Accidental Tryst de Natasha Boyd

10 mars 2018

Ce qui arrive à Emmy, l’héroïne de cette jolie romance est notre cauchemar à tous : imaginez que vous mettez votre portable en charge à l’aéroport à côté d’un autre et que lorsque vous voulez le récupérer, il n’est plus là et que de toute évidence, celui qui avait mis le sien par erreur à côté l’a pris par erreur… Les ennuis commencent car toute votre vie dépend de ce portable. Et ceci pour deux personnes !

Emmy habite Charleston et est en partance pour New York alors que Trystan fait le chemin inverse. Tous deux sont pressés et préoccupés. Trystan vient pour l’enterrement de son grand-père qu’il n’a plus vu depuis un moment, Emmy file s’occuper d’un oncle adoptif qui souffre d’Alzheimer. Autant dire que lorsque chacun découvre qu’il a le portable de l’autre, c’est une très mauvaise nouvelle. Trystan a toutes ses applications de rencontres dessus et Emmy ne se souvient d’aucun numéro en-dehors du sien. La seule façon de faire est d’entrer en contact avec l’autre et de fixer un moyen d’échanger les téléphones. Quand ils le pourront car leur situation personnelle est un brin compliquée.

Voilà une petite romance adorable, parfaitement crédible alors que la situation est inhabituelle. Trystan et Emmy se sont croisés à l’aéroport sans se parler et gardent un souvenir confus de ce moment. Ils vont vraiment faire connaissance à distance par l’intermédiaire du téléphone de l’autre. L’auteure se délecte à multiplier les problèmes que cela génère : la batterie d’Emmy qui se vide à vitesse grand V, les numéros oubliés, les mails qu’il faut transférer, les photos qu’on préfèrerait que personne ne voit surtout un étranger… Tout y passe, donnant un côté amusant et très moderne à cette jolie comédie romantique.

Les deux héros sont adorables. Trystan est aux prises avec une crise familiale. Il a été rejeté par cette partie de sa famille avec sa mère et il renoue plus ou moins avec des cousins et une grand-mère responsable de tout. le grand-père décédé a d’ailleurs créé une situation très complexe à démêler pour Trystan et ses cousins. On sent que nous réentendrons parler de cette famille car Beau, le cousin, a lui aussi un gros potentiel et un problème à résoudre. Emmy est une jeune femme sans famille ou presque. Adoptée, elle a une vie tranquille à Charleston mais peu d’argent, au contraire de Trystan qui va hériter de beaucoup alors qu’il est déjà riche.

Paradoxalement, l’auteure réussit ce qui semblait le plus difficile : l’idylle qui s’approfondit à distance, qui démarre de zéro pourtant, est une totale réussite. De SMS en mails, en passant par des coups de fil pour tenter de se passer de téléphone et de les échanger, les deux héros se rapprochent, flirtent, entament une relation pourtant improbable. C’est amusant, tendre, frais et sensuel à la fois. La fin, plus classique, traîne un peu en longueur. Mais cela reste une très jolie lecture bourrée de bonnes idées et bien écrite.

les personnages secondaires sont en général savoureux et bien trouvés. On passe d’assez longs moment à Charleston, ville très bien décrite et qui a l’air d’avoir un charme tout particulier.

L’auteure, quant à elle, paraît très intéressante car elle aborde plusieurs genres très différents, dont la romance sous plusieurs formes, le roman historique. Voilà qui donne envie d’explorer sa bibliographie.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.