Regret – Twisted Duet – 2 de Max Henry

3 mars 2018

J’avais lu le premier opus de ce duo et, j’avais trouvé le déroulement de l’intrigue relativement crédible étant donné le thème de cette romance : une jeune femme tombe amoureuse d’un ami de son père. Nous sommes dans ces histoires interdites autant par la différence d’âge que la proximité des deux héros toute leur vie. Pas facile d’expliquer aux yeux de la société qu’un homme qui a toujours été là depuis votre naissance peut devenir l’homme de votre vie.

Si le premier tome avait été une heureuse surprise, le second est globalement décevant autant par son construction que la faiblesse de l’histoire. cela commence bien pourtant, dans la continuité du premier opus mais l reste est bien moins convaincant.

Rappelons ce qui s’est déroulé. Belle est donc tombée amoureuse de l’ami de son père, Z. Ils ont succombé à leur passion et lorsque le reste de leur famille a découvert ce qui se déroulait, l’affaire a mal tourné. Le père de Belle a très mal pris la situation et est persuadée que sa très jeune fille de dix-huit ans a été séduit par un homme plus âgé et qu’elle n’avait pas tout à fait son libre arbitre. Le tout se déroule dans une ambiance assez trouble. Z était marié et les deux couples, le sien et celui du père de Belle étaient très proches. Il y a eu de nombreux problèmes familiaux et amicaux qui viennent pourrir leurs relations aujourd’hui. C’était complexe, trouble, pas mal vu. Z, conscient que Belle est jeune a accepté de s’éloigner d’elle et elle est partie suivre une formation de tatoueuse loin de chez elle, très loin, puisqu’elle vit en Nouvelle-Zélande et qu’elle part s’installer au Colorado. Elle va y passer trois ans et ce second opus commence à son retour au pays.

Belle a bien changé, revient plus mûre, avec des projets pleins la tête et un copain. Mais elle n’a jamais oublié Z avec qui pourtant elle a coupé tous les ponts. Quant à lui, c’est un homme qui ne s’est jamais remis du départ de la jeune femme et qui a encore du mal à savoir ce qu’il fera de sa vie, sans celle qu’il aime, sans boulot. C’est un solitaire.

Les deux personnages conservent leur côté très attachant. Leur amour réciproque reste très fort et est loin d’avoir disparu. Z est un homme simple, qui essaie de faire ce qu’il faut. Les relations qu’il entretient avec son ex-femme sont inhabituelles et bien vues.

La première partie de ce second opus commence sur des excellents prémices. Les hésitations du couple à tenter un rapprochement ont un côté presque dérisoire tellement ce qu’ils partagent est fort. Et puis, soudain, l’histoire part un peu dans le grand n’importe-quoi. L’auteure ne semble plus avoir rien à dire alors qu’elle a des pistes à explorer comme Belle qui se lance dans le tatouage ou Z qui semble enfin trouver sa voie alors qu’il approche la quarantaine. Il y a aussi des rebondissements que seule la romance semble affectionner. L’histoire finit un peu vite alors, laissant des pistes inexplorées et apportant des solutions ou des explications bien peu convaincantes. C’est dommage. On suit l’auteure jusqu’à la moitié de son livre mais pas vraiment au-delà. Il reste tout de même le souvenir de cette très belle histoire d’amour qui naît dans l’adversité mais qui ne mourra jamais malgré tout.

L’auteure quant à elle, a une écriture bien à elle, une certaine audace dans les thèmes qu’elle aborde. J’attendais vraiment mieux avec ce second opus.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.