Captive de Héloïse Cordelles

Je vais commencer cette chronique comme j’en ai débuté d’autres en disant que ce livre n’est pas pour moi. Peut-être que certains pourront le trouver bon, réussi mais pour moi, il est totalement raté et me laisse une profonde sensation de malaise. Tout est dans le titre qui reprend d’ailleurs allègrement celui d’un autre livre de dark romance, mais c’est un détail. Il s’inscrit dans ce genre, totalement (enfin il est plus dark que romance). Comme le suggère le titre, Lya, l’héroïne va devenir la captive mais je dirais aussi la chose d’un certain Abel. Il est le président d’un gang de bikers et se retrouve en prison après une dénonciation. Il va alors apercevoir fugitivement la jolie Lya qui est sur le point de commencer son métier d’institutrice et qui rend visite à son cousin emprisonné lui aussi. Les deux hommes sont fort différents. Abel est un vrai hors-la-loi ce que n’est pas du tout le cousin de Lya qui est un assassin mais qui a des circonstances très atténuantes dirons-nous. Dès le début, le livre est très glauque mais c’est le genre qui veut ça. Abel va donc décider qu’il veut Lya et va mettre tout en œuvre…

La romance francophone prend la parole…

J’ai demandé il y a quelques temps à des auteures francophones de romance volontaires de participer à un petit questionnaire. Plus que de présenter telle ou telle, mon idée est de comprendre un peu qui compose cette romance francophone qui s’est fortement développée il y a quelques années. La croissance a été très forte et rapide, posant sans doute un certain nombre de questions sur qui sont ces femmes (elles restent très, très majoritaires), ce qui les a conduites à se lancer dans l’écriture, ce qu’elles pensent de la romance et de l’édition de ce genre… J’ai reçu une  vingtaine de réponses (22 exactement) et je remercie vivement celles qui ont pris la peine de répondre à ce questionnaire. Je citerai leur nom à la fin de ce billet, mais pas dans l’article lui-même parce que le but est de tirer des idées générales de leurs réponses. Mon but n’est pas de révéler qui dit quoi, ni de soulever la moindre polémique. Toutes ont joué le jeu avec une  sincérité totale, que j’apprécie énormément. Une vingtaine de réponses ne constitue pas évidemment un panel suffisant pour tirer des conclusions définitives mais cela demeure très instructif, je pense. Ces auteures viennent…

An Imperfect Heart de Amie Knight

Jolie couverture et résumé attractif ne garantissent pas une romance exceptionnelle. Ce n’est pas un scoop mais cette romance le prouve encore. Tout semblait conduire directement à une lecture plein de passion et d’angoisse, on a droit à une histoire mignonne qui donne l’impression que l’auteure est passée à côté de son sujet. Kelly et Anthony ont passé une nuit parfaite dix ans auparavant. Au matin, alors que tout avait été merveilleux, Anthony est parti et n’est jamais revenu. Kelly en a gardé un souvenir vif mais également une grosse colère. Dix ans plus tard, tout a bien changé. Elle est devenue batteuse dans un groupe de rock. Elle est surtout enceinte, d’une petite fille qui souffre d’une grave malformation cardiaque. Cela conduira le bébé à subir plusieurs interventions chirurgicales dès sa naissance. Kelly n’est pas très riche et quand elle a tapé dans Google le nom de la maladie de a fille, le premier nom de médecin qui est apparu est celui d’Anthony. Elle n’a pas vraiment le choix et décide d’aller le trouver et d’obtenir son aide. Enceinte de sept mois, la voilà qui prend la route et débarque dans le bureau de son ex dix ans plus…

Bane – Sinners of Saint – 4 de L.J. Shen
romances NA , vo anglais / 11 mai 2018

Ai-je déjà dit à quel point j’aime ce que cette auteure écrit ? Sans doute… Mais je vais le redire ! Ce nouvel opus est encore une fois une vraie réussite dans cette série et le talent de l’auteure est indéniable. Son écriture est puissante et vient servir des histoires qui pourraient sombrer dans le too much très vite. Mais voilà, elle maîtrise totalement son histoire et on la suit avec délice. Vous connaissez Bane si vous avez lu Scandalous et l’histoire de Trent. Bane est le surfeur hyper cool, à la morale élastique qui est sorti avec Edie et qui était son compagnon de glisse. On aperçoit la jeune femme d’ailleurs à quelques reprises. Sept ans se sont écoulés, Bane a maintenant vingt-cinq ans et il est devenu le petit caïd de leur ville du sud de la Californie. Il vit de diverses trafics, couche avec les femmes pour de l’argent et il surfe chaque jour. Il est sûr de lui et va le prouver en débarquant chez Vicious (une autre de nos vieilles connaissances !) pour lui demander beaucoup d’argent afin d’ouvrir un espace dédié au surf. Vicious va le réorienter sur un autre homme d’affaires qui va…

La belle des Salines – Héritiers des Larmes – 2 de Penny Watson Webb
romances historiques / 8 mai 2018

Avec ce second tome, Penny Watson Webb poursuit une passionnante saga historique entre Bretagne et Normandie à la fin du Moyen-Âge. Nous avions découvert deux personnages masculins, Conan et Pierre. C’est au tour du second d’avoir son histoire. Conan et Pierre avait été pris dans les guerres qui ont opposé les deux régions et ont souffert durement. Pierre de Flouville y a gagné une réputation de guerrier impitoyable, cruel. Nous allons le découvrir sous un autre jour ici. Nous sommes en réalité dans un vrai second épisode de la saga et mieux vaut avoir lu le premier livre si l’on veut suivre l’intrigue générale. Car, Pierre a perdu lors de cette guerre, celle qu’il aimait. La cruauté de cette perte l’a marqué à jamais. Il a promis depuis de rester chaste à sa fiancée. Il va être confrontée à Aziliz, issue d’un milieu bien plus modeste que lui. Elle a été élevée en fait avec la demi-sœur de Conan, le héros précédent, pour des raisons que je vous laisse découvrir. Les ennemis de Conan vont trouver une jeune femme bien vulnérable en la personne de Aelig cette fameuse demi-sœur. Je n’en dis pas plus car il s’agit d’une vaste fresque…

