si subtile, si intelligente et sincère qu’il n’y a aucun manichéisme ni simplisme. Il n s’agit pas de…

All Your Perfects de Colleen Hoover
littérature féminine , vo anglais / 18 juillet 2018

Comme toujours lorsque je lis un roman de Colleen Hoover je vais essayer d’en dire le moins possible sur cette très belle histoire. Pour évoquer Graham et Quinn, les deux héros, je préciserai seulement que ce couple marié va connaître un passage très difficile dans sa vie conjugale. Colleen Hoover n’écrit plus vraiment des romances mais des histoires d’amour et elle s’attaque ici à l’amour conjugal. Présenté comme cela, cela ne paraît pas très passionnant. La romance parle justement très peu des couples faits, s’intéressant en général au début de leur amour. Quinn et Graham sont mariés depuis sept ans et traversent une période complexe. Ils n’ont pas d’enfants et cela est central pour comprendre ce qu’ils traversent. Colleen Hoover va développer deux histoires en même temps, celle de la rencontre des deux jeunes gens dans une scène d’entrée tragi-comique dont elle a le secret. Nous allons les suivre à cette époque, au moment où leur relation naît et s’épanouit et sept ans plus tard, au moment où rien ne va plus ou presque. Le contraste est saisissant et Colleen Hoover a un but : montrer que l’amour ne suffit pas toujours. Parce que Quinn et Graham s’aiment sans aucun…

Breaking Mister Cane – Cane – 2 de Shanora Williams
romances NA , vo anglais / 14 juillet 2018

Les aventures de Kandy et Quinton Cane continuent… Pour celles qui n’ont pas lu le premier tome, mieux vaut le faire avant celui-ci, qui commence là où le précédent se termine. Rappelons les épisodes précédents. Kandy est une jeune femme de dix-neuf ans. Depuis toujours ou presque elle connaît un ami de son père, Quinton Cane, surnommé tout simplement Cane. Elle a craqué pour lui bien longtemps auparavant mais maintenant elle a décidé de lui fairepart de ses sentiments. Dans le premier tome, Quinton va devoir apprivoiser ses sentiments et déterminer ce qu’il veut faire. La relation avec Kandy semble impossible : il est le meilleur ami de son père parce qu’ils ont partagé beaucoup de choses et il est bien plus âgé que la jeune femme. Il sait aussi que Derek, son père, n’acceptera jamais cette relation pour un grand nombre de raisons. Le premier tome va démontrer qu’il est bien difficile de résister à ses sentiments. Cane et Kandy sont séparés au moment où le roman commence. Elle a rejoint son université loin de la Géorgie où ils vivent. Il st très occupé car son passé compliqué est en train de revenir à la surface. Tout est bien…

Inconvenient Wife – Charleston – 2 de Natasha Boyd
romances contemporaines , vo anglais / 11 juillet 2018

  Voilà le second tome d’un série de romans indépendants, des comédies romantiques que propose Natasha Boyd. Nous avions découvert les premiers héros dans un premier opus et les personnages secondaires reviennent ici pour avoir leur propre histoire. Classique. Leur histoire se déroule en même temps d’ailleurs. L’auteure avait imaginé pour les premiers un échange de téléphone qui amenait à rapprocher deux personnes qui n’auraient sans doute jamais eu la chance de se croiser. Nous voilà cette fois, avec la bonne vieille idée du mariage de convenance imposé par un testament. Le tout se déroule à Charleston, dans une ambiance de ville du sud. Alors, ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, c’est moins bon que le premier, certainement à cause de l’intrigue plus que minimaliste et qui étire parfois les scènes faute de pouvoir rebondir sur quelque chose de nouveau. Il reste des situations amoureuses rigolotes et un petit slow burn, c’est à dire une relation qui évolue très lentement entre les deux héros. Beau est donc le descendant d’un riche famille sudiste, il est le cousin de Trystan, le héros précédent. Si ce dernier a embrassé sans problème une carrière de financier, Beau est bien plus réticent….

Quoi de neuf dans la romance anglo-saxonne ?

La romance que nous lisons aujourd’hui est née aux États-Unis, il y a quelques années. Pour le moment, une large partie des contextes, tropes, idées exploitées sont encore influencées par ce qui est inventé outre-atlantique qu’on le veuille ou non, tout d’abord parce que une partie (infime) de ce qui st publié là-bas est traduit chez nous et aussi, parce que beaucoup de nos auteures, elles-mêmes nourries par ces livres sont très influencées par cette production. Alors lorsqu’on veut savoir ce qui change, observer la romance américaine, voire britannique ou australienne garde de son intérêt. Dans un article précédent, j’avais évoqué le fait qu’il y a une sorte de saturation du marché de la New Romance donnant l’impression d’une uniformisation qui conduit à une certaine lassitude : beaucoup de lecteurs ont l’impression de lire la même chose depuis plusieurs années, ce qui est d’ailleurs assez exact. Je ne reviendrai pas sur la naissance de cette forme de romance il y a quelques années, sur le fait qu’un certain nombre de thèmes, de types de héros ont été mis à la mode il y a quatre ou cinq ans et que depuis, nous lisons toujours la même chose. Prenons l’exemple du…