Rebel Heir – Rush Duet – 1 de Vi Keeland et Penelope Ward

Ces deux auteures sont redoutables en duo ou seules. Elles publient beaucoup et reviennent avec une diptyque efficace où l’on retrouve leur patte caractéristique. Gia est une auteure de romance contemporaine (ce qui en soi est déjà intéressant car vous imaginez bien que les deux auteures savent de quoi elles parlent !). Elle a décide de passer son été dans les Hamptons, c’est à dire la côte chic près de New York. Elle habite dans une colocation avec, entre autres, une amie qui est serveuse dans un bar et essaie de boucler son livre pendant la belle saison. Peu inspirée, elle traîne un peu lorsqu’elle remplace un soir, au pied levé, sa copine barmaid. Gia n’est pas serveuse du tout, et sa première soirée n’est pas un franc succès surtout lorsqu’elle révèle au patron du bar qu’elle est nulle et qu’elle remplace quelqu’un qui devrait se trouver là. On connaît le talent des deux auteures pour planter le décor. On commence sur un ton joyeux et typique de la comédie romantique avec un quiproquo qui va permettre à Gia de rencontrer Rush. C’est un surnom, je vous laisse découvrir son vrai nom, clin d’œil à nos lectures. Rush est donc…

In this life de Cora Brent

Voilà une jolie romance sans prétention et avec quelques défauts qui n’enlèvent rien à son charme. Le sujet n’est peut-être pas follement original mais la façon de le traiter l’est et c’est un agréable moment de lecture. Comme la couverture le montre, Nash, le héros va devoir prendre en charge son petit frère. Son père a eu sur le tard un bébé, quelques mois simplement avant de mourir avec son épouse, la mère de l’enfant. Nash, qui vit loin et a des rapports complexes avec lui, va tomber des nues lorsqu’il découvre que son père l’a désigné par testament pour s’occuper du petit Colin. Il va donc revenir s’installer dans sa petite ville natale et essayer d’endosser ce nouveau rôle. Il va ainsi retrouver Kathleen, une jeune femme qui a été à l’école avec lui. Brillante étudiante surdouée, il est un peu surpris de la voir là, avec une petite fille. Elle se trouve aussi être la cousine de la mère de Colin et est donc très intéressée par le sort du bébé. Le début du livre est largement consacré à la découverte de Colin par Nash. C’est un célibataire bougon, qui partage a vie avec sa chienne berger allemand,…

La New Romance : déclin ou début d’une autre ère ?

Voilà un article qui est le premier qui rebondit sur les échanges que j’ai pu avoir avec des auteures francophones de romance. Une des questions portait sur leur futur et celui de la romance et les réponses concernant celui du genre lui-même, couplées avec quelques réflexions entendues ici ou là, me poussent à me poser moi-même la question. Pour mémoire, la New Romance est un terme inventé (et déposé) par Hugo lors de la sortie du roman de Christina Lauren, Beautiful Bastard dans cette maison d’édition. Le terme permettait d’englober ce mouvement venu d’outre-atlantique. Il s’agissait de romances écrites par des auteures, pour une large part auto-éditées, et qui repoussaient les limites de la romance contemporaine classique. Héros plus jeunes, textes plus sexy, ambiances plus sombres, pour la première fois des textes de pure romance, obéissant aux codes très stricts de ce genre sont sortis du placard dans tous les sens du terme. Ces livres, pour quelques-uns d’entre eux, sont devenus des best-sellers, des phénomènes de ventes discutés ici et là, ont été enfin assumés par la plupart des lectrices. Les Cinquante Nuances, les After, les Beautiful Bastard, les Crossfire ont envahi les librairies, les espaces culturels, parfois les bibliothèques….

Ton arrogance, Mon insolence de Nathalie Charlier
A la une , romances NA / 19 mai 2018

Nathalie Charlier est une auteure auto-éditée à succès dont je n’avais pas lu de romans depuis quelques années. À l’occasion de la sortie de son premier livre publié chez HQN, j’ai décidé de le lire grâce à Netgalley. Je ressors un peu dubitative de ce NA dont tous les codes ont été repris avec soin mais qui a peiné à me séduire vraiment. Il s’agit en fait d’une romance sportive autour d’un joueur du PSG, Nathan Leray. Il est footballeur et sans éducation, donc il a fait quelques sorties intempestives à la presse, se ridiculisant un peu alors depuis il a pris du recul par rapport à ce monde. Il va faire la rencontre d’Ella, qui est son exact contraire. C’est un intello surdouée, qui a pratiquement achevé ses études de chirurgienne à vingt-trois ans. Ella souffre un peu d’être si douée, cela l’a souvent isolée et fait d’elle le grand espoir de ses parents. Son père, un homme politique de province a bien décidé d’en faire une neuro-chirurgienne. Sur le papier, c’est très sympathique et l’on se doute, étant donné le titre que cela ne va pas être facile entre ces deux-là. Abandonnez cette idée, je n’ai jamais vu…

Tyrant – King – 2 de T.M. Frazier

La fin du premier tome de ce duo remet tellement tout en cause qu’on a qu’une hâte : se jeter sur le second livre pour comprendre ce qu’il se passe. Je vous déconseille donc de continuer à lire cette chronique bien que je ferai mon possible pour ne pas spoiler le premier opus. Et, bien évidemment, lire ce second livre sans découvrir le premier serait une hérésie. Je rappelle donc simplement la situation de départ : Doe s’est réfugiée auprès de King, l’homme le moins susceptible de prendre en charge une très jeune femme amnésique comme elle. C’est un hors-la-loi, qui a fait de la prison et n’a pas vraiment la fibre altruiste. Il est aussi pris au cœur de problèmes divers liés à se activités t a des soucis personnels. Ceux-ci vont d’ailleurs beaucoup contribuer à complètement bouleverser les relations qui s’étaient instaurées entre Doe et King. Toutes les carte sont rebattues et si Doe n’a toujours pas recouvré la mémoire, elle a été identifiée par sa famille auprès elle est logiquement retournée. Elle a tout à réapprendre, a découvert une situation qu’elle était très loin d’imaginer. Tout ce second opus va tourner autour de la compréhension de ce…

King – King – 1 de T.M. Frazier

Ecrire de la romance sombre et violente n’est pas donnée à tout le monde. Mais quand c’est maîtrisé, cela peut donner des romans formidables. T.M. Frazier a réussi cela dans un roman bien ficelé et bien plus malin que ce que l’on pourrait croire. Elle va jouer avec les codes du genre et se les réapproprier avec une grande habileté. Doe est une jeune femme qui vit dans les rues en Floride. Elle a perdu la mémoire et a été enfermée dans une sorte d’hôpital d’où elle s’est enfuie. Seule, sans aucune ressource ni ami à part une prostituée, elle est prête à tout pour manger. Elle va se retrouver au milieu d’une fête organisée autour d’un homme qui la terrorise sur le champ. Il est tatoué, apparemment violent et sort de prison et comme il le dit lui-même, on l’appelle King. Celui-ci n’a pas du tout envie de gérer cette fille paumée. Il a une tonne de soucis à régler. Mais les circonstances vont les rapprocher rapidement et plonger nos deux héros dans une sacrée histoire. Il vaut mieux être prévenu, le roman est violent, les situations évoquées plutôt dures. King est un repris de justice qui n’a pas…

Captive de Héloïse Cordelles

Je vais commencer cette chronique comme j’en ai débuté d’autres en disant que ce livre n’est pas pour moi. Peut-être que certains pourront le trouver bon, réussi mais pour moi, il est totalement raté et me laisse une profonde sensation de malaise. Tout est dans le titre qui reprend d’ailleurs allègrement celui d’un autre livre de dark romance, mais c’est un détail. Il s’inscrit dans ce genre, totalement (enfin il est plus dark que romance). Comme le suggère le titre, Lya, l’héroïne va devenir la captive mais je dirais aussi la chose d’un certain Abel. Il est le président d’un gang de bikers et se retrouve en prison après une dénonciation. Il va alors apercevoir fugitivement la jolie Lya qui est sur le point de commencer son métier d’institutrice et qui rend visite à son cousin emprisonné lui aussi. Les deux hommes sont fort différents. Abel est un vrai hors-la-loi ce que n’est pas du tout le cousin de Lya qui est un assassin mais qui a des circonstances très atténuantes dirons-nous. Dès le début, le livre est très glauque mais c’est le genre qui veut ça. Abel va donc décider qu’il veut Lya et va mettre tout en œuvre…