Le prestige de l’uniforme ou la military romance

Voilà un genre relativement peu répandu en France, parce qu’il est peu traduit et est encore (mais c’est en passe de changer) peu choisi par les auteures francophones. La romance militaire est née, comme tous les autres sous-genres, aux États-Unis, et propose de montrer des héros, surtout des hommes d’ailleurs, membres des forces armées. C’est un genre relativement ancien qui semble être une source inépuisable de romances avec des héros dans tous les sens du terme, personnages principaux de l’histoire et dotés de caractéristiques morales qui forcent le respect. La romance historique a mis souvent en scène des militaires que ça soit dans la Régence britannique ou dans d’autres époques où la guerre faisait partie du quotidien des Occidentaux. Dans la romance contemporaine, ce n’était plus si évident. Parler des conflits, du rôle des militaires, dans sa propre époque, c’est forcément choisir un camp, parler d’un quotidien peu glamour, celui de violences, de morts, d’horreurs… La romance n’aime guère cela et c’était déjà vrai il y a quelques années. Puis, dans les années 90, ont commencé à apparaître des romances militaires contemporaines. Il y en a eu avant mais elles étaient relativement rares. Il en existait deux sortes : celles…

Something so unscripted – Something So – 4 de Natasha Madison

Natasha Madison déçoit rarement. Elle a une écriture qui emporte quel que soit le genre qu’elle privilégie, comédie romantique ou drame. Ici, elle aborde un thème douloureux, mais qu’elle parvient à ne pas rendre plombant en racontant l’histoire d’un hockeyeur, puisque cette série est concentrée sur une équipe new-yorkaise. Vous connaissez déjà beaucoup des personnages secondaires si vous avez suivi la saga depuis le début, notamment l’héroïne, Denise, qui est la sœur d’un héros précédent. Elle exerce le difficile métier de médecin spécialisée dans l’oncologie pédiatrique. C’est comme cela que Zack, le hockeyeur et Denise vont se rencontrer. Le fils du jeune homme, Jack est en effet malade depuis quelques années. Zack vient de se séparer de son épouse qui le trompait allègrement avec un co-équipier. Il choisit alors de quitter son équipe et de rejoindre celle de New-York, pour s’éloigner mais aussi se rapprocher des meilleurs médecins pour son fils. Rassurez-vous, malgré la gravité du sujet, le livre reste lumineux et agréable. Jack y st pour beaucoup. C’est un petit garçon courageux qui se bat contre la leucémie avec la force et la maturité qu’on souvent ces petits malades. Il y a peu de scènes concernant la maladie proprement…

Imagine Me de Fiona Cole

Je n’ai pas résisté et j’ai plongé dans un second livre de Fiona Cole et il se confirme que cette auteure est doué. Elle a des thèmes qui me plaisent beaucoup par ailleurs et qu’elle traite intelligemment. Je vais donc continuer à la lire sans l’ombre d’un doute. Shane et Juliana se sont rencontrés lors du mariage du frère de la jeune femme. Il est plus âgé qu’elle de treize ans et ils ont partagé une nuit torride sans lendemain. Shane vit loin de Juliana à ce moment-là. Il est flic à Cincinatti. Quelque temps plus tard, Juliana va délibérément venir s’installer auprès de son frère dans la même ville que Shane. Elle a poursuivi des études de sciences et va pouvoir fréquenter le poste de police où bosse Shane. Sans vraiment se l’avouer, elle a décidé de voir si la formidable nuit passée en Jamaïque lors du mariage de son frère pourrait déboucher sur quelque chose de plus permanent. Shane n’a donné aucun signe dans ce sens mais elle a bon espoir. Cette romance fonctionne bien même si plusieurs points m’ont un peu posé problème. On ne connaît pas du tout le point de vue de Shane qui aurait…

Voyeur de Fiona Cole
romances NA , vo anglais / 1 mai 2018

Je ne connaissais pas encore la plume de Fiona Cole et je le déplore. Elle m’a totalement conquise avec ce roman qui pourtant présentait pas mal d’obstacles. Mais elle a su se jouer d’eux pour livrer un roman troublant et fort. Pourtant cela commence assez banalement avec une relation prof/élève apparemment, qui commence alors que tous deux ignorent qui est l’autre. Oaklyn est une jeune étudiante à Cincinnatti et elle n’a pas assez d’argent pour payer la fac et son appartement. Elle cumule déjà deux emplois mais celui qui va définitivement la faire sortir de la difficulté est un peu plus osé que les autres. Oaklyn va accepter de travailler dans un club un peu spécial dont le nom est Voyeur. Cela suffit à comprendre de quoi il retourne. Oaklyn va  se laisser observer par des inconnus dans différentes poses et situations impliquant le minimum pour elle car elle n’est pas décidée à aller au-delà. Ce qu’elle ne sait pas c’est que l’un de ses futurs profs, Callum fréquente le club et va flasher sur elle. On imagine la surprise quand il la découvre dans les rangées de l’amphi où il enseigne l’astronomie. Elle, par contre ignore qu’il est autre…