One Good Man de Emma Scott

26 avril 2018

Voilà une nouvelle qui vous permettra de replonger dans l’écriture de cette délicieuse auteure qu’est Emma Scott. C’est une nouvelle qui prend le contrepied des romances actuelles et de ce que fait Emma Scott d’une certaine manière. C’est en réalité une romance historique qui vous fera basculer cinquante ans en arrière, en 1970 à Paris.

Emma Scott a effet repris le lien qui a uni les USA et les France au Vietnam. Cette guerre, très marquante pour les Américains a été aussi un drame en France. Le Vietnam était une colonie française qui s’est libérée dans la guerre. Terminée en 1954 et peu évoquée depuis, nous l’avons peut-être un peu oubliée. Cette nouvelle nous le rappelle.

Nous voilà donc au moment des grandes fêtes hippies, des mouvements de protestation contre la guerre du Vietnam aux USA. Jane, la jeune héroïne est étudiante en journalisme et va perte arrêtée au milieu d’une manifestation. Son père décide alors de ‘éloigner et l’envoie passer quelque temps en France. Elle étudiera à la Sorbonne et continuera sa passion, le journalisme. Ce qu’on lui donne comme sujet de reportage la déçoit un peu : elle qui cherchait à être au cœur de ‘action pacifiste dans son pays, se retrouve à faire le portrait d’un jeune footballeur prometteur, Adrien Rousseau. Il joue à Paris dans une équipe qui est sur le point d’éclater.Le Paris Saint Germain a été officielle créé cette année-là. Adrien est par ailleurs étudiant en médecin, très séduisant et dragueur. Jane est un peu déçue mais va apprendre à connaître le jeune homme qui n’est pas le sportif prétentieux qu’elle croyait.

Emma Scott s’est très bien sortie de cette plongée dans un passé qui est encore relativement proche. Mais tout était différent alors.La musique, l’éveil de certaines grandes causes que l’on connaît bien aujourd’hui comme le pacifisme ou la création de Médecins sans Frontières sont très présents dans le livre. la romance est un peu rapide tellement l’auteure a voulu recréer un monde et donner de la profondeur à son histoire. Car, Adrien est un héros formidable, amoureux très vite mais avec pas mal de choses à cacher.

La romance est un brin décevante, car trop rapide, mais la lecture de la nouvelle, pas du tout. Ce monde du début des années 70, cette évocation très juste de Paris à cette époque, le football, la multitude de petits détails donnent du corps à cette histoire. Jane en jeune femme engagée est passionnante et Adrien fort et touchant.

Emma Scott se révèle encore dans cette nouvelle. Ce n’est pas tout à fait la même histoire que dans ses autres livres. Quoique… deux jeunes gens follement attachants avec des projets… elle parle souvent de cela !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.