La romance francophone prend la parole…

J’ai demandé il y a quelques temps à des auteures francophones de romance volontaires de participer à un petit questionnaire. Plus que de présenter telle ou telle, mon idée est de comprendre un peu qui compose cette romance francophone qui s’est fortement développée il y a quelques années. La croissance a été très forte et rapide, posant sans doute un certain nombre de questions sur qui sont ces femmes (elles restent très, très majoritaires), ce qui les a conduites à se lancer dans l’écriture, ce qu’elles pensent de la romance et de l’édition de ce genre… J’ai reçu une  vingtaine de réponses (22 exactement) et je remercie vivement celles qui ont pris la peine de répondre à ce questionnaire. Je citerai leur nom à la fin de ce billet, mais pas dans l’article lui-même parce que le but est de tirer des idées générales de leurs réponses. Mon but n’est pas de révéler qui dit quoi, ni de soulever la moindre polémique. Toutes ont joué le jeu avec une  sincérité totale, que j’apprécie énormément. Une vingtaine de réponses ne constitue pas évidemment un panel suffisant pour tirer des conclusions définitives mais cela demeure très instructif, je pense. Ces auteures viennent…

An Imperfect Heart de Amie Knight

Jolie couverture et résumé attractif ne garantissent pas une romance exceptionnelle. Ce n’est pas un scoop mais cette romance le prouve encore. Tout semblait conduire directement à une lecture plein de passion et d’angoisse, on a droit à une histoire mignonne qui donne l’impression que l’auteure est passée à côté de son sujet. Kelly et Anthony ont passé une nuit parfaite dix ans auparavant. Au matin, alors que tout avait été merveilleux, Anthony est parti et n’est jamais revenu. Kelly en a gardé un souvenir vif mais également une grosse colère. Dix ans plus tard, tout a bien changé. Elle est devenue batteuse dans un groupe de rock. Elle est surtout enceinte, d’une petite fille qui souffre d’une grave malformation cardiaque. Cela conduira le bébé à subir plusieurs interventions chirurgicales dès sa naissance. Kelly n’est pas très riche et quand elle a tapé dans Google le nom de la maladie de a fille, le premier nom de médecin qui est apparu est celui d’Anthony. Elle n’a pas vraiment le choix et décide d’aller le trouver et d’obtenir son aide. Enceinte de sept mois, la voilà qui prend la route et débarque dans le bureau de son ex dix ans plus…

Bane – Sinners of Saint – 4 de L.J. Shen
romances NA , vo anglais / 11 mai 2018

Ai-je déjà dit à quel point j’aime ce que cette auteure écrit ? Sans doute… Mais je vais le redire ! Ce nouvel opus est encore une fois une vraie réussite dans cette série et le talent de l’auteure est indéniable. Son écriture est puissante et vient servir des histoires qui pourraient sombrer dans le too much très vite. Mais voilà, elle maîtrise totalement son histoire et on la suit avec délice. Vous connaissez Bane si vous avez lu Scandalous et l’histoire de Trent. Bane est le surfeur hyper cool, à la morale élastique qui est sorti avec Edie et qui était son compagnon de glisse. On aperçoit la jeune femme d’ailleurs à quelques reprises. Sept ans se sont écoulés, Bane a maintenant vingt-cinq ans et il est devenu le petit caïd de leur ville du sud de la Californie. Il vit de diverses trafics, couche avec les femmes pour de l’argent et il surfe chaque jour. Il est sûr de lui et va le prouver en débarquant chez Vicious (une autre de nos vieilles connaissances !) pour lui demander beaucoup d’argent afin d’ouvrir un espace dédié au surf. Vicious va le réorienter sur un autre homme d’affaires qui va…