The Pecker Briefs – Legal Affairs – 7 de Sawyer Bennett

24 avril 2018

Sawyer Bennett écrit beaucoup et a commencé il y a déjà longtemps cette série se situant dans le cadre d’un grand cabinet d’avocats. Elle a elle-même travaillé dans ce milieu et a déjà produit plusieurs jolies romances dans ce contexte. Voilà le dernier opus, portant sur un des membres de ce cabinet, Ford Daniels. Nous le connaissons déjà, c’est un séduisant quadragénaire qui était très proche de la précédente héroïne, elle-même tombée amoureuse d’un autre collègue. Ford était donc un cœur à prendre.

Le titre met tout de suite dans l’ambiance : pecker en anglais fait référence à un oiseau, un pic pour être plus précis mais également au sexe masculin (comme nous, nous avons le petit oiseau !) Je vous laisse imaginer tous les jeux de mots que permet ce détail. Il est bien question d’oiseaux et de pics dans cette romance, puisque l’héroïne, Viveka est également avocate mais elle travaille seule et est spécialisée dans la protection animale. Ford va la rencontrer lorsque’ elle s’enchaîne de façon très spectaculaire à un arbre qui abrite un nid de pics sur un terrain qui doit être rôti. Elle demande l’arrêt des travaux pour protéger cette espèce protégée. Disons-le tout de suite, c’est très intéressant, presque plus que la romance qui manque d’un petit quelque chose.

Oh, elle est très bien faite, l’auteure est une spécialiste de ces histoires contemporaines, très sensuelles avec une pointe d’humour et d’émotion. Ford et Viveka ont en plus quelques années de plus que dans nos romances habituelles. Tous les deux ont fait les choix importants de leur vie. Ford est devenu un avocat brillant, très aisé et membre d’un cabinet de premier plan. Viveka a choisi de se battre pour la cause animale et vivote au service d’associations qui partage sa passion. Son passé, ses difficultés avec sa mère, le fait qu’elle soit suédoise et digne d’être mannequin en font un personnage très réussi, un peu atypique. Tout va bien de ce point de vue.

Le seul défaut est que la romance de Ford et Viveka ressemble un peu à la précédente : les deux héros vont se trouver opposés dans une affaire. Ce ne sera jamais un problème d’ailleurs. Leur attirance est trop forte pour s’arrêter pour ce genre de détails. Mais du coup, ils sont dans les bras l’un de l’autre dès le tout début du roman, le reste est assez anecdotique et cousu de fil blanc. Cela se lit avec plaisir : c’est vif, très sympathique, sensuel, amusant… Mais cela ne provoque pas un coup de cœur. C’est un peu dommage.

Cette série que Sawyer Bennett enrichit régulièrement est passionnante mais elle mériterait que l’auteure se renouvelle un peu. Il y a matière à des approches plus surprenantes, plus innovantes. Il reste un bon moment de lecture confirmant l’immense talent de l’auteure.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *