The Way We Burn de Michelle Leighton

27 juin 2018

Voilà un petit roman surprenant qui démarre fort tranquillement et va brusquement vous faire plonger dans une toute autre histoire. Il est loin d’être sans défaut mais il a le mérite de surprendre et de ne pas être aussi téléphoné qu’il l semblait au départ.

Car le démarrage est d’un grand classicisme. Poppy est serveuse dans un bar de Chicago. Depuis des semaines, un homme s’installe systématiquement dans sa section. Séduisant, silencieux, il ne sourit jamais et semble porter tout le malheur du monde sur les épaules. Poppy dont la vie n’a pas été un champ de roses non plus est très attirée par lui et il semble lui-même loin d’être indifférent. Noah vient donc dans ce café depuis longtemps et il a bien Poppy en ligne de mire mais il a connu un drame épouvantable et n’est pas forcément prêt à se relancer dans une affaire sentimentale. Il pense même en être incapable et que ce n’est guère le moment. Noah a en effet perdu sa fille et son épouse, Carly a disparu.

Nous n’en savons pas plus pendant une grande partie du livre et la première partie n’apporte aucune information autre que celle se rapportant à la jolie histoire qui commence entre Carly et Noah. Tous deux ont peur de l’avenir, des conséquences s’ils cèdent à leur attraction. Ils se tournent beaucoup autour, se posent des questions, repoussent parfois la prise de décisions. Il faut le dire cette première partie sans être déplaisante, piétine un peu et est un pu fade.

Mais il faut savoir être patient. La seconde partie change considérablement de rythme et l’histoire. Je n’en dirai pas plus car cela serait cruel. Je me contenterai de dire que le roman est bien plus un romantic suspense alors.L’idée qu’a eu l’auteure est excellente, mais un peu tirée par les cheveux. Tout n’est follement vraisemblable dans son récit mais il faut applaudir l’originalité de l’intrigue et qu’il s’agit d’une bonne idée. Il demeure l’impression qu’elle aurait pu être encore plus brillamment exécutée. Il y a en effet des passages un peu longs, suivis d’autres expédiés et ses fameux problèmes de vraisemblance. Difficile de parler des héros sans trop en dire mais Noah est viril et sombre à souhait, très amoureux aussi. Quant à Poppy, en serveuse peu sûre d’elle, elle est très réussie aussi.

Ce livre mérite tout de même d’être découvert. Il faut se laisser prendre dans les filets de Michelle Leighton et dévorer cette histoire faussement connue et facile..

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.