Until Harmony – Until Her – 4 de Aurora Rose Reynolds

22 mars 2018

Si vous avez envie d’une petite romance sans prise de tête, vous pouvez plonger dans ce sixième épisode d’une série. En toute honnêteté, je recommanderais une lecture des tomes précédents car les personnages secondaires sont nombreux et j’ose espérer que les héros ont été un peu développés auparavant car pour Harlen, on saura très peu de lui.

L’intrigue est très mince. Harmony est une jeune femme, assez timide et réservée contrairement à sa jumelle. Elle vient d’obtenir un diplôme d’infirmière et revient dans sa ville natale pour exercer son métier. Elle va retrouver alors Harlen, un homme qu’elle connaît viril, motard. Il lui plaît, c’est réciproque. Vous savez à peu près tout de l’histoire. Harlen est conscient que Harmony est une femme à ménager donc il va aller lentement dans la séduction de la jeune femme.

C’est très mignon, très doux et sensuel. Harlen, grand gaillard barbu et taiseux est d’une douceur angélique avec Harmony qui n’est finalement pas si fragile que ça. L’intrigue est simplement les différentes étapes qui vont constituer la relation amoureuse dans un ordre bien établie. Harmony est surtout celle qui raconte leur histoire, ce qui fait que Harlen demeure une sorte d’image lointaine. C’est un homme qui parle peu, agit plutôt et sans demander l’avis de personne. Du coup, c’est parfois un peu surprenant et Harlen brille surtout par ses prouesses au lit. Alors c’est sympathique à lire mais ça s’oublie très vite. Il y a franchement des passages longuets avec Harmony qui s’installe dans sa nouvelle maison, qui achète des tabourets à placer autour de l’îlot central de la cuisine puis des lampes assorties…

Ajoutons que nous sommes dans une atmosphère très classique avec un homme dominateur, qui ordonne et l’héroïne qui a juste cette pointe de caractère qu’on est obligé de rajouter maintenant donc elle s’agace un peu lorsque son homme prend des décisions qui l’agacent mais pas davantage.

Je sors un peu perplexe de cette lecture, sympathique, chaleureuse comme le sont ces romances se passant au milieu de familles nombreuses, avec beaucoup d’amis, les scènes entre les héros sont vraiment sensuelles en diable mais voilà, il ne passe pas grand-chose de marquant et l’unique obstacle à l’amour de ces deux-là est vraiment insignifiant. Plaisant donc mais sans plus. La fin du livre suggère déjà qui sera le prochain couple.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.