Fusionnel de Thaïs L.

20 mars 2018

Voilà une lecture difficile qui ne laisse pas indifférente. Le sujet est scabreux mais je peux d’ores et déjà dire que l’auteure a écrit un livre sans complaisance, sans facilité et n’a pas sombré dans la provocation que certaines ont du mal à éviter. Le roman est difficile et peut mettre très mal à l’aise par la violence et la psychologie perturbée des personnages. Je préfère mettre en garde les plus jeunes lecteurs ou ceux qui ne cherchent pas ce type de lecture. Pour autant le roman n’est pas parfait et m’a laissée sur ma faim parfois.

Le livre commence lorsque Liam et Mélanie, des jumeaux, prennent la décision de se séparer. Leur histoire est terrifiante. Ils ont été littéralement séquestrés chez eux par leur mère et abusés, soumis à toutes sortes de violences au cours de leur enfance. Unis dans l’horreur, ils ont fini par construire un lien très fort, qui va bien au-delà de ce qui est admis entre frère et sœur. Pour des raisons que le roman révèle, ils sont maintenant libres et tentent de se réinsérer dans un monde qu’ils ne connaissent pas puisqu’ils ont été coupés de tout. Cela fait deux ans qu’ils essaient et ils sont sans doute des décisions à prendre s’ils veulent pouvoir avancer.

Ma première remarque est que ce roman est d’une grande noirceur. Il plonge le lecteur dans les âmes tourmentées et traumatisées de deux enfants, deux victimes, mais également dans la description très perturbante des actions de leurs bourreaux. Il y a une sorte d’accumulation, pas forcément irréaliste mais très pesante, de tout ce qui a été commis. Liam et Mélanie n’en sont pas sortis indemnes et on sent bien que le chemin à parcourir sera immense.

Le récit est douloureusement passionnant. Une des choses les plus réussies est d’avoir introduit d’autres personnages qui vont venir briser la bulle que forment les jumeaux. Il y a Charlotte, une amie, la première et la seule de Mélanie et il y aussi Logan, un copain de Charlotte. J’ai beaucoup apprécié leur rôle, ce côté « normal » qu’ils apportent et qui est profondément nécessaire aux deux jeunes gens. Par contre, la piste qu’ils ouvrent semble largement inexploitée par l’auteure. Il me semble qu’ils auraient pu être encore plus forts, plus centraux dans le récit d’autant que certains chapitres sont contés par eux.

Le texte laisse ainsi pas mal de zones d’ombres, il ouvre parfois des pistes sans vraiment les explorer à fond. La fin est par exemple bien trop facile et l’épilogue est tellement intéressant qu’on voudrait en savoir bien plus. L’histoire de Mélanie et Liam est très forte et aurait mérité quelques chapitres de plus. On aimerait en savoir davantage sur lui par exemple, certes, il prend la parole mais il reste assez mystérieux encore.

Il reste aussi à savoir si l’on a affaire à une dark romance ou simplement à un roman dark. Oui, il est question d’amour, perverti parfois, d’amour qui sauve, d’amitié, de rédemption mais l’histoire d’amour est presque cachée par l’immensité du chemin à parcourir par les personnages. C’est normal, il y a tant à dire mais on attend presque plus du coup.

Je sors un peu mitigée de cette lecture mais dans le bon sens du terme. L’auteure a fait un travail admirable et fait preuve de beaucoup de courage en s’emparant d’un thème complexe et sombre qui touche au cœur. Il y aurait sans doute eu des progrès à faire dans la construction du roman, dans le développement de certaines scènes et personnages.

C’est cependant un livre marquant et pas simplement par le sujet, difficile et accrocheur. L’auteure a atteint beaucoup de ses buts ce qui n’était pas évident.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.