Tyron et Alys- Si tout était possible de Thaïs L.

10 juin 2018

J’avais beaucoup apprécié le roman de Thaïs L., Fusionnel qui abordait un sujet grave avec une grande justesse et une écriture prometteuse. Je n’ai pas tout à fait été convaincue par cette romance au résumé alléchant mais qui ne tient pas forcément toutes ses promesses.

Alys est une jeune femme d’une grande fragilité affectée d’une maladie très invalidante : des émotions trop fortes lui provoquent des crises pénibles allant jusqu’à la perte de connaissance. Cela a conduit sa mère à beaucoup la protéger et l’isoler du reste du monde, elle est donc plutôt naïve, fragile et ne connaît rien aux hommes bien entendu. Elle va pourtant faire la connaissance d’un d’entre eux et ce n’est pas forcément le meilleur choix qu’aurait fait sa mère puisque Tyron est un homme de main au service d’un criminel. Il est plus spécifiquement chargé de faire payer les clients récalcitrants et de régler les problèmes divers. Si Alys le croise d’abord au supermarché, elle va vite réaliser qu’il a plutôt un métier spécial.

Cela commence très bien, dans une atmosphère dark avec ce héros qui vit dans un milieu illégal et se charge des basses besognes. Mais si la romance entre Tyron et Alys est jolie, j’ai tiqué de nombreuses fois sur les rebondissements et l’évolution de l’intrigue. L’idée de cette maladie mystérieuse est bonne mais quelle est sa cause réelle? Pourquoi disparaît-elle quasiment de l’intrigue quand cela arrange l’auteure ? Faut-il en déduire que Tyron est le « médicament » qu’Alys n’a jamais eu ?

Le début du roman est très brouillon et j’avoue ne pas voir bien compris pourquoi la fragile Alys qui craint tant les émotions se laissent tranquillement diriger par le menaçant Tyron. Tout cela sonne un peu faux.

L’héroïne est définie depuis le départ comme fragile et faible et de ce point de vue, elle reste cohérente jusqu’au bout, prenant difficilement des décisions, les laissant plutôt à sa mère ou Tyron. Il y a aussi beaucoup de coïncidences très heureuses qui permettent de fermer des pistes.

Il reste une histoire dont on sent le potentiel : un couple qui fonctionne bien mais qui aurait gagner à être travaillé davantage autant au niveau des personnages que dans son fonctionnement ; tout va trop vite et trop facilement entre ces deux-là. Le milieu criminel est riche d’intrigues et là aussi, il y avait matière à développer encore davantage.

Thaïs L. a une plume, des idées et si je ne trouve pas qu’elles aient été exploitées au mieux ici, je vais suivre ses prochaines sorties avec attention.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.